fil-educavox-color1

Si dans la société et plus particulièrement dans la société française chacun s'accorde à constater la place grandissante du numérique et de ses usages dans la vie de tous les jours, la rapidité avec laquelle les technologies se développent rend toute réflexion inachevée sur le formidable changement de paradigmes auquel nous assistons

L'accès à internet, de nos jours indispensable autant pour les entreprises et les services publics que pour tous les citoyens, ouvre l'accès par une très grande diversité de canaux à une multitude d'informations en continu. Comment rester libre dans cette surcharge informationnelle ?

Obnubilés par « l'évolution exponentielle » des technologies comme la caractérise Joël de Rosnay n'est-il pas nécessaire de s'arrêter un instant pour, ensemble, réfléchir aux conditions, aux conséquences et donc aux inflexions nécessaires, de l'inévitable interaction entre ces technologies et ce qui fait la richesse des sociétés, l'humain ?


C'est certainement l'objectif que se sont fixés, autour de Véronique ANGER de FRIBERG, les organisateurs du Forum CHANGER d'ERE dont la 2e édition avait pour thème : Au-delà de la révolution numérique : retour à l'humain.
veroaf

Journaliste, éditrice et écrivain française qui collabore depuis 2000 à la publication en ligne Les Di@logues Stratégiques, la Présidente fondatrice du Forum Changer d'Ère fait référence au livre Changer d'ère (Seuil, 1989), l'œuvre majeure de Jacques Robin (1919-2007). Dans le Groupe des Dix qu'il cofonde, « dans les années 1960-1970, des intellectuels appartenant à des disciplines différentes (biologie, économie, sciences sociales, écologie, philosophie, juridique, politique...) ont l'idée de confronter leurs savoirs dans le but d'élaborer une réflexion dynamique sur la société. Ces pionniers ont voulu utiliser les progrès des connaissances pour tenter de changer le monde. »

S'inspirant de la démarche, le Forum CHANGER d'ERE, dans une dynamique parfaitement maîtrisée a donné la parole à de très nombreux intervenants : scientifiques, prospectivistes, universitaires, journalistes, romancier, sociologues, paléoanthropologue, économistes, politiques, généticien, biologistes, entrepreneurs, startups.....Tous ont su, avec un public conquis dans un amphithéâtre comble, partager avec enthousiasme un moment de foisonnement intense d'idées et d'échanges féconds.

La Cité des Sciences et de l'Industrie, comme pour la précédente édition était le lieu idéal pour Changer d'ère et faciliter l'entrée « dans le temps de la fraternité.
Véronique ANGER de FRIBERG dans cet entretien, nous donne quelques « clés pour comprendre et construire ensemble le monde de demain ».

 


Il me suffit de reprendre quelques-uns de ses propos –  #FCE2015 – pour donner le ton de cet interview.

« Les technologies ne sont que des outils.
Ce qui prime c'est ce que fait l'humain des technologies.
C'est à l'humain de décider dans quel monde il faut vivre.
Il n'y a pas de société sans fraternité.
Le salut viendra des citoyens qui organisent des choses et travaillent avec les politiques.
Préparer Changer d'Ere c'est un gros et beau travail.
Je ne sais pas ce que c'est que la hiérarchie.
On travaille en équipe sur des projets communs...on est très complémentaires.
Tout le monde est très heureux de participer à cette fête. »

Claude TRAN

Dernière modification le mercredi, 15 janvier 2020
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats avec les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.