fil-educavox-color1

Le plan numérique pour l'Education est en marche : Najat VALLAUD-BELKACEM, la ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, s'est rendue à Educatec-Educatice, le salon professionnel de l'éducation primaire et secondaire et de l'enseignement supérieur, jeudi 10 mars 2016, porte de Versailles.

Très présent dans ce salon où les entreprises du numérique éducatif présentent les matériels et les ressources que peuvent utiliser les enseignants et les élèves, le ministère y propose des animations et des conférences pour les professionnels qui souhaitent échanger sur les usages, les ressources, la formation et les services liés au numérique dans l'éducation. Des démonstrations d'usages numériques pédagogiques sont également organisées sur son stand.
Des académies y organisent également des démonstrations et des usages mis en œuvre par les enseignants.

La ministre y a rappelé les différentes étapes du plan numérique pour l'éducation annoncé en mai 2015 par le président de la République, qui vise à améliorer les apprentissages des élèves. L'objectif est bien une véritable massification et une démocratisation des usages numériques dans l'école. Moins de deux ans après le lancement d'une concertation nationale sur le numérique pour l'éducation , la rentrée scolaire 2016 verra le début d'un déploiement massif dans les collèges, associé à une formation des enseignants et à la production de ressources .
Car c'est bien le triptique équipement, formation, ressources qui est au cœur de ce plan ; la ministre ne manque aucune occasion pour insister sur cette caractéristique : « le numérique pour le numérique ne fait pas progresser les élèves ! »

La première phase de l'appel à projets lancé par Najat VALLAUD-BELKACEM, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, et Louis SCHWEITZER, commissaire général à l'investissement, avait déjà permis de retenir les dossiers de 738 collèges et de 225 écoles associées, représentant plus de 80 000 élèves et 11 000 enseignants, qui seront dotés d'équipements individuels mobiles et de ressources numériques dès la rentrée 2016. Une soixantaine de département et 23 académies se sont ainsi d'ores et déjà engagés dans ces projets numériques pour les collèges et les écoles.

Un second appel à projets a été lancé. Les collectivités et les rectorats ont la possibilité de proposer de nouveaux dossiers jusqu'au 31 mars 2016. Deux nouvelles dispositions ont été intégrées au cahier des charges. D'une part, un plus grand nombre d'écoles associées à un projet proposé par leur collège de rattachement, peuvent faire acte de candidature. D'autre part, tous les collèges qui ont été dotés en équipements individuels pour leurs élèves à l'initiative de la seule collectivité peuvent bénéficier de la dotation financière destinée à l'acquisition de ressources numériques pédagogiques (30 euros par élève).

Najat VALLAUD-BELKACEM a par ailleurs lancé « ecolenumerique.education.gouv.fr », nouveau site d'information sur le plan numérique, destiné aux familles, aux équipes pédagogiques et aux élus locaux. Ce site présente les bénéfices pédagogiques du numérique, les enjeux du plan et fournit des outils utiles à chacun des acteurs : carte géolocalisée des collèges et écoles connectés pour les familles, ressources pédagogiques pour les équipes éducatives, outils d'accompagnement du déploiement du plan pour les élus locaux.
Le site sera régulièrement enrichi, notamment pour aider les parents d'élèves à préparer au mieux la rentrée de leur enfant et les accompagner dans la découverte de nouvelles pratiques numériques éducatives.

Dans cet immense dédale où les écrans, les matériels numériques ou didactiques, les nouveautés technologiques mais aussi les enseignants et les élèves sont partout, les entreprises apprécient la visite de la ministre.
Le choix est bien évidemment difficile à faire.

Intéressée par les projets développés par la direction du Numérique pour l'Education et par les opérateurs publics, partenaires de l'Education nationale que sont le réseau Canopé, l'ONISEP ou le CNED, Najat VALLAUD BELKACEM a écouté les présentations faites de VIAEDUC, le nouveau réseau professionnel des enseignants , d'Éduthèque le portail qui fournit gratuitement aux enseignants une offre de ressources numériques pédagogiques de grands établissements publics à caractère culturel et scientifique avec lesquels le ministère a conclu un partenariat, d'Educ'ARTE, le nouveau service de vidéo à la demande soutenu par le ministère, qui donne accès aux enseignants et à leurs élèves à plus de 500 émissions d'ARTE sélectionnées par des professionnels de l'éducation pour leur intérêt pédagogique...
Elle a également rendu visite à #HackÉduc, le hackathon de l'#ÉcoleNumérique organisé par le ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche avec ses opérateurs, Canopé, le Cned, l'Onisep où durant trois jours, des équipes composées d'enseignants et de personnels de l'éducation accompagnées par des « coachs », experts de haut niveau, concourraient pour élaborer la ressource pédagogique la plus créative et répondant à un réel besoin de la communauté éducative : parrainés par Jérôme Bonaldi, 60 participants de 24 académies et 29 coachs, se sont ainsi confrontés dans une ambiance studieuse et sympathique pour créer des ressources numériques pour les enseignants).

