fil-educavox-color1

Sallaberry Jean-Claude

Sallaberry Jean-Claude

Professeur émérite à l’université de Bordeaux. Professeur de sciences physiques en lycée (20 ans), puis professeur des universités (sciences de l'éducation et science de la cognition) durant 20 ans, il a dirigé l'IUFM d'Aquitaine pendant 7 ans 1/2.

Centrés sur une théorie des représentations, ses travaux explorent les phénomènes de la cognition et de la culture en modélisant l'articulation du niveau logique individuel et du niveau logique collectif.

Il publie notamment sur les thèmes “représentation et cognition“, “didactique des sciences“, “dynamique des groupes“, “théorie des système et théorie de l’institution“.

Co-rédacteur en chef de la revue L’Année de la recherche en sciences de l’éducation, il co-dirige, chez L’Harmattan, la collection “Cognition et Formation“.

École et construction des savoirs

Les décisions, ou instructions, ou messages du Ministre se font, depuis sa nomination, sinon au nom de la science, du moins en référence explicite à des “résultats scientifiques“. Une telle référence à la science au niveau politique nous renvoie aux discours de Raymond Barre premier ministre — position qui lui avait valu de la part du Canard le surnom de “Raymond la science“, ou à la vulgate marxiste-léniniste qui opposait volontiers idéologie (connotée péjorativement) et science — voir par exemple les écrits d’Althusser. Bien entendu, celui qui pose une telle distinction se situe par principe du côté de la science…

En savoir plus...

L’alternance et ses exigences

" Nous étendrons la formation en alternance dès la licence pour les étudiants qui se destinent aux métiers de l’enseignement ". (Programme du candidat Emmanuel Macron, onglet éducation).

En savoir plus...

Coopération, Éducation, formation - La pédagogie Freinet face aux défis du XXIe siècle

Coopération, Éducation, formation - La pédagogie Freinet face aux défis du XXIe siècle - La coopération comme co-organisation. Colloque International, Bordeaux 10, 11, 12 juillet 2017 : appel à communication.

En savoir plus...

Quelle mouche a piqué Carole Barjon ?

Quelques commentaires sur l’ouvrage Mais qui sont les assassins de l’École ?

A priori, l’intention est louable : dénoncer une situation intenable pour la République, celle d’une détérioration terrible de la maîtrise de notre langue chez les enfants et les jeunes générations. Ce texte, nécessairement bref, ne prétend pas aborder tous les contenus du livre.

Il comporte quatre paragraphes. Un premier qui énonce les impressions les plus immédiates à la lecture, puis un deuxième sur les principaux désaccords, suivi par un troisième sur les points de convergence, enfin un quatrième qui propose deux apports susceptibles d’améliorer les apprentissages (et notamment celui de la lecture-écriture).

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.