fil-educavox-color1

Cet article est le quatrième (et avant dernier) d'une série que nous consacrons au portail télématique APB ("admission post bac") qui, en France, régit les candidatures des plus de 750000 élèves des diverses classes terminales, désireux de s'inscrire en première année de l'enseignement supérieur, mais aussi les élèves venant des établissements scolaires secondaires étrangers, ayant fait le choix de faire leurs études supérieures en France. Phase après phase, depuis décembre 2016, nous décortiquons les caractéristiques du portail APB, les enjeux et erreurs à éviter ... Nous l'avons précédemment fait par trois articles postés les 1er décembre 2016, 17 janvier 2017 et 14 mars 2017.

Ce quatrième volet concerne la phase d'admission, durant laquelle les divers établissements demandés par les lycéens répondent aux candidats, et l'obligation qu'ont ces derniers de se positionner par rapport à la proposition reçue.

Comment cela se présente-t-il ? Selon quel calendrier ? Quelles sont les diverses propositions d'admission que les candidats peuvent recevoir ? Quelle(s) réponse(s) ces derniers peuvent-ils exprimer et comment doivent-ils le faire ? Quelles sont les erreurs à éviter ?

1. Une phase découpée en trois étapes successives :

Le 31 mai prochain s'achèvera la phase durant laquelle les candidats à l'entrée en première année de l'enseignement supérieur français peuvent encore modifier le classement de leurs vœux. Rappelons que ce classement est primordial puisque le logiciel d 'APB est programmé pour commencer par examiner le premier vœu. Si la réponse de la formation demandée en premier vœu est positive, cela devient obligatoirement une décision d' orientation, la suite des voeux s'effaçant automatiquement.

Durant la semaine allant du 1er au 7 juin, les élèves (et parents) pourront consulter (et imprimer s'ils le désirent) les "fiches pédagogiques" (une par candidature exprimée), sur lesquelles figurent les avis des professeurs et du chef d'établissement par rapport à chacun des vœux exprimés.

C'est le jeudi 8 juin à 14 heures que seront communiquées les réponses sous forme d'une proposition d 'admission. Cela s'étalera jusqu'au mardi 13 juin à 14 heures. Cette proposition d'admission faite, les candidats auront jusqu'au mardi 13 juin à 14 heures pour faire connaitre leur réponse (nous verrons plus loin ce que vous pouvez répondre). Sachez qu'en 2016, 83% des élèves de terminale avaient reçu une proposition d'admission lors de cette première étape.

Pour celles et ceux qui n'auront pas reçu de proposition à l'occasion de cette première étape, il y en aura une seconde qui ira du lundi 26 juin à 14 heures au samedi 1er juillet à 14 heures. Les candidats auront jusqu'au samedi 1er juillet à 14 heures pour faire connaître leur réponse à cette proposition. En 2016, 90% des candidats avaient reçu une proposition lors des étapes un ou deux.

Enfin, pour ceux qui n'auront toujours pas reçu de proposition à ce moment, il y aura une troisième et dernière étape qui ira du vendredi 14 juillet à 14 heures au mercredi 19 juillet à 14 heures. Ceux-là auront jusqu'au mercredi 19 juillet à 14 heures pour faire parvenir leur réponse à la proposition qui leur aura été faite. En 2016, au terme de ces trois étapes d'envoi des propositions d'admission, 62328 candidats (sur un total de 762000, soit 8%) n'avaient reçu aucune proposition. Ils ont donc été invité à se connecter pour la procédure complémentaire sur laquelle nous reviendrons lors d'un article ultérieur.

2. La réponse des établissements recruteurs prend la forme d'une proposition d'admission, et une seule :

Nombreux sont ceux qui croient qu'ils recevront une réponse pour chacune des candidatures qu'ils ont exprimé, et qu'ils n'auront ensuite qu'à choisir parmi les réponses positives. En réalité, les choses ne se passent pas comme cela : les candidats à une ou des formations labellisées "APB" ne recevront qu'une seule proposition d'admission ferme. Prenons un exemple !

