fil-educavox-color1

Deux cents millions d’euros pour concrétiser l’idée de « vacances apprenantes » !! Quatre sessions de 250 000 séjours sont prévues qui s’ajoutent aux 300 000 places en centre de loisirs et à 50 000 autres dans un dispositif baptisé « Ecole ouverte buissonnière » impliquant l’ouverture de 2500 établissements et de 25 000 enseignants. Avec, le matin, des activités scolaires axées sur les fondamentaux et l’après-midi, des activités sportives et culturelles.

Il est vrai que les vacances sont inégalitaires à double titre : entre celles et ceux qui ne partent pas et celles et ceux qui mettent leur cerveau au repos pendant cette période estivale.

Mais, nous savons aussi que les grands bénéficiaires sont surtout celles et ceux qui vont acquérir durant les vacances toute une palette de compétences cognitives et sociales qui enrichiront plus tard leurs apprentissages scolaires. C’est la philosophie des « Colos. »

Les mesures préconisées par le Ministre vont à l’encontre de cet objectif. D’abord, parce qu’il favorise la ségrégation sociale en regroupant les enfants de milieux modestes et surtout en ne les mélangeant pas avec les autres. Ensuite, parce que ce n’est pas en instaurant un système de soutien massif que nous pourrons lutter contre les difficultés scolaires mais en mettant en œuvre « une pédagogie de détour »,complémentaire de l’école.

Enfin, l’opération ministérielle sera difficile à concrétiser. Comment en effet prétendre doubler les départs avec un protocole sanitaire qui va diviser par deux le nombre de lits et multiplier par deux les frais de nettoyage, le tout en un minimum de temps, avec des organismes organisateurs pour la plupart à court de trésorerie.

Comme toujours, ce sont les grosses associations qui vont récupérer ce marché, avec le soutien du gouvernement,en vendant leur âme et leur tradition. Dommage !! L’éducation populaire, elle, n’a pas attendu les annonces ministérielles pour proposer des colonies de vacances éducatives. C’est ce qui fait sa force et sa notoriété !!!

Dernière modification le mercredi, 24 juin 2020
Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.