fil-educavox-color1

 Le Département de Saône-et-Loire et la société Unowhy ont décidé de répondre à l'appel à projet "services et contenus numériques innovants pour les apprentissages fondamentaux à l'Ecole" lancé par l'Education Nationale dans le cadre des investissements d'avenir, en juin 2013.

UNOWHY propose une solution entièrement conçue et fabriquée en France, à tous les niveaux qui associe une tablette tactile spécialement étudiée pour un usage en environnement scolaire, aux logiciels pédagogiques et contenus digitaux AbulEdu de la société RyXeo. "Notre but c'est de proposer une tablette aussi puissante que celles déjà sur le marché tout en offrant aux enseignants et aux élèves une nouvelle façon de travailler, un produit conçu entièrement pour l'éducation", précise Jean-Yves HEPP, président fondateur de Unowhy, qui s'est fait connaître en créant la tablette tactile française Qooq, dédiée à la cuisine ,et popularisée aux États-Unis par Oprah Winfrey.
Depuis mars 2013 les tablettes sont expérimentées. Ce sont aujourd'hui 13 collèges qui participent à l'expérimentation et plus de 8500 élèves l'utilisent avec leurs enseignants.

Les particularités du projet TED c'est d'abord l'idée d'une tablette solide, pratique, mobile, interactive et simple d'utilisation spécifique pour les élèves et les enseignants, mais surtout son expérimentation qui associe outre le Conseil Général de Saône et Loire , le Rectorat de l'académie de Dijon, le Réseau CANOPE de l'Académie de Dijon, l'éditeur Editis (Nathan, Bordas, le Robert), Logosapience, spécialiste des logiciels scolaires interactifs mais aussi le laboratoire de Recherche TECHNE de l'Université de Poitiers que dirige le professeur Jean François CERISIER.
 
Cette expérimentation à grande échelle pourrait être la première étape d'un déploiement plus large. »
L'originalité du projet TED c'est bien la dimension de l'expérimentation, la place de la Recherche dans la démarche, le partenariat entre Etat, collectivités et entreprises, l'interdépendance outil et usages, avec une place dévolue aux éditeurs du numérique éducatif.

La démarche des porteurs du projet est ambitieuse. Nul doute que cette tablette est bien placée dans la compétition pour équiper les collégiens comme le prévoit le plan numérique pour l'Ecole annoncé par le Président de la République.
 
Najat Vallaud Belkacem connait déjà cette tablette qui a été présentée à l'Elysée lors de la validation des 34 plans de la " Nouvelle France industrielle ". Elle doit d'ailleurs se rendre en Saône et Loire en décembre pour rencontrer les enseignants et les porteurs de ce projet.
Elle a écouté avec beaucoup d'attention la présentation qui lui a été faite sur le stand des porteurs de projets du Ministère au salon Educatec Educatice.
 
 
 
Claude TRAN
 
 
Dernière modification le dimanche, 14 décembre 2014
Tran Claude

Agenais de naissance Claude TRAN a été professeur de Sciences Physiques en Lycée, chargé de cours en Ecole d’Ingénieur, Inspecteur pédagogique au Maroc. A 34 ans il accède aux fonctions de chef d’établissement puis s’expatrie à nouveau, cette fois en Algérie comme proviseur du lycée français d’Oran ; en Aquitaine il dirigera les lycées Maine de Biran de Bergerac, Charles Despiau de Mont de Marsan et Victor Louis de Talence. Il a été tour à tour auteur de manuels scolaires, cofondateur de l’Université Sénonaise pour Tous, président de Greta, membre du conseil d’administration de l’AROEVEN, responsable syndical au SNPDEN, formateur IUFM et MAFPEN, expert lycée numérique au Conseil Régional d’Aquitaine, puis Vice Président de l’An@é, actuellement administrateur de l'An@é et de l'association Inversons la classe, journaliste à ToutEduc, chroniqueur à Ludomag.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.