Jérémy, élève de terminale ES d'un lycée de Bordeaux a validé la liste de vœux suivante :

  • Voeu 1 : classe préparatoire ECE lycée Sainte Marie Grand Lebrun Bordeaux
  • Voeu 2 : classe préparatoire ECE lycée Montaigne Bordeaux
  • Voeu 3 : classe préparatoire ECE lycée Pierre de Fermat Toulouse
  • Voeu 4 : classe préparatoire ECE lycée Aliénor d'Aquitaine Poitiers
  • Vœu 5 : IUT de Bordeaux section techniques de commercialisation
  • Voeu 6 : IUT de Toulouse section techniques de commercialisation
  • Voeu 7 : IUT d'Angoulême section techniques de commercialisation
  • Voeu 8 : licence de langues étrangères appliquées université de Bordeaux/Montaigne

Le 8 juin 2016, il a reçu les réponses suivantes :

  • Vœu 1 : Non admis
  • Voeu 2 : Non admis
  • Voeu 3 : Non admis
  • Voeu 4 : ADMIS

Le principe est donc clair : on procède par élimination descendante, commençant par le vœu classé en premier rang ("admis" ou "non admis" ?), puis en second rang si le premier répond "non admis", puis en troisième rang si les deux premiers répondent "non admis" ... et ainsi de suite, jusqu'au voeu pour lequel le candidat obtient une réponse favorable ("admis"). Il lui est alors proposé d'intégrer la formation correspondante (la CPGE ECE du lycée Aliénor d'Aquitaine de Poitiers dans notre exemple). Ajoutons que Jérémy ne saura jamais si les formations sélectives classées de 5 à 7 l'auraient admis puisque tous les vœux classés au delà du rang 4 sont effacés automatiquement. Ainsi, chaque candidat reçoit une proposition d'admission et une seule !

3. La gestion des listes d'attente :

Cas particulier, mais assez fréquent : celui des formations sélectives qui dressent une liste d'attente (parfois appelée "liste complémentaire"), s'ajoutant à une "liste principale". Prenons l'exemple d'un IUT spécialité "génie biologique" qui offrirait 100 places. On va d'abord faire savoir à cent candidats qu'ils sont admis : c'est la liste principale. Ceux-là auront jusqu'au 13 juin 2017 pour dire s'ils acceptent cette proposition. Ce sera le cas de beaucoup, mais certains pourraient être amené à renoncer à cette proposition pour des motifs divers : préférence pour une formation "hors APB" dans laquelle l'élève est également admis, choix de partir faire ses études supérieures à l'étranger, décision de vivre une année sabbatique ou tout autre motif conduisant à renoncer à la proposition d'admission faite sur APB. Ces élèves seront donc "démissionnaires" et libèreront un plus ou moins grand nombre de places qui seront pourvues par d'autres, placés en liste d'attente et avisés de cela.

Ces derniers recevront donc deux propositions (et seront les seuls dans ce cas) : une première qui les informe qu'ils sont sur "liste d'attente", une seconde (correspondant à un vœu moins bien placé) qu'ils sont "admis". C'est logique car il n'est pas certain que la réponse "liste d'attente" se transformera ensuite en proposition d'admission. Ajoutez que l'attente sera d'autant plus inconfortable que les candidats placés sur liste d'attente ne savent pas à quel rang ils sont classés. Nous verrons dans la partie suivante quelles réponses peuvent être exprimées par les candidats lorsqu'ils sont dans une telle situation.

4. Les réponses que peuvent exprimer les candidats :

Ayant reçu une proposition d'admission et une seule, les candidats ont le choix entre quatre réponses :

