fil-educavox-color1

Innovation, innovation... est-ce que j'ai une tête à innover ?

Il est des nombres qui font rêver.

Leur évocation est douce, lorsqu’on les voit, lorsqu’on les entend. Le 64 en fait bien entendu partie. Parce que 64, ce sont les Pyrénées Atlantiques. Ici il n’y a pas de choix à faire. Tout est là. La montagne et la mer, la ville et la campagne. Le soleil et la pluie. Oui, l’herbe n’y est pas verte fluo par hasard, elle est parfaitement nourrie. Dans ce paradis dont je vous suggère ne pas trop parler autour de vous, pour le garder intact, chaque année se tient un rendez-vous incontournable lorsque l’on est passionné d’éducation et de numérique : Eidos 64. L’occasion d’échanger, se nourrir d’idées, rencontrer de belles âmes et regretter d’avoir à quitter ce territoire lorsque le colloque se termine.

En savoir plus...

Réforme des lycées : on voulait créer un parcours plus scientifique que la filière S ...

... , on aboutit à un parcours "supermaths"​ encore moins scientifique - 

L'un des reproches les plus fréquemment exprimés à l'encontre de la filière S du lycée français est qu'elle ne serait pas suffisamment scientifique. Elle l'est certes en partie, du fait de la présence d'enseignements tels que la physique-chimie, les sciences de la vie et de la Terre (SVT), et même d'autres enseignements scientifiques dans un petit nombre de lycées : les sciences de l'ingénieur, les sciences agronomiques... Mais chacun peut faire le constat qu'il est possible de réussir l'examen du baccalauréat S en étant relativement faible dans ces enseignements, et en compensant d'éventuelles mauvaises notes par d'autres, de bon niveau, en français, histoire-géographie, langues, philosophie ...

 

En savoir plus...

Réforme du lycée : de la spécialisation à l'individualisation des parcours

Le BO du 19 juillet 2018 paru dans la chaleur estivale vient officialiser les éléments constitutifs d’une réforme enfin substantielle de notre système éducatif. Car – il faut le mesurer – ces devancières restaient toutes marquées par une forme de retenue - ne faisant que mettre en œuvre des adaptations marginales ou formelles pour une logique éducative qui restait en son fond la même : implacablement élitiste, centralisée et peu attentive au souci d’une sincère différenciation pédagogique.

En savoir plus...

Appel à projets "Écoles numériques innovantes et ruralité"- Phase 2

Dans le cadre de la politique de développement du numérique pour l'éducation du ministère de l'Éducation nationale et de la stratégie interministérielle pour les ruralités, les collectivités territoriales concernées pourront répondre, en lien étroit avec les académies, à la phase 2 de l'appel à projets émis par l'État, au titre des investissements d'avenir, destiné à soutenir le développement de l'innovation numérique pour l'éducation dans les écoles élémentaires (cycle 2 et 3) des communes rurales.

En savoir plus...

Des difficultés et des moyens d’innover en pédagogie

Concevoir de nouvelles manières d’enseigner, c’est un impératif si l’on veut aider les étudiants à appréhender les bouleversements induits par les évolutions sociétales et technologiques, et leur apprendre à s’adapter à un monde qui évolue très vite. D’ailleurs, des MOOCs, aux tentatives de classe inversée, les innovations pédagogiques suscitent souvent beaucoup d’expérimentations et d’investissements dans nos établissements d’enseignement supérieur. Pourtant, sur le terrain, leur mise en place ne coule pas toujours de source.

En savoir plus...

Evaluations du système, de l’établissement, de l’enseignant

Petit intermède dans ma série à propos des CIO, mais plusieurs publications et informations me semblent converger vers un constat de plus en plus évident. Les masques tombent, nous (sis) sommes en marche vers l’extension du principe libéral au sein de l’éducation " nationale ".

En savoir plus...

Stratégies numériques et mise en réseau

Sébastien Gouleau, Délégué Académique au Numérique Educatif dans l'Académie de Bordeaux et Marc Chevalier, facilitateur du Cluster EdTech Nouvelle-Aquitaine évoquent au micro des reporters de l'Espace Numérique Sud-Charente les différents projets présentés lors du Forum.  

En savoir plus...

La réforme du lycée professionnel : d'indéniables avancées, mais aurait pu mieux faire !

Après les réformes des voies générales et technologiques des lycées, c'est au tour de la voie professionnelle de se transformer. Cela a été annoncé très officiellement le 28 Mai 2018. Rappelons que cette réforme concerne les près de 670000 élèves que cette voie d'études secondaires accueille chaque année (540000 en vue d'un baccalauréat professionnel, 115000 en filière CAP, 8000 en mentions complémentaires diverses et autres formations professionnelles), ainsi que leurs parents, les 70000 professeurs qui interviennent dans l'un des 1500 lycées professionnels qui existent en France, et tous les partenaires (locaux, départementaux, régionaux et nationaux) qui sont engagés sur ce champ de formation, tout particulièrement les régions et les branches professionnelles.

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.