fil-educavox-color1

Canal des métiers.tv : Maisons écologiques, normes imposées aux entreprises, récupération d'énergie... l'environnement s'invite partout dans la vie économique. Si les jeunes rêvent d'emplois en pleine nature, c'est dans la gestion des déchets, le traitement des eaux et la dépollution des sols que l'on embauche le plus. Zoom sur les métiers de l'environnement...

Le secteur de l’environnement et du développement durable n’a jamais autant recruté et devrait poursuivre sur cette dynamique dans les années à venir. D’après les statistiques du ministère de l’Environnement, 136 000 emplois sont directement liés à la protection de l’environnement et la valorisation du développement durable. Par ailleurs, on compte près de 4 millions d’emplois « verdissants », c’est-à-dire tous les métiers qui s’exercent dans d’autres secteurs de l’économie (bâtiment, santé, assurances, transports, marketing, tourisme, énergie, chimie, industrie...) mais qui font appel à des compétences spécifiques en matière d’environnement. 

L’EAU ET LES DÉCHETS : 75% DES EMPLOIS

Contrairement aux idées reçues, les métiers de l’environnement ne recrutent pas seulement des profils scientifiques. Et seule une minorité, 1%, est liée à la nature (gestion des parcs naturels, de la forêt, des rivières...). Les trois-quarts des emplois se trouvent en fait dans le traitement et la gestion de l’eau et des déchets. Les deux grandes entreprises du secteur (Véolia et Suez Environnement) recrutent constamment des jeunes diplômés, techniciens ou ingénieurs, pour des postes partout dans le monde. Par ailleurs, l’État et les collectivités recrutent pour des postes de chargés de mission pour valoriser le cadre de vie ou des métiers liés à l’éducation à l’environnement. 

DES DÉBOUCHÉS À VENIR DANS L’ÉNERGIE

Éolien, photovoltaïque, géothermie, énergie marine : les énergies renouvelables (EnR) sont de plus en plus présentes dans notre quotidien, fournissant de nombreux débouchés aux profils de techniciens, de commerciaux, d’ingénieurs et de consultants. Et ce n’est que le début. Ainsi selon le syndicat des énergies renouvelables, 100 000 personnes travaillent déjà dans ce domaine, ils devraient être deux fois plus d’ici 2020... Si vous voulez faire une carrière internationale, sachez que les compétences en EnR sont recherchées dans de nombreux pays. 

LES NOUVEAUX METIERS DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

Par soucis d’image ou pour des questions de normes à respecter, les entreprises et les industries ont fait du développement durable une de leurs priorités. Ainsi elles consacrent une partie non négligeable de leur budget, créant des postes ou faisant appel à des bureaux d’études et des consultants. De nouveaux métiers ont ainsi vu le jour comme gestionnaires des risques, manager environnemental, responsable HSE (Hygiène, Sécurité, Environnement) ou QSE (Qualité, Sécurité, Environnement) ou encore technicien de traitement des déchets et analyste social.

LES MÉTIERS DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

- Prévenir et traiter les pollutions et les risques : acousticien, biochimiste, biologiste, chargé d’études, directeur environnement, écotoxicologue, géologue, ingénieur analyste de l’air, ingénieur environnement, ingénieur en dépollution, ingénieur fluides, inspecteur des installations classées, inspecteur en génie sanitaire, ingénieur du contrôle du bruit, météorologiste, responsable QSE, risk-manager, sismologue, biotechnologue, technicien de mesure de la pollution, technicien supérieur de maintenance et d’exploitation en climatique, volcanologue. 

- Gestion de l’eau : goûteur d’eau, hydraulicien, hydrobiologiste, hydrogéologue, responsable d’usine d’eau potable, responsable de réseau d’eau potable, technicien d’exploitation de l’eau, agent et technicien de station d’épuration, responsable de station d’eau ou d’épuration, spécialiste de la mer. 

- Gestion des déchets : chef d’exploitation d’une usine d’incinération, ingénieur en traitement des déchets, chargé de mission valorisation agricole, responsable d’usine de compostage, Responsable du site de traitement des déchets. 

- Les métiers de l’énergie : chargé d’affaire en génie thermique et climatique, chef de chantier en génie climatique et sanitaire, chef de projet en énergies renouvelables, ingénieur en énergies renouvelables, ingénieur en génie thermique, technicien thermicien, technico-commercial thermicien. 

- Protéger la nature : agent technique d’entretien des cours d’eau, agent technique forestier, garde du littoral, garde-chasse, garde-pêche, garde-moniteur du parc national, ingénieur des travaux des eaux et forêt, ingénieur du génie rural des eaux et forêts, technicien de rivière, agriculteur biologique, ingénieur agronome, élagueur. 

- Valoriser le cadre de vie : chargé de mission environnement, conseiller en agro-développement international, conseiller en management environnemental, éco-conseiller, inspecteur des installations classés, paysagiste, urbaniste, agent d’entretien de l’espace rural, agent d’entretien des espaces verts. 

- Sensibiliser et éduquer : animateur nature, chargé de communication environnement, juriste en droit de l’environnement, conseiller info-énergie.

Article publié sur le site : http://www.lecanaldesmetiers.tv/dossiers/121672-les-metiers-de-lenvironnement
Accès aux vidéos uniquement aux abonnés   

Dernière modification le lundi, 07 décembre 2015
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.