fil-educavox-color1

Ce n’est pas un scoop : les enfants aiment jouer. Et puisqu’on est en 2014, ils aiment jouer sur leur console ou leur tablette. Pas toujours évident pour un adulte – qui plus est un adulte non gamer comme c’est mon cas – de saisir toutes les subtilités de ces formes de jeu sans cesse réinventées, remixées, réappropriées par des kids happés par Minecraft ou Clash of Clans.
Je parle ici de jeunes enfants, entre 7 et 10 ans, qui démarrent leur vie de gamers.
Les phrases que j’entends parfois revêtent une poésie totalement surréaliste, et les enfants les prononcent sur un mode décomplexé, à mille lieues de la manière dont nous, adultes, pouvons les interpréter. Il est parfois question de mort, de zombies, de carapaces, de villageois, d’étranges créatures, bref, d’un univers qui n’est inquiétant que parce que nous y accolons notre regard d’adulte. Avec le concours involontaire des enfants que j’ai croisés – et écoutés – de ci de là, j’ai noté quelques phrases, qui mises bout à bout pourraient former une tirade. Je me permets donc en guise de clin d’oeil d’emprunter Cyrano à Edmond Rostand le temps d’une tirade du nez revisitée sur l’air des jeux vidéos…

On pouvait dire… Oh ! Dieu ! … bien des choses en somme…
En variant le ton, – par exemple, tenez :

Agressif : « Sale creeper ! ». Variante : (entre frères et soeurs) « Lâche ma console ! » / (entre parents et enfants) : « Lâche ta console ! »

Amical : « Je t’ai noté le code wifi dans Evernote. »

Descriptif : « Oh cool, j’ai un cochon zombie, et en plus il a un slip ! »

Curieux : « Tu es en créatif ou en survival ? »

Gracieux : « Mes villageois, je ne les ai pas massacrés. Je leur ai échangé leur maison contre de la nourriture. »

Truculent :
« – Qui a pris l’eau ?
– Dans Minecraft ?
– Mais non, en vrai ! »

Prévenant : « Vous avez vérifié que vos batteries sont à 100 % ? »

Tendre :
« – J’ai faim.
– Ben va dans « création de burger ». »

Pédant : « Tu sais que je t’ai fait gagner des vies ? »

Cavalier : « Mère : – Tu finis ton jeu. Enfant : – Tu sais bien qu’il n’y a pas de fin. »

Emphatique : « Sors de mon monde ! »

Dramatique : « T’as touché à mon Mi ! Mais on touche pas au Mi, ça se fait pas ! »

Admiratif : « Je peux mourir autant de fois que je veux, c’est cool ! »

Lyrique :
« – Tu joues plus ?
– Non, je suis en mode pause. »

Naïf : « On n’est pas connectés dans le train ?! »

Respectueux : « Tu as des épées de diamants ?! Je dis waow ! »

Militaire : « Oh non ! Mon village a été attaqué »

Pratique : « C’est quoi le code wifi ? »

Initialement publié sur Parents3.0

Dernière modification le lundi, 17 novembre 2014
Bee Laurence

Journaliste, observatrice des usages numériques générationnels, créatrice des sites Parents 3.0Ados 3.0 et Seniors 3.0. Auteur, conférencière et formatrice.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.