fil-educavox-color1

Les 1ères JOURNÉES EDUCNUM, du 20 au 22 septembre 2019 à Poitiers approchent ! C'est en effet, la tenue des 1ères JOURNÉES EDUCNUM. Le 20 septembre sera la journée des enseignants et des scolaires. Les 21 et 22 septembre, les journées du grand public. Une réflexion née au coeur d'Educnum, née à l'initiative de la CNIL avec de nombreux partenaires. L'An@é était un des premiers et se réjouit de co-organiser cet événement, des rencontres avec tous les publics pour découvrir, échanger, jouer...

ANAE1/ Depuis quand et pourquoi « votre structure » a adhéré au collectif Educnum ?

L’An@é a intégré le collectif Educnum à l’instant même où il s’est constitué. Les valeurs défendues par le collectif sont les mêmes que celles de l’An@é.

2/ Pourquoi une structure comme la vôtre s’engage dans des actions de sensibilisation aux enjeux du numérique et à la protection de la vie privée ? 

En novembre 2016, à l'occasion des 20 ans de l'An@é nous écrivions : "Nous avons, il y a vingt ans bientôt défini le concept d’@cteur de l’éducation. De nombreuses avancées ont été réalisées mais nous avons encore du chemin à parcourir pour faire entrer la société numérique dans l’éducation, de manière sereine, équilibrée et confiante.

Cela doit se faire en répondant, au moins partiellement, aux besoins d’accompagnement et de proximité exprimés, en participant avec tous les acteurs à des actions de diffusion, de promotion, de partage, en repérant et faisant émerger des pratiques innovantes. Cela doit se faire dans l’impérieuse nécessité de penser autrement pour faire ensemble. L'An@é poursuivra ses actions, avec vous, pour y contribuer." 

L'événement de Poitiers s'inscrit donc parfaitement dans cette promesse, faite dès la création de l'association en octobre 2016.

https://www.educavox.fr/accueil/reportages/20-ans-d-education-et-numerique

Nous défendons ces valeurs chaque jour de l’année avec notre plateforme Educavox, nous permettant de diffuser, partager les pratiques, participer au débat d’idées. Notre lettre d’information, écrite tous les 15 jours et diffusé à un panel très large d’acteurs de l’éducation témoigne de l’évolution des réflexions de notre société, des membres de notre association. 

https://www.acteurs-ecoles.fr/la-lettre-d-information/ 

Nous avons organisé, le 15 juin dernier, à l’hôtel de région de Bordeaux, un forum dont la thématique était l’éthique. Voici que nous avons écrit pour expliquer cet événement : 

« Prendre conscience de notre environnement numérique, évoluer en synergie avec lui, élaborer des stratégies pour notre sécurité numérique »

Le numérique introduit des transformations profondes dont on n’a pas encore trouvé une nouvelle manière de travailler ensemble, de décider ensemble : l’apprentissage, la logique, la programmation, les questions écologiques, ou encore le droit, les relations humaines, tout est modifié et c’est d’une éthique sociétale nouvelle dont il s’agit.

Les données, les algorithmes, l’intelligence artificielle en question.

C’est souvent de manière particulièrement anxiogène que les questionnements éthiques amenés par le développement des usages numériques sont généralement abordés. Chacun veut recolorer son produit, sa solution de manière éthique. Il en est ainsi comme pour le « bio », le « vert », « la proximité », « l’accompagnement », « la protection » …Les questionnements sont bien entendu indispensables : Qui programme ? Qui utilise et à quelles fins ? Qui peut accompagner ceux qui n’ont pas cette culture numérique ?

Quels enjeux ? Quelle société voulons-nous ?

Les capacités offertes par le numérique, corpus de données et leurs utilisations, robotique et machine Learning, les capacités d’investigations deviennent exponentielles et par conséquent les bases même des réflexions éthiques sont modifiées. L’éthique elle-même est un sujet transformé par le numérique.

Les valeurs non partagées à l’échelle internationale compliquent la donne.

Quelle charte des pratiques ? Liberté ou censure ? Quelles règles pour les fausses informations ou les paroles blessantes, les actes délictueux ? Dans un monde de concurrence, comment imaginer un monde de transparence et de solidarité ?
Les questions d’aujourd’hui reviennent toutes aux valeurs fondamentales de « Liberté d’Egalité et de Fraternité ».
Nous les avions abordées lors d’un Forum Educavox : Enjeux sociétaux et démocratiques d’une société mobile et connectée. Et depuis 2014, elles se posent d’une manière amplifiée et bien plus complexe encore !
C’est pourquoi nous avons proposé ce Forum " Numérique et Ethique " à tous les acteurs de l’Education pour comprendre, échanger, anticiper. »

3/ En tant que co-organisateur de l’événement quel en sont les principaux enjeux ? 

Veiller à ce que tous les acteurs de l’éducation soient partie prenante de manière équitable sur cet événement, et après, au-delà de ce moment événementialisé. Notre rôle est pleinement de diffuser, partager, encourager les pratiques responsables. Offrir des ressources, pointer les informations qui pourraient être utiles aux différents publics.

4/ Quel sera précisément votre rôle lors de cet évènement ?

Nous sommes co-organisateurs de l’événement. Nous nous sommes engagés à la bonne réussite de cet événement depuis l’idée même de mettre en place un événement. Jusqu’au jour J, nous allons donc tout le temps et l’énergie possible au bon déroulement de ce dernier. A Poitiers de la même manière nous serons partie prenante pour le bon fonctionnement de l’événement. Ensuite, nous aurons à cœur de prolonger ce moment via Educavox.  

5/ Que souhaitez-vous de mieux pour cet événement ?

Prolonger le moment auprès du plus grand nombre de personnes possible, inciter d’autres territoires à s’emparer du sujet et leur donner envie de proposer la mécanique Escape Game gratuit auprès des scolaires et du grand public. A noter, l’Escape Game est réalisé en licence Créative Common. Il est pensé pour voyager et transmettre au plus grand nombre.  

6/ Quel impact souhaitable à votre avis ? 

Aider chaque citoyen, élève de primaire à résident de maison de retraite à prendre conscience de l’importance de son patrimoine numérique personnel et aider chacun à trouver les pratiques les plus adaptés à ce dont il a envie.

Dernière modification le mardi, 05 novembre 2019
Elbaz Jennifer

Vice-présidente de l'An@é.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.