fil-educavox-color1

Le numérique bouleverse la perception du temps et d’espace dans les dispositifs de formation

Jean Paul Moiraud,Professeur de gestion en sections de design au lycée La Martinière Diderot de Lyon. Blogueur, concepteur de cours en mondes virtuels intervenait dans le cadre du forum Educavox 2013 et était interrogé sur les nouveaux rapports au temps et aux espaces engendrés par l’utilisation des outils numériques
En savoir plus...

Le e.learning, le temps et l’espace, éléments de réflexion pour une scénarisation opérationnelle

La construction d’une structure de formation en ligne est un acte complexe. On pourrait la comparer à l’élaboration d’un lanceur spatial, il est nécessaire de concevoir un dispositif en étages, doté de moteurs puissants, destinés à impulser une dynamique2 de formation.
En savoir plus...

En finir avec les tabous ! (5)

André Giordan et Jérôme Saltet - Résumé des chroniques précédentes - L’école est très malade, notamment le collège. Il nous faut tordre le coup à un certain nombre de tabous pour innover. Mais pas question de faire n’importe quoi. En s’appuyant sur des expériences préparées et évaluées, ils est possible de faire des propositions concrètes[1]. Une « constitution » et une organisation centrée sur l’apprendre sont un point de départ.

En savoir plus...

En finir avec les tabous ! (4)

Résumé des chroniques précédentes - L’école est très malade. Dans ce grand corps malade, l’organe le plus mal en point, c’est le collège. Que faire ? Cessons de nous lamenter, les solutions existent[1]. Mais d’abord, il faut tordre le coup à un certain nombre de tabous. Le tabou du programme, essentiellement disciplinaire et fondé sur l’image du savoir au XIXème siècle n’est pas le seul… Tabou de l’emploi du temps, tabou du fonctionnement en classe, une heure, un prof, une discipline, etc…

En savoir plus...

En finir avec les tabous ! (2)

André Giordan et Jérôme Saltet - L’école est très malade. Pas besoin d’être un grand médecin pour poser ce diagnostic ! Dans ce grand corps malade, l’organe le plus mal en point, c’est le collège. Que faire ? Cessons de nous lamenter, les solutions existent[1]. Mais d’abord, il faut tordre le coup à un certain nombre de tabous. Le tabou du programme, essentiellement disciplinaire et basé sur l’image du savoir au XIXème siècle n’est pas le seul…

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.