fil-educavox-color1

Ruralitic, la prise en compte des réalités et des ambitions rurales

Si en 2050, 70 % de la population mondiale vivra en ville, comme certains l'affirment, les territoires ruraux n'en seront que plus précieux de part leur capacité à répondre aux enjeux qui se posent ! Enjeux environnementaux, gestion des ressources, sécurité alimentaire, nécessité de préserver un tissu économique, culturel et humain et capacité d'innovation ! Et le numérique est un levier majeur dans les possibilités de modifier les rapports sociaux, culturels et éducatifs.

Education, numérique et ruralité, enjeux et services

Le numérique est un réseau indispensable au même titre que les infrastructures routières, d’eau ou d’électricité. Les zones innovantes rurales savent renouer avec les démarches de réseau, avec les actions solidaires qui ont prévalu avant la société de consommation plus individualiste. Changement climatique, gestion des ressources, sécurité alimentaire, nécessité de préserver un tissu économique culturel et humain, tels en sont les enjeux.

Aujourd’hui, le numérique n’est pas seulement un coût mais un investissement.

Une socio-économie s’organise autour de la valorisation du patrimoine, des richesses locales, et des services. Ainsi, l’école rurale peut bénéficier de nouveaux espaces de partages, belle occasion d’insuffler au cœur des espaces éducatifs l’égalité des enfants devant les activités sportives et culturelles, de rassembler autour de projets éducatifs les intervenants culturels et associatifs, de créer un accompagnement du numérique éducatif pour les enfants, parents et enseignants. A la ville ou à la campagne, l’accès aux services en ligne sont les mêmes, les services en milieu rural peuvent être encore plus proches ! Ainsi pour l’éducation dans une densité démographique moins importante, les aides des institutions, des collectivités, des associations ou des services tels que Canopé doivent accompagner, ajuster et valoriser les initiatives ! A souhaiter juste que de belles idées ne s’échoient sous les tirs croisés des idéologies,  des conservatismes ou des manques de moyens financiers ou opérationnels…

En savoir plus...

Vers une éthique pour l’intelligence artificielle ?

John Markoff pour le New York Times est récemment revenu sur les discussions entre 5 des plus grandes entreprises de la planète pour créer un standard éthique pour l’intelligence artificielle.

En savoir plus...

Après le tsunami, le désastre

En 2014, Emmanuel Davidenkoff annonçait l’arrivée imminente d’un tsunami numérique sur l’éducation (Stock). Deux ans après, Philippe Bihouix et Karine Mauvilly titrent sur le désastre que serait pour eux une école devenue numérique (Seuil). Le désastre après le tsunami, tout est en ordre si l’on peut dire.

En savoir plus...

Chouette c'est la rentrée !

On y est ! La rentrée 2016-2017 !  C'est la rentrée... cartables vissés aux épaules, nouvelles chaussures, crayons taillés comme les sommets de Alpes... et sinon... à quelle rentrée a-t-on droit à 8 mois d'une présidentielle ?  L'escalade des idées, le versant des pours, celui des contres ; tous prêts à en découdre pour atteindre le sommet.  A été publié cette semaine un livre : "Le désastre de l'école numérique", aux éditions du Seuil, écrit par Philippe BIHOUIX et Karine MAUVILLY dont le lien contenu dans cette phrase vous donnera quelques idées sur leurs points de vue concernant éducation et numérique. 

En savoir plus...

Dire " numérique " c'est revoir les principes d'organisation sociale

Pour l'école tout numérique, il va falloir encore du temps...Le temps de la formation de tous les enseignants et intervenants des espaces éducatifs, le temps des connexions pour tous, le temps de l'intégration des changements dans les programmes, dans les pratiques...Et là se pose le problème du temps des élèves et celui des enseignants..Peut-être ne faut-il plus parler de numérique mais de choix politiques, de systémique, de gouvernance, d'organisation sociale...Ces extraits d'articles rappellent quelques priorités.

En savoir plus...

#Pokemon pharmakon : le numérique dissociatif.

Olivier Ertzscheid : "Je chroniquais l'autre jour la sortie de Pokemon Go. Dans un court billet pour le New-York Times, Danah Boyd écrit : "Today’s youth aren’t lazy. They want to socialize and they want to interact. They are just given too few opportunities to do so. What Pokémon Go offers is an opportunity to be social, silly and exploratory."

En savoir plus...

L'effet de l'automatisation sur l'emploi : ce qu'on sait et ce qu'on ignore

Note d'analyse - France Stratégie - Auteur Nicolas Le Ru

La moitié des emplois menacée par l’automatisation ? Le numérique détruit et crée des emplois, mais surtout en transforme. L’automatisation n’est pas qu’une question de technologie mais aussi d’acceptabilité sociale, d’organisation du travail, etc.

 

En savoir plus...

Paris, 1er, 2 septembre, ED tech : les humanités numériques pour l’éducation

La dimension éducative des humanités numériques s’exprime de diverses manières : transmission de compétences dans et hors des institutions éducatives, formation des formateurs et des enseignants, démocratisation et accès ouvert à la culture. En ce sens, la perspective des humanités numériques peut se montrer pertinente pour penser les technologies de l’information et de la communication pour l’éducation (TICE) et leurs usages

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.