fil-educavox-color1

La côte ouest de la péninsule ibérique a cela de paradoxal d’offrir des paysages sauvages de toute beauté et ensoleillées mais d’être peu propices à la baignade tant les eaux sont froides en plein été. Depuis quelques jours cela fait l’objet de discussions familiales et pour nous assurer de l’explication scientifique d’un tel phénomène, rien de tel que l’internet pour vérifier l’état de nos connaissances ...en vacances !

En recherchant sur la toile, grâce au wifi que nombre de campings proposent, et à mon moteur de recherche traditionnel : « courant marin portugal » j’ai trouvé ce site très bien fait :http://flynetweb.free.fr/gulf.htm

Et quelle surprise en découvrant qu’il s’agit d’un TPE ( Travaux Personnels Encadrés ) réalisé en 2003 par trois élèves de première du lycée Chopin – mais impossible de découvrir la ville- dont je vous invite à lire bien sûr les travaux car particulièrement intéressants et très documentés . J’ai été pour ma part très curieux de lire les conclusions des auteurs de ce remarquable travail que je reprends ici car ils sont assez symptomatiques de cet exercice souvent réalisé dans les CDI de lycée.

Xavier BUSSIERE écrit : « Les TPE ont été pour moi une expérience très enrichissante. En effet, malgré le temps et les soirées (qui m’ont d’ailleurs beaucoup apporté) passés sur le sujet, j’ai eu l’occasion d’apprendre à créer des pages Internet et à gérer une multitude de sources différentes en même temps ». Mais il regrette que « concernant la presse écrite, il faut dire que les documentalistes du CDI ne nous ont pas été d’un grand secours. »

Alexandre DISIER ajoute : « La majeure partie de la réalisation de ce TPE à résidé dans la collecte des informations et plus particulièrement au tri de l’importante masse de documents provenant pour la majeure partie d’Internet, vu notre sujet très vaste ».

Quant à Thomas LONGROIS il « déplore que les ressources de qualité concernant les courants marins soient rares, et c’est de les trouver qui a sans doute été le plus difficile dans la réalisation de notre devoir. La preuve a encore une fois été fournie qu’Internet ne constitue vraiment pas une bonne ressource pour des sujets pointus. Par ailleurs, j’aimerais signaler, même si je n’ai pas eu à en pâtir, qu’il est regrettable que les archives des prestigieux magazines scientifiques tels que Nature ou la Recherche, qui sont les meilleures ressources existantes, soient payantes pour les non abonnés. ».

Peu de travaux ont été publiés sur l’évaluation des Travaux Personnels Encadrés. Cette démarche pédagogique largement inspirée des TIPE existant en Classe préparatoire aux grandes écoles fut instaurée par Claude Allègre, ministre de l’éducation nationale et généralisée en première et terminale en 2001. La mise en place de cette forme d’initiation à l’activité de recherche pluridisciplinaire dans le second cycle des lycées a été difficile mais nombre de ses détracteurs ont regretté la suppression de l’exercice, pour de simples raisons d’économie , en terminale en 2005. Maintenus en classe de première, les TPE constituent depuis 2006 une épreuve anticipée du baccalauréat.

Tout est dit par ces trois élèves : l’intérêt évident de cette activité, alternative au cours magistral que les élèves rejettent de plus en plus et on peut les comprendre ; l’usage de l’internet, sa puissance et ses limites ; le besoin de ressources accessibles de qualité ; le rôle du professeur documentaliste et la place du CDI.

Car le CDI est bien un des lieux privilégiés où la construction de cette forme d’intelligence collective peut aisément se développer chez les élèves grâce aux outils numériques : l’environnement, les matériels, le personnel, tout est en place afin que les élèves y acquièrent les compétences pour un accès aux savoirs et une plus grande autonomie.

Le CDI où nombre d’élèves se rendent avec un réel plaisir peut et doit devenir un des lieux privilégiés de l’établissement scolaire où le numérique rencontre avec profit la culture et l’information et permet à chaque jeune d’y acquérir les savoirs, les compétences et l’attitude nécessaires à son autonomie.

J’ai interviewé il y a quelques temps à ce sujet, Jean Louis Durpaire Inspecteur Général de l’Education Nationale groupe Etablissement et Vie Scolaire mais également Enseignement Primaire en charge du dossier de la documentation ; il préside en outre le concours de recrutement des professeurs documentalistes.

Comment envisage-t-il l’évolution des CDI vers ce qui s’apparente aux Learning Centers anglo-saxons et que la circulaire de rentrée 2012 a baptisé par une appellation plus adaptée, les Centres de Culture et de Connaissance ou plus simplement les 3C ?

Dernière modification le mercredi, 12 novembre 2014
Tran Claude

Agenais de naissance Claude TRAN a été professeur de Sciences Physiques en Lycée, chargé de cours en Ecole d’Ingénieur, Inspecteur pédagogique au Maroc. A 34 ans il accède aux fonctions de chef d’établissement puis s’expatrie à nouveau, cette fois en Algérie comme proviseur du lycée français d’Oran ; en Aquitaine il dirigera les lycées Maine de Biran de Bergerac, Charles Despiau de Mont de Marsan et Victor Louis de Talence. Il a été tour à tour auteur de manuels scolaires, cofondateur de l’Université Sénonaise pour Tous, président de Greta, membre du conseil d’administration de l’AROEVEN, responsable syndical au SNPDEN, formateur IUFM et MAFPEN, expert lycée numérique au Conseil Régional d’Aquitaine, puis Vice Président de l’An@é, actuellement administrateur de l'An@é et de l'association Inversons la classe, journaliste à ToutEduc, chroniqueur à Ludomag.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.