fil-educavox-color1

Jamais, ô grand jamais, je n'aurais souhaité écrire un tel édito après les évènements terribles qui viennent de se passer à Paris ce vendredi 13 novembre, car nous avons assisté à une horreur sans nom, une boucherie gratuite qui a fauché des dizaines d'innocents. J'imagine que tous les auteurs, rédacteurs et lecteurs d'Educavox ont été choqués au plus profond d'eux-mêmes par cette série d'attentats qui veulent mettre à bas les fondements mêmes de notre démocratie républicaine.

Ici, comme d'autres le font mieux que moi ailleurs, je tente depuis un moment de défendre des valeurs fondamentales qui permettent le vivre ensemble, la cohésion sociale, l'unité en se respectant et en acceptant toutes les différences qui font notre nation. Même si nous nous sentons désemparés, déstabilisés aujourd'hui, ce qui est légitime, que pouvons-nous faire à notre niveau pour sauvegarder un minimum d'humanité dans ce monde en plein bouleversement et ceci à plussieurs niveaux, on le sait bien !

Plus que jamais, dans les écoles, collèges, lycées ou universités, nous avons à faire passer un message d'AMOUR, oui d'amour, osons ce mot si essentiel, vital pour que demain les futures générations puissent vivre en paix en construisant une humanité qui ne cherchera pas à effacer, à éliminer les différences, mais plutôt à les additionner pour qu'il y ait un véritable enrichissement intellectuel, spirituel, culturel et surtout personnel. C'est sans doute plus que jamais à cette tâche ô combien prioritaire que l'on doit s'atteler pour le futur, c'est ce qu'on pourrait appeler un DEVOIR CITOYEN pour tout enseignant, éducateur ou professeur ! L'urgence est d'entamer des réflexions, des débats sur ce qui fait la France depuis des générations et qui représente un phare au niveau des droits fondamentaux de la personne humaine. Les réactions de sympathie, de solidarité aussi, venues de bien des pays du monde, montrent à quel point notre pays est reconnu pour ces valeurs qu'il a su exporter au cours de l'Histoire, nous devons plus que jamais continuer à les faire vivre !

Je le dis souvent et depuis longtemps, notre système éducatif ne peut plus aujourd'hui se contenter de ne dispenser que des savoirs, à travers diverses disciplines, pour que les élèves acquièrent de bonnes formations, des diplômes, même si ceci reste essentiel bien-entendu ! Nous devons former, parce que nous sommes au sein d'un systéme éducatif républicain, les élèves à devenir des citoyens qui s'engageront demain pour plus de LIBERTE, d'EGALITE et de FRATERNITE. Ils doivent avoir une conscience aigue du monde qui les entoure et qui est en pleine mutation, une conscience de cet autre qui vient d'ailleurs et qui souffre parce qu'il a connu la guerre, l'oppression et la pauvreté. Cela commence déjà d'ailleurs par se tourner vers ceux qui sont aussi en situation de fragilité matérielle et morale chez nous, ils sont aussi des millions ! Et puis, au-delà des difficultés dans ce monde incertain, il faut surtout apprendre à nos jeunes à ne pas faire d'amalgames car la tentation est toujours grande de trouver des bouc-émissaires trop faciles pour expliquer nos problèmes ! Le réflexe, hélas, est bien souvent effectivement de montrer du doigt celui qui ne vit pas comme nous, n'a pas la même couleur de peau, la même religion, est étranger, immigré, réfugié, pauvre, etc....

Chefs d'établissement, enseignants, éducateurs, votre responsabilité est énorme aujourd'hui et vous devez diffuser une PAROLE FORTE et REPUBLICAINE pour défendre nos valeurs contre les attaques, les préjugés et les idées reçues qui ne manqueront pas sans doute de remonter à la surface. Mais la parole ne suffira pas sans doute, alors engagez vos élèves dans des actions concrètes et citoyennes en vous appuyant sur le mouvement associatif qui agit déjà avec tant de bénévoles et dans bien des domaines. OSEZ sortir du programme scolaire ou universitaire traditionnel pour AGIR avec vos élèves dans la cité même, car l'action concrète sur le terrain sera bien plus efficace et éducative que toutes les théories dispensées en cours. OSEZ donc aussi sortir de l'école ou de l'université pour appréhender le monde tel qu'il est, sans oublier de faire venir des témoins qui peuvent aussi élairer les consciences sur bien des problématqiues, des enjeux fondamentaux ! Pour finir, si ce modeste APPEL pouvait être relayé partout où cela est possible, j'en serais heureux, car cette ESPERANCE à laquelle nous croyons toujours, contre vents et marées, doit se construire dès aujourd'hui et chacun, là où il se trouve sur notre territoire, avec ses compétences et ses talents, doit tout faire pour la faire vivre, sinon la petite flamme si fragile finira un jour par s'éteindre, nous n'avons pas le droit de l'envisager, merci à tous !

Dernière modification le mardi, 17 novembre 2015
Gillet Guy

Initiateur de l'asso festive et humanitaire "Je bouge pour les autres"  Site : http://pourlesautres.fr - Ancien Responsable-bénévole (au Téléthon - au Secours Catholique - à Saint Vincent de Paul) - Editorialiste libre à vocation éducative, pour défendre des valeurs fondamentales, afin de susciter le débat et l'engagement de tous - E-mail : g.gillet@libertysurf.fr
 
Mes Editos sont LIBREMENT utilisables par tous pour lancer le débat, la réflexion en direction de la jeune génération et ceci à partir de mon blog que vous pouvez faire connaître autour de vous, MERCI : http://echangessolidaritefraternite.centerblog.net/

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.