fil-educavox-color1

Comme beaucoup d'entre vous, je suis secoué, interpellé aussi par toute cette violence qui règne autour de nous, surtout que depuis quelques temps, elle s'est invitée au plus près de nos vies. Jusque là, nous l'observions surtout, par médias interposés, dans d'autres pays avec ces guerres, ces massacres, ces attentats meurtriers qui se passent loin de chez nous finalement.

Ce n'est pas que nous étions indifférents devant toute cette violence répétitive, mais cela nous touchait moins, ce n'était pas chez nous et les images de femmes ou d'enfants tués par milliers ou par millions, finalement tout cela devenait banal et presque "naturel" ! Nous nous sentions protégés, bien à l'abri de ces conflits meurtriers, comme faisant partie d'un autre monde où l'insouciance du moment nous permettait de continuer à mener une vie bien paisible et sans souci particulier. Seulement, cette violence, pour des raisons complexes et une situation géopolitque instable depuis des lustres, dont je serais bien incapable d'en faire la synthèse, s'est internationalisée au point de venir menacer nos démocraties, en tuant cruellement nos concitoyens tout près de chez nous.

De plus, Internet, symbole d'un monde globalisé qui se résume finalement à un gros village, a importé cette violence en devenant un outil redoutable au service d'organisations terroristes pour propager la haine et la peur. Les années 2015 et 2016 resteront sans doute dans l'histoire, à la suite du trop fameux 11 septembre 2001 à New-York, comme une période où nous sommes entrés dans une autre ère. Si certains pouvaient encore en douter jusque là, chacun se rend compte à présent enfin, de manière concrète et terrible, que notre humanité forme un tout. En effet, qu'on le veuille ou non, des évènements heureux ou dramatiques, qui se passent loin de chez nous, ont à terme des conséquences rapides et concrètes sur notre vie et ce constat doit nous faire prendre conscience que nous sommes dépendants les uns des autres. On l'avait, moi le premier, sans doute un peu oublié et nous pensions à tort ne jamais plus être touchés par les déséquilibres flagrants qui gangrènent notre humanité.

Dès lors, il est plus que temps de faire la promotion d'un humanisme universel dont le but, rappelons-le, est de placer l'homme et les valeurs humaines au-dessus de toutes les autres valeurs. C'est exigeant, mais l'humanité n'a pas d'autre choix si elle désire à l'avenir vivre en paix. Tout projet politique, avec des approches différentes suivant la culture, les traditions, l'environnement et l'histoire des peuples, doit pourtant avoir comme base, comme socle commun fondamental, cet humanisme fédérateur et universel qui vise à respecter tout être humain où qu'il vive sur la Terre. Dans notre monde globalisé, où les distances sont désormais virtuellement et concrètement abolies grâce à notre technologie ultramoderne, nous pourrions y parvenir en édictant une charte universelle humaniste qui serait commune à toutes les nations. Certains diront que ce n'est qu'une utopie de plus, je considère que c'est une nécessité absolue compte-tenu des enjeux économiques, stratégiques, environnementaux, politiques, laïcs et religieux. Il faut faire prendre conscience à chaque être humain que notre Terre, notre maison commune, n'est qu'une poussière bien fragile vu de l'espace et, de ce fait, nos petits intérêts personnels ou nationaux sont bien dérisoires.

Nous devrions dès lors être en capacité de prendre de la hauteur pour savoir dépasser nos frontières, notre nationalisme, notre égoïsme, notre confort, nos préjugés et ainsi développer ce que tous les humains ont en commun comme biens précieux à préserver, à partager pour plus de justice et d'harmonie. Tout cela pourrait déboucher dans le futur sur une citoyenneté mondiale dont pourait prétendre chaque être humain pour dépasser les souverainismes que je considère si démodés aujourd'hui et qui mènent bien trop souvent au sectarisme et au repli sur soi ou sur ses richesses. Certains, en me lisant, détesteront sans doute ce que je préconise parce que cela viendra déranger leurs pouvoirs, leurs certitudes ou encore leurs idéaux mêlés d'extrémisme, de racisme, de discrimination laïque ou religieuse, etc... Mais peu importe, c'est bien d'un autre monde dont nous avons besoin en développant d'abord l'éducation objective et élémentaire pour tous (je pense aux millions d'enfants et de femmes qui en sont exclus !), afin d'éveiller TOUTES les consciences et de donner une chance à chacun. C'est aussi comme cela que nous lutterons encore contre l'endoctrinement, l'asservissement, l'obscurantisme, le sectarisme religieux ou laïc, tous ces maux qui mènent à la violence sous toutes ses formes, sans oublier de combattre cette pauvreté si chronique qui est source aussi de tant de déséquilibres mondiaux et de conflits depuis tant et tant d'années.

Alors pour finir, dans mon petit coin et en me revendiquant avant tout citoyen du monde, j'en appelle, avec cet idéalisme un peu fou qui me caractérise (je le reconnais ! ), à tous les gens de bonne volonté, les politiciens, les intellectuels, les éducateurs, les universitaires, les philosophes, les religieux de toutes confessions et surtout toutes les nouvelles générations, à se lever de par le monde et à se rencontrer enfin pour espérer créer cet humanisme universel dont notre Terre a grand besoin. Je sais que cet APPEL, c'est une idée un peu folle lorsqu'on la présente ainsi, au regard des souffrances et des défis colossaux que notre monde a à relever. Cependant, une idée comme celle-là deviendra une réalité demain si nous sommes de plus en plus de fous à nous dire que tout est possible, en mettant en commun nos talents, nos compétences et nos différences. Certains vous diront que mon "programme" est impossible ou complètement irrationnel parce qu'ils sont déjà résignés depuis trop longtemps, tandis que d'autres feront tout pour le tuer ce rêve dans l'oeuf parce que le monde actuel sert trop bien leurs intérêts personnels ou collectifs. Je vous en prie, ne les croyez surtout jamais, levez-vous librement et engagez-vous pour faire de ce rêve une réalité. Si nous ne le tentons pas enfin, nous sommes sûrs que ce monde plus humaniste ne verra jamais le jour, tout en donnant raison, encore une fois hélas, aux sceptiques de tous bords, ce qui serait un échec cuisant pour notre humanité........... nous valons TOUS mieux que cela !


Guy GILLET

Dernière modification le vendredi, 12 août 2016
Gillet Guy

Créateur et ancien Président pendant 6 ans de l'asso festive et humanitaire "Je bouge pour les autres"  Site : http://pourlesautres.fr - Ancien Responsable-bénévole (au Téléthon - au Secours Catholique - à Saint Vincent de Paul) - Editorialiste libre à vocation éducative, pour défendre des valeurs fondamentales, afin de susciter le débat et l'engagement de tous - E-mail : g.gillet@libertysurf.fr
 
Mes Editos sont LIBREMENT utilisables par tous pour lancer le débat, la réflexion sur mon blog que vous pouvez faire connaître autour de vous, MERCI : http://echangessolidaritefraternite.centerblog.net/

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.