fil-educavox-color1

L'usage du portable, de l'Internet et des réseaux sociaux chez les enfants et les adolescents est un sujet essentiel. Phénomène de société massif, en évolution rapide et dont nous ne mesurons pas encore tous les effets induits. D'où la tentation d'appliquer dans ce domaine comme dans d'autres, le principe de précaution.

En souhaitant fixer à 15 ans le seuil de "la majorité numérique", le gouvernement prend acte du cadre juridique adopté à l'échelle européenne en 2016 pour la protection des données personnelles.

D'où l'éventualité d'interdire au moins de 15 ans l'inscription sur un réseau social sans autorisation parentale.

Or, à l'heure actuelle, 4 mineurs sur 5, en France, disposent d'un compte Facebook ou autres. Combien de ces jeunes utilisateurs ont obtenu le feu vert familial?  Poser la question c'est déjà reconnaître que la règle sera difficile à appliquer. Comme la décision du Ministre de l'Education nationale de bannir le portable en primaire et au collège !! Il y aura des cris, des pleurs et des grincements de dents!! De la fraude et de la dissimulation !! On ne sépare pas impunément les enfants de leur "doudou numérique". Et de guerre lasse, parfois, les adultes risquent de baisser les bras!! Ce qui aurait pour conséquence de montrer que la loi existe partout, sauf à l'école!!

N'est-il pas plus urgent de mettre de l'ordre dans la jungle numérique? Ce  sont d'abord les jeunes et les plus crédules qui pâtissent des insuffisances du système. Introduire des garde-fous, de la protection est un chantier dont la difficulté n'a rien à envier à la lutte contre les paradis fiscaux!! C'est pourtant un enjeu de première importance !!!

Dernière modification le mercredi, 14 mars 2018
Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.