fil-educavox-color1

Article publé précédemment sur http://wp.me/pD6Ro-AS - Pour un accès aux articles précédents de ce dossier, utiliser les liens ci-dessous :
Un nouvel animal sorti des abysses du développement personnel : Le requin déguisé en dauphin
Les jeux psychologiques : le principe
Les jeux psychologiques lorsqu’ils sont initiés par une Victime… Les jeux psychologiques lorsqu’ils sont initiés par un sauveur


L’article précédent rappelait la composition du "Triangle Dramatique" (Persécuteur / Sauveur / Victime), présentait le Répertoire des jeux psychologique selon Eric Berne, et dressait le tableau des jeux psychologiques lorsqu’ils sont initiés par un Sauveur… Voici aujourd’hui, le...
cerveau et le303-7233e
Répertoire des jeux psychologiques initiés par un Persécuteur (selon Eric Berne)
Pour chacun de ces jeux psychologiques, nous donnons le (ou les) nom(s) sous le(s)quel(s) le jeu est connu, le plus souvent sa traduction en anglais (pour le retrouver dans l’œuvre d’Eric Berne, au besoin), une description sommaire, ainsi que le bénéfice (même s’il peut être en apparence négatif) du joueur lorsqu’il "retire sa mise". Enfin, nous donnons quelques pistes pour éviter d’entrer dans ce jeu… à condition de le voir arriver !
✖ Ball-trap ("Oui ... mais")
En anglais : "Why don’t you  ? Yes ... but ..."Description : Demander de l’aide et écarter toute proposition d’un "Oui ... mais ..."
Bénéfice  : Colère avec un excellent alibi.
Comment l’éviter : Plaisanter ("…Encore !? "), ou encore refuser de donner des conseils, interroger sur les tentatives et les idées de l’autre.
✖ Incitation au meurtre ("Battez-vous")
En anglais : "Lets you and him fight"Description : Révéler à une personne un jugement critique confié confidentiellement par un tiers. Mettre deux personnes en rivalité : « Avec M. X, l’année dernière, on avait fait comme ça... »
Bénéfice : Jouer les voyeurs : plaisir d’observer sans être impliqué.
Comment l’éviter : Dire une chose du genre : « Chacun a ses opinions, ses goûts, ses façons de faire et d’être... »
✖ La revanche ("Je te tiens, mon salaud")
En anglais : "Now ! I’ve got you. S. 0. B. (son of a bitch)"Description : Relever une erreur, un oubli, une faute chez celui-même qui vous a fait un reproche.
Bénéfice : Œil pour œil, dent pour dent ! Triomphe…
Comment l’éviter : Plaisanter : "Tu m’as eu ! Un partout ! On fait la paix ?"
✖ Au pied ! ("Le maître-chien")
Description : Donner un ordre sec, sans raison fondée.Bénéfice : Toute puissance.
Comment l’éviter : Se protéger. Résister en insistant pour faire mieux préciser la demande et ses raisons
✖ Dramaturgie ("La Scène")1
En anglais :"Uproar"Description : Déclencher un drame pour éviter de régler le problème.
Bénéfice : Incapacité, passivité…
Comment l’éviter : Dire : « Pouce ! » Questionner l’autre et le faire reformuler.
✖ Bras de fer ("Le mien est mieux que le tien")
En anglais : "Mine is better than yours"Description : Se mettre en compétition malsaine avec l’autre. Exagérer ses difficultés pour qu’elles apparaissent plus grandes que celles des autres.
Bénéfice : Vouloir se sentir le plus fort ; Justifier sa passivité : « Oh oui ! Mais moi, c’est pas pareil ! C’est bien pire ... »
Comment l’éviter : Refuser la rivalité : « C’est chouette pour toi. » S’interroger sur ses capacités à régler le problème.
✖ L’appât (" le Viol")
En anglais : "Rape"Description : Attirer les autres en les flattant : "Vous qui savez tout ", ou en les appâtant : "J’ai appris que ... enfin, je ne vous en dis pas plus."
Bénéfice : Finir par triompher en déstabilisant l’autre par une question piège. Garder pour soi-même une information qui rend tout puissant.
Comment l’éviter : Ne jamais laisser l’autre vous mettre sur un piédestal. Lui répondre : "Merci, je ne sais pas tout." Attendre sereinement. Refuser catégoriquement les sous- entendus.
✖ Dévalorisateur ("Les défauts des autres") ...C’est un des jeux les plus répandus sur terre !!!
En anglais : "Blemish"Description : Dire du mal des chefs, des subordonnés, des collègues, des élèves, des professeurs…
Bénéfice : Être "rassuré" sur soi-même en masquant ses propres faiblesses.
Comment l’éviter : Dire : "Et si on parlait de ce qui marche bien ?" ou "Nous avons tous nos faiblesses."
✖ Manipulateur ("Coincer")
En anglais : "Corner"Description : Empêcher l’autre de faire ce qu’il envisage en démontant systématiquement toutes ses propositions : il est coincé !
Bénéfice : Triompher ou se sentir coupable.
Comment l’éviter : Faire de l’humour : "Aie ! Je suis coincé !" Agir en adulte : "Il y a plusieurs opinions pour régler cette situation".
✖ Trop poli ...  ("Chéri(e)...")
En anglais : "Sweetheart"Description : Être exagérément flatteur, voire obséquieux, pour pousser la personne à faire ce dont elle n’a pas envie.
Bénéfice : Se sentir tout puissant parce qu’excellent manipulateur.
Comment l’éviter : Répondre (en souriant) quelque chose du genre "Je ne marche pas à la flatterie. Parlons simplement."
filet-oiseaudb8d-340e6
Voilà. Cet article clôt le dossier sur les jeux psychologiques. J’espère que cela vous aura plu. Sachez que vos commentaires sont toujours les bienvenus.
Bien à vous,
Bernard
_
1. Un exemple détaillé de ce jeu a été présenté dans unarticle récent.
Dernière modification le jeudi, 04 décembre 2014
Lamailloux Bernard

Bonjour et Bienvenue !
Passionné par tout ce qui touche à l’ingénierie de formation, je travaille dans ce secteur depuis une bonne trentaine d’années maintenant. J’ai commencé par des interventions en informatique, et par la suite j’ai rajouté d’autres cordes à mon arc, qui me permettent aujourd’hui d’intervenir dans les domaines de la communication, du management et du développement personnel.
Côté pedigree, j’ai suivi un cursus en ingénierie de formation multimédia et obtenu mon master professionnel de responsable de formation multimédia en juin 2009, à l’âge de 52 ans.
Je suis passionné par mon métier (formateur et concepteur de formations e-learning). J’aime aller vers les gens, et je dois dire qu’en général ils me le rendent bien. Il y a une quinzaine d’années j’ai découvert les théories du « Mieux-apprendre », qu’on appelle encore pédagogies décalées, et j’en suis devenu un fervent adepte.
Je suis également musicien (auteur compositeur interprète, guitariste, pianiste, arrangeur, chef de chœur…), bon vivant, et vous réserve encore bien d’autres surprises !
Si vous voulez jeter un œil sur mes activités (professionnelles, musicales, perso…), le plus simple est de vous rendre ici :
Bien à vous,
Bernard 

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.