fil-educavox-color1

Encore une fois, le printemps du numérique dont la thématique était cette année « la forme scolaire *», fut une réussite de par la qualité des échanges lors de la table ronde ou dans les différents ateliers. D’ailleurs, peut-on parler « de forme scolaire » ou « des formes scolaires » ? Pourquoi en sommes-nous arrivés déjà depuis plusieurs années à remettre au premier plan cette question ?

S Storti 002Les enseignants sont les premiers acteurs avec leurs élèves de cette métamorphose qui s’opère peu à peu dans de nombreux établissements. Mieux travailler en classe, plus sereinement, avec plus de clarté, plus d’espace, plus de convivialité, tout être humain le souhaite…. Mais là, l’enjeu est de taille puisqu’on sait combien l’impact sur le climat scolaire est important. L’arrivée du numérique dans les classes a certainement joué un rôle important dans cette métamorphose et dans ce questionnement.

Comment repenser les espaces scolaires à l’ère du numérique ?

Comment agir concrètement dans nos classes au sein de nos écoles, avec les moyens dont nous disposons ? Les élèves évoluent, les pratiques évoluent mais l’aménagement de l’espace n’est pas toujours repensé avec l’arrivée du numérique.

Repenser sa classe, c’est aussi repenser sa pédagogie et inversement !

Comment concevoir les espaces de la classe afin de permettre aux élèves de mieux apprendre, de mieux vivre ensemble ? Un vrai casse-tête pour chaque enseignant. Anticiper les espaces sans connaître ses élèves et leurs besoins particuliers, chercher la meilleure configuration pour mieux apprendre, échanger, écouter, créer des espaces d’autonomie et des espaces de découverte…. L’enseignant qu’il soit débutant ou expérimenté est toujours en quête de la meilleure configuration ou la configuration de classe dans laquelle il va se sentir bien, afin de pouvoir développer sa pédagogie et évoluer toute l’année avec ses élèves. Pas si simple, il doit agir avec ses propres moyens avec les contraintes spatiales et budgétaires.

Sans attendre indéfiniment une dotation pour renouveler son mobilier de classe, il peut tenter quelques modifications (à moindre coût) en commençant par jouer sur la disposition des tables et des chaises, proposer à ses élèves différentes assises suivant les différentes activités et temps de la journée.

Les configurations en rangées ou en « autobus », en U ou en double U, en chevrons ou en épis, en îlots ; le choix reste varié mais chacune dispose suivant son type d’enseignement d’avantages et d’inconvénients. L’enseignant doit faire des choix, s’adapter, se faire confiance et faire confiance à ses élèves.

 

Amenagement de lu2019espace et pratiques pedagogiques 2 1

 

Pour creuser cette question, on peut se référer au livre de Marie Rivoire (1)« Travailler en îlots bonifiés » et au livre de Vincent Faillet (2) « La métamorphose de l’école quand les élèves font la classe ». Deux ouvrages qui proposent une approche différente de l’école dans l’espace où le corps en mouvement de l’élève est pris en considération ainsi que ses besoins afin de développer le plaisir d’apprendre et d’apprendre mieux. Vincent Faillet est professeur agrégé au lycée et aussi doctorant en sciences de l’éducation à l’Université Paris-Descartes. Vous pouvez également consulter l'article de Bruno Vergnes,(3) enseignant qui propose un témoignage intéressant sur « le nouvel espace de travail pour reconquérir l’attention des élèves ».

Les pratiques pédagogiques mises en œuvre dans la classe inversée, la classe coopérative,  la classe flexible ont mis en évidence l’urgence et la nécessité de repenser l’espace de la classe. Ces pédagogies dites actives ou « protéïformes » encouragent le travail en collaboration, le développement de l’autonomie…

La classe flexible correspond à « un environnement de classe qui permet aux enfants d’être à l’aise, de se sentir bien dans leur classe et de pouvoir choisir leurs postures pour travailler le mieux possible… ». Elle se caractérise « par différents choix de places, de postures et ça flexibilise l’enseignement …. ». Elle est aménagée avec différentes assises permettant de travailler autrement.

La classe flexible, c’est aussi une planification, chaque élève sait ce qu’il doit faire sur un temps donné voire durant sa journée de classe. Les différentes tâches sont définies ainsi que les modalités de travail.

Avec la question de la « forme scolaire » se pose évidemment la question « de la classe numérique à la classe de demain ». Quels objectifs cherchons-nous à atteindre ?

 

image2Amenagement de lu2019espace et pratiques pedagogiques 2 1

  • À apprendre à nos élèves à travailler davantage en autonomie
  • À individualiser le travail pour permettre à chacun de travailler et de progresser à son rythme et en confiance
  • À collaborer au sein du groupe classe pour créer, pour produire
  • À interagir élèves/éléves, élèves/enseignant afin de mutualiser les compétences et les connaissances
  • À développer plus de communication aussi bien à l’écrit qu’à l’oral
  • À rompre l’isolement des élèves en difficulté par plus d’individualisation

Pour enseigner et apprendre avec le numérique, il est nécessaire de repenser les lieux (créer de nouveaux lieux d’apprentissage, réaménager l’espace classe, mobiliser tous les lieux pour enseigner et apprendre), redéfinir le temps (décloisonner les temps d’apprentissage, enseigner et apprendre à distance) et rendre l’élève acteur de ses apprentissages (avec la pédagogie inversée, la pédagogie de projet et la pédagogie différenciée).

