fil-educavox-color1

Frackowiak Pierre

Frackowiak Pierre

Inspecteur honoraire de l’Education nationale. Vice-président de la Ligue de l’Enseignement 62. Co-auteur avec Philippe Meirieu de "L’éducation peut-elle être encore au cœur d’un projet de société ?". Editions de l’Aube. 2008. Réédition en format de poche, 2009. Auteur de "Pour une école du futur. Du neuf et du courage." Préface de Philippe Meirieu. La Chronique Sociale. 2009. Auteur de "La place de l’élève à l’école". La Chronique Sociale. Lyon. Auteur de tribunes, analyses, sur les sites educavox, meirieu.com. Prochainement, une BD avec les dessins de J.Risso :"L"école, en rire, en pleurer, en rêver". Préface de A. Giordan. Postface de Ph. Meirieu. Chronique Sociale. 2012.

Mixité sociale ou scolaire : Encore du bricolage ?

La ministre de l’Education Nationale excelle dans la communication. Sa campagne pour la mixité sociale est remarquable et réussie. Il est vrai que le problème est très préoccupant. On sait que le système éducatif français accroît les inégalités sociales inexorablement malgré les volontés politiques affichées par les ministres successifs, y compris des ministres de droite avant l’entreprise de destruction systématique de l’école des années 2007/2012.

En savoir plus...

Peut-on conduire le changement sans changer la conduite?

Un projet sociétal, social, éducatif et culturel aussi important que la refondation de l'école exige une mobilisation de tous les acteurs éducatifs et, bien au-delà, de tous les citoyens. Il exige aussi prioritairement que la souffrance et l'amertume accumulées dans le monde des enseignants du premier degré soient progressivement effacées au profit d'un nouvel enthousiasme à la hauteur de l'importance des enjeux pour les 20 ou 30 ans qui viennent.

En savoir plus...

L’in-discipline… inéluctable des savoirs

Le débat sur les disciplines scolaires se développe dans l’indifférence des citoyens, comme si ces questions étaient exclusivement l’affaire des spécialistes, des enseignants et de leurs syndicats, et, dans une moindre mesure, des parents d’élèves qui ont toujours du mal à faire entendre leur voix dans un monde de spécialistes.

En savoir plus...

L'ennui : un sujet tabou ?

L’ennui des élèves est une réalité. Son accroissement régulier au fil des ans est incontestable. Il ne peut échapper ni aux observateurs attentifs aux comportements en classe ni aux enseignants eux-mêmes aux prises avec les difficultés d’attention, ni aux parents et grands parents qui écoutent les commentaires de leurs enfants après la classe. On pourrait problématiser les situations, analyser les réalités, expérimenter et comparer des solutions, au moins s’interroger et réfléchir, sans accuser les élèves en regrettant qu’ils ne sont plus ce que nous avons été.

En savoir plus...

Evaluer la refondation… Oui, mais comment ?

L’avenir n’est pas une amélioration du présent. C’est autre chose. Elsa Triolet.

Au Comité de Suivi de la Refondation, à l’Assemblée Nationale, le 18 mars, Michel Herbillon (UMP) demande l'évaluation de cette réforme. Yves Durand (PS) répond "Il faut que la réforme soit évaluée".

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.