fil-educavox-color1

L'école renforce les dispositions, les capacités dont les élèves sont porteurs en y entrant. De fait, quand les modes de socialisation familiale sont très proches de la socialisation scolaire le système est efficace. 

Quand ce n'est pas le cas, il amplifie au contraire les inégalités.

Le coeur des difficultés à l'école se situe en particulier au niveau de la maîtrise du langage. Certains parents construisent avec leurs enfants un rapport au langage et au monde qui favorise le lien entre objet conceptuel et objet matériel et qui repose sur un questionnement permanent. On s'approprie d'autant mieux les savoirs qu'ils apportent des réponses aux questions que nous nous posons. Or, c'est la langue qui justement permet et favorise cette médiation. Mais l'école a une conception univoque de la langue, parfois très figée qui ne prédispose pas toujours à la construction de cette mobilité.

Ce n'est donc pas une dictée quotidienne qui changera la donne.

Ce dispositif, voulu par le Ministre n'apporte rien en soi si ce n'est de flatter un passé idéalisé. Ce qui peut au contraire contribuer à aider les élèves, c'est de les amener à s'interroger sur des variantes orthographiques, à justifier leur choix à partir de documents divers qu'ils ont appris à utiliser et qui vont au delà de la ressource que constitue l'enseignant. Ce travail peut se faire à partir de toutes sortes de dispositifs pédagogiques.

Mais la dictée, même corrigée ne produit rien. Il est même étonnant de voir cette pratique érigée en pseudo-solution simple face à un problème complexe. Cette vision des apprentissages ne réglera pas les difficultés rencontrées dans l'accès à la lecture. L'école a changé, ses exigences ont augmenté, elle prétend aujourd'hui faire réussir tous les élèves ce qui nécessite une toute autre approche.

Le podcast

Dernière modification le jeudi, 31 mai 2018
Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.