  • Oui (définitif) : C'est la réponse exprimée par celles et ceux qui décident d'accepter la proposition qui leur est faite. Attention : ce choix est définitif en ce qui concerne les formations concernées par le portail APB. Cette réponse exprimée, ils vous restera à vous livrer aux formalités d'inscriptions administratives et pédagogiques, conformément aux indications qui vous seront alors communiquées. Respectez bien les consignes car en cas d'oubli ou de dépassement de date limite, votre place pourrait être attribuée à un(e) autre candidat(e).
  • Oui mais : C'est la réponse de ceux qui sont en attente d'une autre réponse parce que placés sur une liste d'attente correspondant à un vœu mieux classé. Cette réponse peut se traduire par "je prend si je n'ai pas mieux". Ces candidats disposent donc du droit d'attendre une clarification concernant leur position sur liste d'attente, à la condition toutefois d'avoir répondu "oui (ferme)" pour la dite liste d'attente. C'est donc une sorte de sécurité puisque cela revient à garantir à un candidat que si la formation pour laquelle il est en liste d'attente ne retient finalement pas sa candidature, il aura au moins celle ayant répondu "admis".
  • Non mais : En fin de compte, bien que vous l'ayez demandée, la formation qui vous fait une proposition d'admission ne vous convient vraiment pas. Vous avez le droit de la refuser en répondant "non mais". Cela peut se comprendre si c'est parce que vous êtes admis dans une formation "hors APB" qui a votre préférence. Si ce n'est pas le cas, vous prenez un gros risque car : 1) Si vous êtes sur liste d'attente, rien ne vous garantit que vous serez admis dans la  formation correspondante ; 2) Et si vous espérez une réponse positive d'une formation "hors APB" qui tarde à venir, vous n'avez pas plus de garantie. Nous ne pouvons donc que vous inviter à bien réfléchir avant d'exprimer une telle réponse. Et si, malgré cet avertissement, vous refusez la formation ainsi proposée, sachez que ce qui vous attend c'est le recours à la procédure complémentaire que nous présenterons dans un prochain article, vers la fin juin/début juillet.
  • Démission générale : Vous renoncez non seulement à la proposition d'admission qui vous est faite, mais aussi à tous vos autres vœux. Une telle réponse n'a de sens que dans deux cas : 1) Vous avez été admis dans une formation "hors APB" qui a votre préférence; 2) Vous renoncez (pour le moment ou définitivement) aux études supérieures et optez pour une année sabbatique ou la vie professionnelle.

5. Que faire dans le cas où on est sans aucune proposition d'admission à l'issue de la dernière étape de la phase des réponses ?

La succession des trois étapes de la phase d'admission s'étale jusqu'au 19 juillet. A cette date, certains candidats n'ont toujours pas d'affectation : c'était le cas de près de 8% d'entre eux en 2016. C'est beaucoup ! Pour autant, les personnes qui sont dans ce cas ne doivent pas désespérer outre mesure car diverses possibilités demeurent :

1) La procédure complémentaire d'APB (nous y reviendrons dans un article qui sera mis en ligne fin juin) qui court jusqu'au 20 août 2017

2) Des places peuvent encore être disponibles dans des établissements "hors APB" n'ayant pas fait le plein (n'hésitez pas à faire du "porte à porte")

3) Et si rien de tout cela n'aboutit, vous pourrez bénéficier de dispositifs académiques organisés fin août/courant septembre, visant à gérer les derniers cas n'ayant toujours pas trouvé de place dans l'enseignement supérieur

Et surtout, il faut prendre garde à ne pas commettre la très grosse erreur qui consisterait à partir en vacances en oubliant de procéder aux formalités d'inscription concernant la formation à laquelle on est admis. Trop de lycéens se mettent chaque année dans une telle situation (plus de 10000 en 2016 !), et découvrent à leur retour fin août ou courant septembre, qu'ils ont été rayés des listes des admis, le plus souvent au profit d'un(e) autre candidat(e) placé(e) en liste d'attente. On ne le dira jamais assez : le fait d'avoir reçu une proposition d'admission et d'avoir répondu "oui (ferme)" sur APB, n'équivaut en rien à une inscription !

Rendez-vous fin juin/début juillet pour un cinquième article consacré à la plateforme APB. Il sera consacré à la dernière étape : la phase complémentaire.

Bruno MAGLIULO

https://www.linkedin.com/pulse/apb-4-la-phase-cruciale-des-r%C3%A9ponses-aux-candidatures-bruno-magliulo/

Dernière modification le vendredi, 29 mai 2020
Magliulo Bruno

Formateur/conférencier/auteur Orientation scolaire et professionnelle - Inspecteur d'Académie honoraire -  Auteur, dans la collection L'Etudiant (diffusion éditions de l'Opportun) de :

  • SOS Parcoursup
  • SOS Le nouveau lycée (paru le 19 septembre 2019)
  • Bien choisir ses études à l'université

Ces ouvrages peuvent être commandés sur le site : www.editionsopportun.com

Profil LinkedIn

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.