fil-educavox-color1

Le lycée Aimé Césaire de CLISSON en phase avec son territoire.

Gérard BOCCANFUSO est proviseur du lycée Aimé Césaire de CLISSON en Loire Atlantique. Nommé à la rentrée 2013, lors de l'ouverture de ce nouveau lycée de l'académie de Nantes, il évoque dans cet entretien les grandes lignes de la dimension numérique du projet d'établissement que la communauté éducative de l'établissement construit.

Démarrer un nouvel établissement constitue toujours un véritable défi pour les acteurs et en particulier pour le chef d'établissement.
Comment intégrer des personnels venant d'horizons divers ?
Quel projet collectif construire avec les partenaires ?
Car tout est à faire, à construire, donc à négocier. Du règlement intérieur à l'organisation des temps pédagogiques et éducatifs, de la commande à la livraison et à l'installation de tous les matériels, avec comme partout ailleurs bien sûr la gestion de la vie de tous les jours avec ses imprévus qui ne cessent d'altérer les agendas. Mais il faut également établir les liens avec les autorités de tutelle, Rectorat et Région et construire les partenariats avec les entreprises et le territoire. Car le lycée est polyvalent avec des filières générales mais également professionnelles, technologiques et post baccalauréat.
Tous les personnels sont nouveaux ; ils doivent rapidement appréhender les contraintes locales et apprendre à mieux se connaître pour travailler ensemble.


La deuxième année scolaire va se terminer et le moins que l'on puisse dire c'est que la « machine » tourne bien.
Le site de l'établissement révèle une activité intense que les élèves traduisent dans le journal lycéen qu'ils ont créé : les quatre numéros de « la plume lycéenne » ouvrent leurs pages au débat, à l'interview de personnels ou d'élèves du lycée, au regard sur le monde, au cinéma, à la musique bien sûr...Un vrai travail de journalistes dont les professeurs encadrants peuvent être fier !

Le site a également permis aux parents des 71 élèves partis en juin 2014 en voyage scolaire en Andalousie de suivre en quasi temps réel les différentes étapes du voyage .
Il constitue également le portail d'entrée à l'Espace Numérique de Travail e-lyco financé par la Région des Pays de la Loire.
Quels objectfs s'est fixé l'établissement ? Comment le mettre en phase avec son territoire ?

Comment le numérique permet-il de « rendre la vie dans le lycée plus interactive et plus pratique » ?
Comment l'ENT peut-il devenir « un espace de co-construction pédagogique » ?

L'ouverture du Brevet de Technicien Supérieur Etudes et Economie de la Construction qui forme des spécialistes de la prescription, de l'estimation des ouvrages de bâtiment et de voiries ou réseaux, ainsi que du suivi économique des projets, tant au niveau de la conception que de la réalisation, aura constitué une opportunité originale pour intégrer les nouvelles technologies . C'est le numérique certes mais c'est « aussi l'homme » rappelle à plusieurs reprises Gérard BOCCANFUSO . Car la dimension durable « c'est aussi la façon dont on conçoit l'homme dans son rapport au travail. »

Afin de répondre à une nécessaire individualisation de la formation en BTS du fait d'une forte hétérogénéité de recrutement ( 50% de bacheliers professionnels ), les enseignants ont mis en œuvre une plateforme d' e-learning. Le lycée a présenté ce projet à la Région des Pays de la Loire et au Rectorat de Nantes qui ont lancé conjointement un appel à projets expérimental, AILES « Actions Innovantes Lycée Enseignement Supérieur », au service de la démocratisation de l'enseignement supérieur dans la région. L'équipe pédagogique espère ainsi obtenir quelques moyens supplémentaires permettant de lui donner une plus grande envergure.

Les spécificités du métier d'économiste de la construction qui s'exerce au titre d'une profession libérale ou en qualité de salarié au sein de cabinets d'économistes, d'architectes, dans les entreprises du bâtiment ou de travaux publics ou encore au sein des collectivités territoriales, ont rendu necessaire la création d'une licence professionnelle. L'économiste de la construction est en effet à l'interface entre les différents intervenants, maitre d'œuvre, architecte, bureaux d'études, entreprises... Il travaille de manière collaborative en mobilisant les technologies d'ingénierie concourantes les plus récentes notamment la maquette numérique BIM (la maquette Building Information Modeling est un outil numérique, synthèse entre représentation graphique et base de données évolutive) qui tient une place centrale dans la formation.
Le lycée de CLISSON propose dorénavant en partenariat avec le CNAM et en alternance une préparation à la Licence Professionnelle "Economiste de la Construction, Spécialiste de la maquette numérique BIM".

On le voit donc le lycée Aimé Césaire de CLISSON a pris ses marques sur le territoire et ouvre des perspectives d'avenir pour les jeunes de la Région. Les équipes pédagogiques sont actives et entreprenantes. Cela donne des idées !
Pourquoi, par exemple, ne pas permettre aux élèves d'utiliser leur smartphone en classe pour mieux réussir en Mathématiques ? C'est l'idée de Stéphane LORRE qui enseigne cette discipline dans l'établissement.
L'idée d'une plateforme de ressources créées par les enseignants de SI et partagées par les 150 professeurs de l'académie s'est imposée à la suite d'un cycle de formation. C'est le projet bournigal.org développé par l'équipe d'enseignants du lycée sous l'impulsion du chef de travaux Didier LECLERC, et qui fera l'objet d'un prochain reportage.
Gérard BOCCANFUSO aime à le répéter , « le numérique nous interroge sur la relation entre l'homme et la machine ». Et il ajoute : « en utilisant les outils numériques les jeunes développent des intelligences différentes, un peu nouvelles ».

Il est clair que le lycée Aimé Césaire de Clisson constitue aujourd'hui un pôle de création d'intelligence sur le territoire au service des jeunes.

Claude TRAN

Dernière modification le mardi, 26 mai 2015
Tran Claude

Agenais de naissance Claude TRAN a été professeur de Sciences Physiques en Lycée, chargé de cours en Ecole d’Ingénieur, Inspecteur pédagogique au Maroc, chef d’établissement en Algérie comme proviseur du lycée français d’Oran ; en Aquitaine il dirigera les lycées Maine de Biran de Bergerac, Charles Despiau de Mont de Marsan et Victor Louis de Talence. Il a été tour à tour auteur de manuels scolaires, cofondateur de l’Université Sénonaise pour Tous, président de Greta, membre du conseil d’administration de l’AROEVEN, responsable syndical au SNPDEN, formateur IUFM et MAFPEN, expert lycée numérique au Conseil Régional d’Aquitaine, puis administrateurà l'An@é, actuellement administrateur Inversons la classe, journaliste à ToutEduc, chroniqueur à Ludomag.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.