Chacun aura pu remarquer les visites de Najat VALLAUD BELKACEM aux entreprises françaises présentes sur ce salon qui présentaient les matériels et les solutions logicielles qui font déjà l'objet d'expérimentations ou de déploiements.

Parmi celles-ci la société UNOWHY que dirige Jean Yves HEPP qui développe SQOOL une solution digitale dédiée à l'éducation issue d'un partenariat avec WORLDLINE : « en associant tablettes tactiles, interface dédiée, hébergement sécurisé et accès à des ressources pédagogiques digitales, cette offre d'e-éducation constitue un écosystème complet et sur-mesure qui peut répondre à toutes les problématiques de l'Éducation Nationale ».

Mais également la société iTOP Education que dirige Hervé BORREDON, également président de l'AFINEF, éditeur d'ENT, de contenus pédagogiques et d'outils numériques pour les écoles, collèges et lycées.

Et bien sûr QWANT Junior, moteur de recherche pour les enfants et adolescents sans traçage ni publicité et testé dès janvier dans quelques dizaines d'écoles de plusieurs académies différentes. Qwant.com co-fondé par Jean Manuel Rozan « entend continuer à être le troublion de la recherche web face aux géants du secteur que sont Google, Yahoo et Bing. Après avoir lancé son propre moteur de recherche, Qwant.com, il y a presque deux ans, voici que débarque son petit frère Qwant Junior à destination des enfants. »

La ministre a enfin signé lors de cette visite, avec Isabelle FALQUE PIERROTIN, Présidente de la CNIL, une convention pour « des usages responsables et citoyens du numérique à l'École ».
La généralisation des usages du numérique, à l'École comme dans la société, s'accompagne d'une multiplication des collectes et des traitements de données personnelles. Les enfants, en particulier les adolescents, produisent et diffusent un nombre croissant d'informations sur leur vie personnelle. Pour favoriser des usages responsables et citoyens du numérique en étant attentifs au respect de la vie privée, des libertés fondamentales et des valeurs de la République, il est de plus en plus nécessaire de doter chacun des principales clés de compréhension du numérique, de la sensibilisation des plus jeunes aux bons usages à une véritable éducation au numérique des élèves.

Jusqu'à présent, d'une part, la ministre avait fait le choix que l'éducation aux médias et à l'information irrigue le nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture. D'autre part, la CNIL avait fait de l'éducation au numérique un axe prioritaire de son action. Par la signature aujourd'hui d'une convention sur les usages responsables et citoyens du numérique à l'École, le ministère et la CNIL unissent leurs efforts pour mettre en œuvre des actions communes destinées aux élèves et aux enseignants. Le concours des Trophées EDUCNUM « pour un usage responsable d'internet », proposé par la CNIL et soutenu par le ministère, en est une illustration, de même que le développement des formations des enseignants en matière de protection des données personnelles et de la vie privée.

Elle y a présenté également la « Charte de confiance des services numériques pour l'éducation », co-élaborée avec la Chambre syndicale des sociétés d'études et de conseils numérique (SYNTEC numérique), l'Association française des industriels du numérique éducatif (AFINEF) et le syndicat national de l'édition qui va permettre à tous les acteurs (enseignants, personnels, élèves et parents) d'accéder aux nouveaux services numériques tout en garantissant la protection de leur vie privée et de leurs données personnelles.
Afin d'établir une relation de confiance entre l'École, les élèves, les parents et les fournisseurs de services numériques, il est en effet nécessaire d'assurer la sécurité et la fiabilité des services numériques déployés.

Claude TRAN
Vice-Président de l'An@é

Dernière modification le lundi, 20 juin 2016
Tran Claude

Agenais de naissance Claude TRAN a été professeur de Sciences Physiques en Lycée, chargé de cours en Ecole d’Ingénieur, Inspecteur pédagogique au Maroc. A 34 ans il accède aux fonctions de chef d’établissement puis s’expatrie à nouveau, cette fois en Algérie comme proviseur du lycée français d’Oran ; en Aquitaine il dirigera les lycées Maine de Biran de Bergerac, Charles Despiau de Mont de Marsan et Victor Louis de Talence. Il a été tour à tour auteur de manuels scolaires, cofondateur de l’Université Sénonaise pour Tous, président de Greta, membre du conseil d’administration de l’AROEVEN, responsable syndical au SNPDEN, formateur IUFM et MAFPEN, expert lycée numérique au Conseil Régional d’Aquitaine, puis Vice Président de l’An@é, actuellement administrateur de l'An@é et de l'association Inversons la classe, journaliste à ToutEduc, chroniqueur à Ludomag.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.