L’outil numérique ne doit pas être utilisé pour lui-même, l’effet de nouveautés s’atténuant mais parce qu’il permet d’être plus efficace sur le plan pédagogique et qu’il peut générer davantage d’interactivités entre les élèves en leur permettant de créer, de coopérer et de travailler autrement.

580cad64 b749 4a35 8a03 2a179d7308ff

Afin de travailler en amont sur cette question et si vous souhaitez modifier votre espace classe en fonction de votre type d’enseignement, vous pouvez consulter le site Archiclasse (4) qui vous propose « les p’tits fascicules », une « mine » de remarques et de propositions qui vont sûrement vous aider à avancer dans cette réflexion. Vous allez pouvoir découvrir notamment une variété de formes de travail avec des appellations plus ou moins insolites : la montagne (pour un mode de communication frontale), la grotte (pour le travail individualisé), le feu de camp (pour le travail collaboratif), le trou d’eau (pour la circulation libre), pratique (pour la manipulation et la fabrication). Tous ces termes sont accompagnés par un pictogramme bien singulier.

d237a0315724c3f31948d2438dbcc5Certaines Académies dont l’Académie de Versailles ont développé des projets tels que « Bouge ta classe »(5) permettant à certaines écoles de présenter un projet autour de l’amélioration des espaces scolaires pour mieux apprendre et mieux vivre. L’objectif étant notamment de créer des espaces répondant aux besoins des élèves quel que soit leur âge, d’éviter les sensations d’entassement et les nuisances sonores ainsi que l’absence de lumière naturelle, de varier les assises….

Des enjeux importants.

Claude Nicolas Ledoux, architecte du 18-ème siècle a dit : « La qualité du cadre de vie conditionne la pensée et le comportement ».

Inutile de souligner davantage, combien cette réorganisation de l’espace influe sur le bien-être des élèves, sur l’engagement dans les apprentissages, sur la réussite éducative et sur le climat scolaire.

Bref, on fait comment….On peut pour commencer :

  • Harmoniser au sein d’une école les pratiques pédagogiques avec l’utilisation du numérique
  • Échanger autour des pratiques et de l’évolution possible des espaces dans une classe
  • Continuer à se former et à s’auto-former
  • Échanger et faire tourner le matériel sur une école
  • Pratiquer en décloisonnement des ateliers numériques (de prise en main, de découverte…)

Toutes les initiatives autour de l’utilisation raisonnée du numérique engagent l’ensemble d’une école et de son équipe pédagogique.

On peut travailler sur ce questionnement en amont :

  • Comment est-il possible de modifier l'aménagement de classe pour favoriser les apprentissages, l’autonomie, le travail en ateliers ou sous d’autres formes… ?
  • Se mettre en recherche de l’aménagement de l’espace qui vous conviendrez le mieux en vous appuyant sur les recherches en cours
  • Rechercher le mobilier le mieux adapté à votre espace et aux besoins de vos élèves suivant leur âge et leurs besoins physiologiques
  • Échanger avec d’autres enseignants sur les points de blocage ; demander des conseils

A plusieurs, au sein d’une équipe, les choses avancent, les obstacles se lèvent et c’est encourageant de voir que dans les écoles, cette question de l’aménagement de l’espace pour mieux enseigner est devenue une question primordiale.

Je finirai mon article par un clin d’œil ! Savez-vous que selon une étude, 1 classe aux murs bleus réduirait de 22 % les comportements de dispersion des élèves. Après « la vie en rose », pourquoi pas la vie en bleu !

Sylvie Storti-mars 2019

 

*https://archiclasse.education.fr/Repenser-la-forme-scolaire-a-l-heure-du-numerique : le rapport de l'Inspection Générale. Catherine Becchetti-Bizot

(1)http://www.marierivoire.fr/index.php/fr/p%C3%A9dagogie-%C3%AElots-bonifi%C3%A9s-travail-de-groupe-quelle-diff%C3%A9rence.html

(2)https://www.educavox.fr/formation/les-ressources/la-metamorphose-de-l-ecole-quand-les-eleves-font-la-classe-1

(3)https://www.classe-de-demain.fr/accueil/cest-vous-qui-le-dites/temoignage-de-bruno-vergnes-un-nouvel-espace-de-travail-pour-reconquerir-lattention-des-eleves

(4)https://archiclasse.education.fr/

(5)http://www.dane.ac-versailles.fr/comprendre/bouge-ta-cl-sse

Reportages dans l'Académie de Poitiers : https://educavox.fr/les-reportages/content/354-interviews-dans-l-academie-de-poitiers/

Dernière modification le vendredi, 03 mai 2019
Storti Sylvie

PEMF, Enseignant Référent aux Usages du Numérique (ERUN) en Lot-et-Garonne, Sylvie Storti est également membre du Conseil d’Administration de l’An@é.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.