fil-educavox-color1

"Mais au fait, qu'est-ce que l'EPJT ? C'est l'Ecole Publique de Journalisme de Tours avec ses étudiants .
- Qui sont les petits reporters ? Une classe de CE2 8/9 ans qui administre un blog de petits reporters 7 à 12 ans.
- Quel(s) rapport(s) entre ces deux générations d'élèves ? Tout d'abord, c'est la découverte des studios TV, radio, multimédias et salle de presse de l'EPJT par la classe de CE2 (voir photo). C'est aussi une journée d'échange entre ces petits reporters modérateurs du site et rédacteurs avec les étudiants qui commentent tous leurs articles avant publication pour les enrichir et surtout faire avec eux un travail d'écriture journalistique !
Voici donc quelques extraits de commentaires d'articles publiés ici à titre d'exemple puisqu'habituellement, ils sont transmis directement - et à titre privé - aux petits reporters. Vous pourrez retrouver tous ces interviews ou reportages ainsi enrichis et conseillés par l'EPJT sur http://www.petitsreporters7ans12ans.fr/
 
Maxime, 8 ans CE2, a écrit un article sur les cérémonies du 11 novembre et Kevin, étudiant en journalisme 2ème année à l'EPJT lui a donné des conseils pour faire son reportage :
Bonjour Maxime,
Intéressant papier, sur un sujet qui l'est tout autant ! Faire ton article en te basant sur ton expérience après t'être rendu sur le terrain durant les commémorations (du moins, c'est que j'ai compris) est une bonne chose. Les informations que parvient à récupérer le journaliste en se rendant sur le terrain, comme on dit, constituent souvent la matière première d'un article. L'article qui est en ressort est appelé un "reportage". Il est souvent vivant, riche en détails et agréable à lire. Son but est d'informer le lecteur en le plongeant dans les lieux, comme s'il y était.
Si j'avais des critiques à apporter à ton article, ce serait celles-ci :
- ton article se rapprochant du genre qu'est le reportage, en tant que lecteur, j'aurais aimé en savoir un peu plus sur le déroulement des commémorations du 11-Novembre à Bourgueil. L'ambiance générale, des détails qui permettraient au lecteur de visualiser la scène, des paroles, des gens... Cela dit, ton article se tient très bien comme cela, replaçant dans son contexte cet instant de mémoire de la Première Guerre mondiale. D'autant que tu y as inclus une bonne photo !"
Kevin, étudiant en deuxième année à l'École de journalisme de Tours
 
Emma, 9 ans CM1, a participé au cross de l'école  et a fait son reportage commenté par Lola étudiante EPJT qui lui donne des conseils sur la longueur des phrases et la règle des 5 "W" :
Bonjour Emma,
Je viens de lire ton article sur le cross. Il est intéressant et on voit que tu as des choses à raconter.
Mais pour faciliter la lecture, tu devrais faire attention à la ponctuation : n'oublie pas les espaces avant les deux points, après les virgules, et évite de mettre beaucoup de points d'exclamation. Un seul suffit pour montrer ton enthousiasme ! (...)
Fais aussi attention aux phrases trop longues, on n'arrive pas à suivre ton idée. Dans notre école, on nous dit souvent de faire des phrases courtes. Des études montrent que lorsqu'on lit une phrase, on retient les 12 premiers mots. Dis une seule chose par phrase pour ne pas perdre le lecteur ! Donc ta deuxième phrase, tu peux la couper en plusieurs morceaux. Par exemple, une première phrase où tu définis ce qu'est un cross, une deuxième sur qui court le cross, et une troisième sur les organisateurs. (...)
Il y a aussi un règle incontournable en journalisme, c'est celle des "cinq W". Elle permet d'éviter d'oublier le plus important :
- Who ? (Qui ? en anglais)
- Where ? (Où ?)
- When ? (Quand ?)
- What ? (Quoi ?)
- Why ? (Pourquoi ?)
Dans ton article, il manque juste le Quand et le Où.
Sinon, on voit que tu as aimé participer à ce cross. Ça se ressent dans ton écriture et c'est très agréable !
J'aurai plaisir à te lire sur le blog !
Bon courage !"
Lola, 2ème année Ecole Publique de Journalisme de Tours / France
 
Julien, 9 ans CM1, est parti couvrir le festival B.D. Boum à Blois et son article a été commenté par Eva Etudiante EPJT qui lui propose de choisir entre le portrait et le reportage :
Bonjour Julien,
(...) J'aime bien ta façon d'écrire : les phrases sont bien rythmées et apportent chacune une idée. Le problème, c'est que tu as voulu faire deux genres journalistiques en un : ton titre et le premier paragraphe laissent penser qu'il s'agit d'un reportage au festival de la BD, or toute la fin de l'article est consacrée à un portrait ! Et là, le lecteur ne sait plus trop où il en est.
Je te conseille de réécrire ton article après avoir fait un choix : soit tu écris un portrait, soit tu écris un reportage. Si tu décides de rester sur le portrait de Guillaume Bouzard, tu dois l'indiquer au lecteur dès le titre et le début de ton article, il doit savoir ce qu'il va lire.
 Bon courage et continue sur cette voie.
Eva, 2ème année Ecole Publique de Journalisme de Tours / France.
 
