fil-educavox-color1

J’ai eu le plaisir de participer à la première édition du festival Learning By organisé par l’Institut Catholique de Paris les 20 et 21 juin dernier, une manifestation pour le moins originale dans le paysage des évènements du monde éducatif.

Le récit qui suit est un condensé des informations recueillies avec pour objectif de laisser une trace autour de cette superbe première édition et ainsi, faire connaitre ce festival.

Learning By, Késako ?

En premier lieu, le nom du festival fait référence à la célèbre formule de John Dewey « Learning by doing ». Voyons de quoi il s’agit :

Learning By est un festival portant sur les innovations éducatives et le futur de l’éducation. Évènement hybride, à la fois festival de cinéma, lieu d’expérimentation et de découvertes sur les innovations éducatives, il s’agit aussi d’un temps de formation autour de débats, d’ateliers et de témoignages. L’ambition du festival est de faire un état des lieux des actions pédagogiques menées dans le monde, les questionner ensemble et se former soi-même en expérimentant des méthodes et des outils pour faire évoluer sa pratique pédagogique.

festival260718 2

Site du festival : http://learningby.fr/pro/fiche/quest.jsp;jsessionid=0cw6pY9zxH1GBM4vRmsAswbB.gl3?pg=presentation

Learning By, ça donne quoi ?

Cette première édition s’est avérée dense et riche ; en voici les principaux résultats fournis par Sébastien Balanger, le designer pédagogique de l’évènement :

  • 150 participants 
  • 19 films, 17 en compétition, 5 nationalités
  • 2 prix attribués (voir plus bas)
  • 8 ateliers
  • 120 croissants et 100 litres de thé et de café avalé !
  • Une exposition pédagogique
  • 16 étudiant.e.s présent.e.s pendant la manifestation (et bien plus engagé.e.s dans le projet) 
  • 39 degrés en moyenne dans les salles
  • Une alerte incendie
  • Des centaines d’arguments et de contre-arguments échangés !

Les quatre demi-journées ont été rythmées par des séances de cinéma, autour de films pédagogiques souvent attachants, troublants ou étonnants, suivies de débats avec les auteurs.

festival260718 3


Une alternance d’ateliers et de témoignages ont permis de passer des salles sombres à la lumière, de la vidéo à l’interaction. J’ai vraiment été agréablement surpris par la qualité des films, des débats qui ont suivi et de la richesse des sujets abordés autour du thème de l’innovation pédagogique et du futur de l’école.

festival260718 4

J’ai aussi eu l’honneur et le plaisir d’animer un atelier sur « La controverse, outil de formation à l’ère numérique !? » dont les trois objectifs sont :

  • Développer un regard critique sur le numérique en éducation
  • Travailler l’esprit critique
  • Pratiquer la controverse comme scénario pédagogique.

Après une phase d’explications sur le développement de l’esprit critique et la zététique et une phase de recherche documentaire, les enseignants présents ont pu s’affronter sur des sujets comme : « L’usage des écrans est très efficace pour apprendre et les jeunes l’ont bien compris vu leurs usages intensifs des écrans », ou pour les détracteurs, « L’usage des écrans perturbe l’apprentissage et détourne l’attention». La controverse fut bien nourrie et étonnamment qualitative vu le peu de temps de préparation, montrant bien l’intérêt de la méthode ! J’en profite pour remercier mon collègue universitaire et ami Samuel Nowakowski pour m’avoir largement inspiré à ce sujet.

festival260718 9

La remise des prix du Learning By :

Après le vote électronique du public et délibération du jury, deux prix ont été attribués :

Les bandes annonces donneront le ton et vous permettront de comprendre ce choix !

Je terminerai en remerciant Michael Bourgatte et Laurent Tessier de l’ICP pour cette invitation et je ne doute pas qu’il y aura d’autres nombreuses éditions, après ce brillant succès !

Dernière modification le mardi, 30 octobre 2018
Céci Jean-François

Jean-François CECI est enseignant en Humanités et culture numérique à l'UPPA (Université de Pau et des Pays de l'Adour) et responsable pédagogique du DUTM (Diplôme d’Université Techniques Multimedia). Il encadre également une option « Ingénierie de l’éducation et de la formation » en licence 3 professionnelle « Métiers de la Formation des Jeunes et des Adultes ». Au sein de cette licence, il dispense un cours intitulé « enseigner à l’ère du numérique » à de futurs enseignants. Praticien-réflexif, il expérimente les pédagogies actives, l’évaluation par les pairs et l’usage efficient du numérique éducatif.

Il mène des recherches en sociologie du numérique et de l’éducation au sein du laboratoire PASSAGES. Il s’intéresse plus particulièrement à l’hyperconnexion et l’apprentissage, du collège à l’université.

Dans le milieu associatif pour la refondation de l’école, il est administrateur à l'An@e (Association nationale des acteurs de l'école), éditrice du site http://www.educavox.fr

Comme directeur du service numérique, chargé de mission TICE puis conseiller numérique, il a participé à la vision stratégique et au pilotage politique et technique de son université, en matière de numérique éducatif.

Twitter : @JFCeci
LinkedIn : https://fr.linkedin.com/in/jfceci
Facebook : https://www.facebook.com/jf.ceci
ScoopIt : http://www.scoop.it/u/ceci-jean-francois
Slideshare : http://fr.slideshare.net/jf.ceci
YouTube : Pédagogie et Numérique
ResearchGate : Publications
Academia.edu : Publications

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.