fil-educavox-color1

ou l’art d’apprendre par le lien social numérique...Témoignage
Voilà un témoignage reçu sur LinkedIn qui fait bien plaisir, et qui prouve aussi que l’apprentissage social via le numérique a de beaux jours devant lui. 
Cet apprentissage qu’on pourrait appeler cyber-apprentissage social ou cyber-apprenance (sachant que "apprenance" intègre la nuance sociale) désigne selon moi l’art d’apprendre par l’échange informel. En cela les réseaux numériques sont rois.

Je vous livre donc ce témoignage, anonymisé, simplement pour le respect de la vie privée :
« sujet : ScoopIt
 
Bonjour M.Céci,
Je tiens à vous remercier de la qualité de vos articles partagés (Je me suis permis de les partager aussi). Je suis en phase de changer mes pratiques pédagogiques (vers le numérique), se basant sur des capsules vidéo (classe inversées), et présentation de mes formations.
Vos tutos partagés m’ont permis de :
- Me familiariser avec le PREZI
- Adobe elements premiere (montage)
- CuBase (son)
- Insertion de l’audio dans mes docs (QR codes)
Etc ...
Merci encore
M. XXXX - Professeur de mathématiques »
 
Merci à vous Monsieur pour ce retour très motivant !
Ensemble nous sommes plus forts que seuls pour rénover nos pratiques pédagogiques.
 
Alors continuons de créer notre EAP (Environnement d’Apprentissage Personnel) qui pour certains signifie "collection d’outils web 2.0 dédiés à l’apprentissage" et à quoi je rajoute le lien social : le réseau de contacts que l’on possède avec des pédagogues volontaires pour l’échange sur la refondation de l’école et des pratiques pédagogiques.
 
mediaNous voilà donc au concept de l’EASPl’environnement d’apprentissage social personnel, indispensable pour tout cyber-apprenant à l’ère du numérique. L’apprentissage a toujours été social, ce qui change à présent est cet apprentissage massivement « online », avec des personnes que l’on choisit autour de centre d’intérêts communs et à qui on reconnait une légitimité sur ces sujets. Nous assistons donc à une migration de la reconnaissance par les pairs à une reconnaissance sociale plus ouverte et aussi potentiellement moins qualifiée diront certains.
 
Qu’est ce qui qualifie la pertinence d’une information dans ce foisonnement ? Est-ce l’intérêt que vous lui portez, la manière dont elle fait raisonner votre esprit et construire de la compétence ou des idées, sa validation académique ? Je serais tenté de dire « tout cela à la fois », et je nuancerais en ajoutant que la validation académique (ou par les pairs) prend souvent trop de temps et conduit à rendre obsolètes des idées qui auraient pu être innovantes en leur temps.
 
Nous pourrions passer beaucoup de temps à définir le mot «  Innover  ». A toutes celles-ci j’ajouterais que :
- Innover c’est travailler avec de l’information nouvelle, et/ou avec une approche différente.
- Innover c’est s’ouvrir aux autres et accepter une diversité d’idées qui va au-delà des pairs.
- Innover c’est « ouvrir ».
 
Nous assistons donc à un immense mouvement d’ouverture qui apportera du sang neuf à l’enseignement et à la recherche : l’open-éducation, l’open-science et l’open-édition, trois mouvements magnifiés par les réseaux numériques.
 
Cela ne signifie pas qu’il est possible de faire n’importe quoi, n’importe comment et sans cadre, mais juste que nous assistons à des révolutions sociales qu’il faudra étudier pour en comprendre la portée.
 
Alors oui, l’apprentissage social via le numérique a de beaux jours devant lui…
 
Et vous, avez-vous un EASP ? ;-)
 
Dernière modification le mardi, 18 novembre 2014
Céci Jean-François

Jean-François CECI est enseignant en Humanités et culture numérique à l'UPPA (Université de Pau et des Pays de l'Adour) et responsable pédagogique du DUTM (Diplôme d’Université Techniques Multimedia). Il encadre également une option « Ingénierie de l’éducation et de la formation » en licence 3 professionnelle « Métiers de la Formation des Jeunes et des Adultes ». Au sein de cette licence, il dispense un cours intitulé « enseigner à l’ère du numérique » à de futurs enseignants. Praticien-réflexif, il expérimente les pédagogies actives, l’évaluation par les pairs et l’usage efficient du numérique éducatif.

Il mène des recherches en sociologie du numérique et de l’éducation au sein du laboratoire PASSAGES. Il s’intéresse plus particulièrement à l’hyperconnexion et l’apprentissage, du collège à l’université.

Dans le milieu associatif pour la refondation de l’école, il est administrateur à l'An@e (Association nationale des acteurs de l'école), éditrice du site http://www.educavox.fr

Comme directeur du service numérique, chargé de mission TICE puis conseiller numérique, il a participé à la vision stratégique et au pilotage politique et technique de son université, en matière de numérique éducatif.

Twitter : @JFCeci
LinkedIn : https://fr.linkedin.com/in/jfceci
Facebook : https://www.facebook.com/jf.ceci
ScoopIt : http://www.scoop.it/u/ceci-jean-francois
Slideshare : http://fr.slideshare.net/jf.ceci
YouTube : Pédagogie et Numérique
ResearchGate : Publications
Academia.edu : Publications

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.