fil-educavox-color1

Centre de ressources sur les usages du multimédia, Médias-cité est une structure associative accompagnant des projets multimédias dans le domaine culturel, artistique, éducatif et d’éducation populaire.
Son but : Créer les conditions permettant aux acteurs liés à l’intérêt général de décoder les enjeux des usages du multimédia et de mettre en œuvre des projets qui contribuent à leur appropriation par le plus grand nombre.

Son rôle : Repérer tout ce qui empêche les projets d’être mis en œuvre et trouver les moyens pour qu’ils puissent exister.

Son activité se développe autour de trois axes forts :

• l’observation et la veille des usages et des technologies
• l’accompagnement des initiatives artistiques, culturelles, éducatives, d’éducation populaire et relevant de l’économie solidaire.
• l’animation et la structuration de réseaux d’acteurs (lieux d’accès publics à internet, lieux culturels, ...) Médias-Cité participe depuis sa création à l’accompagnement des acteurs des territoires qui œuvrent dans le champs de l’intérêt général et de l’utilité sociale. Au premier rang, très logiquement, on trouve les collectivités locales qui par le biais de leurs équipements culturels, éducatifs, jeunesses et plus généralement les services publics, participent à l’appropriation sociale des usages du multimédia.

Gérald ELBAZE, qui dirige Médias Cités, a répondu présent pour prendre la parole et débattre avec l’An@é sur la place de la médiation dans les processus d’apprentissages.
Il fait le constat que les objectifs fixés il y a une quinzaine d’année à Médias Cités pour accompagner la transformation des organisations induisait un changement plus rapide que prévu ; c’était sans compter que « le fait numérique pose à la fois des enjeux en terme d’appropriation mais également de transformation des manières de faire. »

Les savoirs autrefois étaient stockés dans les livres, transmis de génération en génération et avaient une certaine pérennité ; aujourd’hui on compile de la donnée qui nécessite de l’intermédiation pour se transformer en savoirs.

« L’accessibilité de la data n’induit pas la construction de la connaissance »

Gérald ELBAZE utilise la métaphore du mur de l’escalade pour expliquer le mécanisme de construction des savoirs …..
Connaissant les usages toxiques bien que divertissants produits par les industries de programme, Gérald ELBAZE propose aux intermédiateurs de travailler sur les usages qui produisent des effets vertueux ; ceux qui permettent de créer une distance et une réflexion critique.

Pour pouvoir réfléchir à une mise en perspective des savoirs et donc développer des pédagogies, il est nécessaire selon Gérald ELBAZE de baigner dans plusieurs cultures de natures différentes.
Est-ce à dire que le métier d’enseignant ne saurait s’exercer à plein temps ? Comme c’était le cas autrefois où l’instituteur avait dans la cité d’autres fonctions.

L’enseignant médiateur est-il une sorte de « casque bleu » créant de la confiance pour favoriser l’appropriation, dans l’affrontement entre les individus et les savoirs ? Condamnés dans un équilibre plus difficile comme dans une sorte de « monothéisme » qui les isole, les enseignants sont-ils encore des « marginaux sécants ? »
Autant de questions que pose Gérald ELBAZE dans cette interview et y apporte ses réponses

Claude TRAN

Dernière modification le lundi, 10 novembre 2014
Tran Claude

Agenais de naissance Claude TRAN a été professeur de Sciences Physiques en Lycée, chargé de cours en Ecole d’Ingénieur, Inspecteur pédagogique au Maroc. A 34 ans il accède aux fonctions de chef d’établissement puis s’expatrie à nouveau, cette fois en Algérie comme proviseur du lycée français d’Oran ; en Aquitaine il dirigera les lycées Maine de Biran de Bergerac, Charles Despiau de Mont de Marsan et Victor Louis de Talence. Il a été tour à tour auteur de manuels scolaires, cofondateur de l’Université Sénonaise pour Tous, président de Greta, membre du conseil d’administration de l’AROEVEN, responsable syndical au SNPDEN, formateur IUFM et MAFPEN, expert lycée numérique au Conseil Régional d’Aquitaine, puis Vice Président de l’An@é, actuellement administrateur de l'An@é et de l'association Inversons la classe, journaliste à ToutEduc, chroniqueur à Ludomag.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.