Arwenn, 10 ans CM2, a présenté le travail de poétesse de sa maman et Julie Etudiante EPJT lui a demandé plus di'informations :
Bonjour Arwenn, 
Tu as fait un article très intéressant sur la passion de ta maman. Il y a plein d'information, et ça c'est parfait !
Peut-être que tu pourrais aller plus loin, en mettant une citation d'elle. Par exemple, ce qu'elle t'a expliqué sur sa façon d'écrire des poèmes, tu pourrais le mettre entre guillemets. La citation permet de donner de la crédibilité à ton article. Ainsi le lecteur sait que tu es allé rencontrer la personne dont tu parles. (Là c'est ta maman donc c'est évident, mais cela te servira aussi pour tes futurs articles)
Sinon ton article est parfait, continues comme cela. 
Julie, étudiante en deuxième année à l'EPJT
 
Quant à Pauline, Laura et Iliana (10 et 11 ans 6ème), elles ont écrit un article à plusieurs mains sur un sujet d'actualité, le virus Ebola commenté par Laura Etudiante EPJT  :
Bonjour Pauline, Laure et Iliana !
Bravo pour votre article, travailler à plusieurs n'est pas facile et il est plutôt compréhensible pour un sujet difficile ! C'est intéressant de retracer l'histoire de ce virus alors qu'on en entend souvent parler ces temps-ci.
J'ai quelques conseils pour améliorer votre article :
- Attention, il y a certaines phrases plutôt compliquées. Il faut les vulgariser, c'est-à-dire les rendre compréhensibles par tous. (...)
- C'est toujours intéressant de mettre des chiffres, on se rend bien compte de ce que c'est. Mais attention à ne pas trop en mettre ! ;) Là ça va, mais pas plus.
- C'est très bien de mettre des citations, ça permet d'illustrer un article. Mais il faut penser à dire qui en est l'auteur, car on ne sait pas qui a dit «Deux vaccins prometteurs ont été identifiés et des études sur leur sécurité sont en cours» dans votre article.
- Evitez les répétitions. On a compris que ce virus s'appelait Ebola, donc vous pouvez varier entre "virus" et "Ebola" pour en parler, ou même d'autres synonymes. (...)
- Faites attention, il y a des fautes dans votre article ! Relisez vous bien ou faites vous relire avant de publier. Tout journaliste se fait relire par au moins deux à trois personnes différentes avant que son article ne soit publié.
- Dernier petit conseil, vous pouvez peut-être rajouter une petite info selon moi : les infirmiers et infirmières qui combattent Ebola sont les personnalités de l'année selon le magazine américain Time. Chaque année, ce magazine désigne une personne qui a marqué l'année et en 2014, ce sont les "combattants d'Ebola". Ca permet de montrer que ces médecins risquent leur vie tous les jours pour sauver les malades, comme vous le disiez dans votre article.
 Sinon c'est très bien pour un article traitant d'un sujet aussi complexe. Et j'aime beaucoup l'anecdote sur le nom du virus et la rivière, c'est intéressant et on n'en parle pas habituellement !
Bon courage,
Lola, 2eme année à l'EPJT
 
Ce projet des petits reporters fait partie des contributions à la concertation sur le numérique sous la rubrique "Education et formation des citoyens de la société numérique" .
Je vous invite à découvrir les dizaines d'autres articles sommentés et publiés  par les 25 petits reporters depuis la création du blog ce 1er octobre.
Gaëtan Després (professeur des écoles CE2) Ecole st Germain 37 Bourgueil
 
 
 
 
 
 
 
 
Dernière modification le vendredi, 19 décembre 2014
Després Gaëtan

Gaëtan Després, Professeur des écoles, enseigne depuis plus de 20 ans aussi bien en maternelle qu’en primaire dont 8 années en direction d’école et publie sur Educavox des billets d'humour sur l'univers scolaire illustrés par Mickaël Roux et Dawid auteurs de bandes dessinées.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.