fil-educavox-color1

En cette période particulière que nous traversons, il faudrait, me semble-t-il, aiguiser très tôt l'esprit critique de nos élèves, susciter des questionnements pour éviter les manipulations en tout genre qui jouent sur le registre des émotions, et apportent des réponses toutes faites, simplistes et mensongères. Suspendre en quelque sorte leur jugement avant de partager des informations, et les  examiner ensuite à la lueur de la raison.

Nos erreurs de perception, de mémorisation, de raisonnement nous conduisent souvent à prendre des décisions irrationnelles qui font le lit du racisme, de la xénophobie et de la haine de l'Autre.

Un travail de réflexion s'impose sur la manière de réagir aux contenus discriminants afin de concilier cyber-citoyenneté et liberté d'expression. La tolérance s'acquiert avec la confrontation d'idées qui amènent à une distanciation indispensable pour apprécier sinon accepter l'humour, la satire, voire la caricature. 

A tout âge, les internautes devraient apprendre ce recul vis à vis des publications qu'ils relaient, à analyser leur contenu, à vérifier leur source, à contextualiser images et textes, tout en se méfiant de leurs propres biais cognitifs. Exercice fastidieux, rigoureux dans une époque marquée par l'accélération, l'immédiateté, la pulsion mais éminemment salutaire.

Les élèves nous bluffent souvent par la pertinence de leurs questions, leurs remarques et leur ouverture d'esprit !! Et en plus ils adorent ce travail d'investigation !!  Alors, pourquoi les en priver !!

Le podcast

 

Dernière modification le lundi, 23 novembre 2020
Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.