fil-educavox-color1

Dans un groupe scolaire, quand un professeur enseigne le Latin au collège et un professeur des écoles aborde l’époque romaine en classe, il y aurait de quoi perdre son latin ou presque...Car ce sont les racines latines de notre vocabulaire qui nous réservent les plus belles découvertes sur les sources du savoir et de la compréhension en classe :
ECOUTER (vient du latin auscultare) écouter avec attention qui a donné aussi le mot ausculter ! Serions-nous les médecins du savoir ?
REDACTION ( lat. debere) agir. Ecrire serait-ce donc être dans l’action ?
ELEVE (lat. elevare) soulever, élever. Comment enseigner sans faire grandir nos élèves et les élever ?
ETUDIER (studere) s’appliquer à, s’attacher à... Comment faire ce métier sans passion, sans attachement ?
COMPRENDRE (lat. prehendere) prendre ensemble, avec... Serait-ce faire du lien qu’enseigner ?
CONNAISSAITRE (lat. congnoscere) apprendre à connaître. 
LECON ( lat. lection) lecture.
INSTRUIRE (lat. instruere) bâtir construire. Construirions-nous la société de demain en instruisant ?
CORRECTION (lat. corrigere) remettre droit, redresser. C’est vrai que l’on peut parfois comprendre de travers ou ne pas être droit dans ses réponses ?
PROFESSEUR (lat. verbe profiteor) déclarer ouvertement, reconnaître hautement.
MAITRE (lat. magister) qui dirige, conduit... Mais dans quelle(s) direction(s) ?
ENSEIGNER (lat. insignire) signaler , distinguer.
RECREATION (lat. creare) endroit pour se recréer. N’est-ce pas le but d’une récréation pour nos élèves ?
J’arrête là pour ne pas perdre mon latin et m’attarder quelques instants sur les rythmes scolaires de l’élève romain... Il y avait, à l’époque, trois degrés d’enseignement : primaire, secondaire et supérieur jusqu’à 20 ans ! Ces journées de classe étaient déjà longues commençant à l ’aube pour s’achever à l’heure des bains car l’élève romain part avec le paedagogus (cela a donné le nom de pédagogue) qui n’est autre qu’une personne importante mais de condition servile qui suit sa progression scolaire et en est même responsable ! De là à dire que les pédagogues sont au service du savoir...
 
A partir de 7 ans, c’est l’école du magister ludi (le maître) de condition esclave ou affranchi (serions-nous esclave du savoir ?) Les élèves apprenaient déjà sur tablette... en bois (tabellae) avec un poinçon (stilum) pour écrire d’un côté, effacer de l’autre. Puis à 11 ans , l’élève était confié au Grammaticus avant de finir ses études supérieures vers 20 ans chez le rhéteur.
De là à dire que l’histoire de l’école ne serait qu’un perpétuel recommencement - comme au sujet des rythmes scolaires - il n’y a qu’un pas... romain à faire !
Merci à Mme Chausson professeur de latin au collège qui m’a aidé dans ces recherches éthymologiques pour une meilleure connaissance de l’école à l’époque de la Rome antique !

Mme Chausson professeur de Latin (Collège le Jouteux à Bourgueil)

Gaëtan Després (professeur des écoles st Germain Bourgueil)

http://reportersinternetsaintgermain.overblog.com/

Dessin Mickaël Roux (auteur BD) et Dawid (coloriste)





Dernière modification le mardi, 30 septembre 2014
Després Gaëtan

Gaëtan Després, Professeur des écoles, enseigne depuis plus de 20 ans aussi bien en maternelle qu’en primaire dont 8 années en direction d’école et publie sur Educavox des billets d'humour sur l'univers scolaire illustrés par Mickaël Roux et Dawid auteurs de bandes dessinées.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.