fil-educavox-color1

TIC et pédagogie verticale

Dans le contexte mondial actuel, certaines analyses au sujet de l’utilisation, l’intégration, ainsi que celles traitant des enjeux éducatifs des technologies (les TIC) se réduisent trop souvent à une accumulation de conclusions banales et convenues. Des conclusions, qui sont souvent le fruit des usages communs généralement en vigueur dans notre société. 
En savoir plus...

Le multitâche non contrôlé, en apprentissage, est une illusion

De par mes valeurs pédagogiques personnelles, je crois fermement en cette affirmation. Non pas le multitâche pédagogique qui s’applique au travail académique permettant à l’étudiant de travailler en mode balayage et en conduisant plusieurs activités variées consécutives en vase clos (lectures, ateliers, devoirs sur Internet, travaux de recherche sur Internet, bilan, évaluations), mais le multitâche illusoir et illogique qui s’opère dans un espace temps consubstantiel et inséparable (comme rédiger un travail sur Word tout en textant sur téléphone intelligent, en mettant un commentaire sur facebook et en écoutant de la musique, par exemple).
En savoir plus...

Enseigner = Éduquer

Voilà un sujet qui me hante depuis mes débuts (1994) comme enseignant.

Une conviction certes puisque je crois fermement en cette équation. J’y ai toujours cru d’ailleurs même si à mes débuts comme enseignant, à écouter les autres plus « expérimentées », j’ai douté le bref instant d’une session : que St-Jean Baptiste de La Salle me pardonne ! Je suis donc très satisfait d’avoir conforté cette croyance depuis quelques années.

En savoir plus...

Responsabilisation et engagement des étudiants (volet 4)

L’échec fictif, aussi nommé « indisposition à l’apprentissage » - Dans les trois premiers volets (volet 1volet 2volet 3) de nos articles sur l’échec et sur la responsabilisation des enseignants, nous avons pris connaissance des concepts qu’il nous faut pour pouvoir élaborer certaines stratégies qu’un enseignant peut utiliser lors de la période que nous nommons « le temps du transfert des apprentissages et de l’intégration » pour faire apprendre les élèves à partir de leurs échecs. 
En savoir plus...

Responsabilisation et engagement des étudiants (volet 3)

Dans le premier volet de cette trilogie d’articles, « Responsabilisation et engagement des étudiants ou quand l’enseignant doit-il décrocher du processus d’apprentissage ? (Pour les enseignants du cégep) », nous avons tracé la ligne qui démarque le changement de garde quant à la responsabilisation de l’enseignant lors du processus d’apprentissage. Nous avons nommé « le temps de l’étudiant » pour définir cette période que l’apprenant doit utiliser pour s’impliquer et s’engager dans la tâche.
En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.