fil-educavox-color1

4 mois que les reporters internet CE2 attendaient le départ du 4L Trophy (jeudi 13 février) avec leur 4L verte et noire de l’équipage 1678... 4 mois durant lequels ce rallye aura été l’objet de séquences en maths avec les tableaux de conversions kilométriques, en géographie sur les continents ou en monnaie car les élèves élèves avaient sponsorisé la 4L de Romain et Benjamin à hauteur de quelques centimes chacun, soit 12€ pour toute la classe et avec 12€ - quand on a 8 ou 9 ans - on pense que cela va payer le plein d’essence des 6000 km à parcourir...
 
 
Mais ce sera surtout beaucoup de rédactions des élèves sur le sujet qui nous ont valu plus de 1000 visiteurs en février sur ce blog élèves ! Et là aussi, 1009 visiteurs uniques par mois sur son blog, quand on a 8 ou 9 ans, c’est géant !
 
Comme à chaque fois, chaque projet voté par la classe est suivi par l’équipe de 2 ou 3 reporters qui l’a proposé en conférence de rédaction. Enzo et Colin n’auront pas manqué à leur engagement puisque Colin imagine plus tard participer à ce rallye étudiant avec la 4L de son papi et Enzo est allé couvrir l’événement le mercredi après-midi au départ de Poitiers (à 1h30 de Bourgueil) lors des contrôles techniques avec un reportage à découvrir. Parmi les centaines d’équipages présents sur place, Enzo en a interviewés quelques uns dont l’un de mes anciens élèves rencontré par hasard, Marceau , élève CM2 2004 !!!
 
L’engouement, cette année, des interviews et reportages faits à l’extérieur et publiés sur le blog élèves ne doit pas faire oublier pour autant les fondamentaux du site créé au départ pour faire connaître les pratiques pédagogiques des 8 classes, les temps forts et la vie des associations de parents. Un rappel a été nécessaire en conférence de rédaction car c’est vrai que dans ce domaine les articles sont plus courts parfois moins approfondis ou avec moins d’accroche journalistique.
 
C’est moins palpitant qu’un grand reportage à l’extérieur avec peut-être moins de questions à poser ! Ceci dit, comme les équipes ont été constituées par l’enseignante de l’année précédente sur des profils différents que l’on découvre à la rentrée CE2, les élèves abordent aussi les interviews de différentes manières.
 
La plupart vont interviewer les enseignants pendant les temps de récréation notant les mots importants sur un petit carnet avec obligation de ne traiter qu’un seul sujet sinon cela devient vite une liste d’activités. D’autres équipes de reporters, à la demande de l’enseignante, vont interviewer ses élèves pendant la classe.
 
Mais tous sont à l’affût des moindres activités de la classe qu’il suivent pour en profiter pour écrire de nouvelles rédactions qui feront l’objet de commentaires (ce qui s’est vraiment développé en 2013/2014). Quant aux équipes qui suivent les activités des associations de parents d’élèves, leurs présidents respectifs jouent le jeu d’une interview mensuelle et en profitent pour assister à la première conférence de rédaction du mois. Il arrive même à des équipes de reporters de se lâcher sur une interview qui devient alors plus un article personnel ; ils doivent alors préciser N.D.L.R (Note De L’équipe Reporters) puisqu’il leur faudra dans tous les cas valider par l’interviewé les informations diffusées.
 
Ensuite, il s’agit de s’organiser en classe en leur donnant du temps dans la journée pour rédiger en équipe et à plusieurs mains leur texte ; en général 30 minutes suffisent car si on laisse défiler les jours, les oublis sont là et rendent l’écriture bien plus difficile à partir des quelques mots écrits lors de l’interview. C’est un travail coopératif - comme on dit au Québec - et travailler en groupe c’est vraiment travailler 7 fois plus avec de réels débats en orthographe quand les élèves sortent leurs cahiers de règles, dictionnaires et manuels scolaires pour justifier leurs choix ! Ce qu’ils ne font pas nécessairement avec une rédaction classique sur le cahier du jour. Il faut vraiment noter depuis 7 ans le rôle joué, à l’interne de l’école, par les enseignants, intervenants, associations de parents qui acceptent ces interviews régulières et sans qui ce rôle de reporters ne pourraient exister.
 
Maintenant, nous attendons avec impatience la semaine de la presse en mars qui va nous permettre de travailler sur les journaux que nous recevrons puis nous allons préparer les Portes ouvertes du samedi matin 22 mars (entrée libre et ouverte à tous) et, en fin d’année, la cérémonie des arobases du vendredi après-midi 22 juin durant laquelle sont invités les anciens reporters du Primaire CM1 CM2, leurs familles et toutes les personnes de l’école ou extérieures qui participent au développement du site et reçoivent à ce titre un trophée en bois - l’arobase - fabriqué par un parent d’élève et un collègien 3ème avec son professeur de technologie.
Cette année nous inviterons aussi les 2 classes de 3ème du collège qui ont crée le site en 2007 et qui seront chargées avec leur professeur de musique de la bande son des différents diaporamas présentés ce jour. Si le projet journalistique a formé une petite communauté de 173 reporters depuis 2007, il crée aussi des ponts entre écoliers, collégiens et, nous le verrons bientôt, étudiants.. Mais ce sera l’objet d’un autre article le mois prochain !
 
Gaëtan Després professeur des écoles CE2 Ecole st Germain (37) Bourgueil
Dernière modification le mercredi, 19 novembre 2014
Reporters St Germain

Depuis 2007, la classe de CE2 de l’école st Germain (37) Bourgueil est chargée des mises à jour des sites internet et blogs de l’établissement et ses élèves sont nommés Jeunes Reporters Internet (J.R.I.). Chaque semaine ils se réunissent en conférence de rédaction internet pour décider des projets de reportages, interviews, temps forts, blogs, expositions, communication,etc... à publier sur le site.
Gaëtan Després, leur enseignant Professeur des écoles, enseigne depuis 20 ans aussi bien en maternelle qu’en primaire (dont 8 années en direction d’école) .

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.