fil-educavox-color1

Orah de Mortcie demeure aux Pays Bas. Il écrit du théâtre depuis 12 ans. Stéphanie de Vanssay dans un récent article signalait "Le prochain Train", pièce qui se déroule au théâtre de la Manufacture des Abbesses du 07 octobre au 28 novembre.

Il sera présent à la table ronde que l'An@é organise le jeudi 10 mars, de 12 heures à 13 heures, au salon Educatice : " Les Passerelles numériques ".

LE PROCHAIN TRAIN parle de la mutation de nos liens à l’Ère du numérique.

Orah de Mortcie :

" Nous signons avec LE PROCHAIN TRAIN notre sixième création théâtrale. Dans la lignée d'HORS SEC où nous esquissions la folie ordinaire dans le milieu de l'entreprise, LE PROCHAIN TRAIN interroge notre soumission technologique, théâtre quotidien de fascinantes stimulations. L'appartement de Vincent est le lieu de cette surenchère. Tout est fait pour que les personnages ne puissent se rencontrer dans cette permanence d'information ".

Si la technologie est le thème de la pièce, le propos est avant tout une ode à la rencontre.

" C'est pourquoi j'ai choisi de construire un spectacle sans effet numérique. Ce qui m'intéresse est moins l’écran que celui qui le regarde.

J'ai donc entrepris de créer un huis clos intime, tout en manœuvrant autour d'une évidente difficulté : comment faire ressentir l'enfermement quand le virtuel offre aux personnages la magie de l'ubiquité ? C'est le défi que j'ai soumis à la création lumière de Caroline Gicquel (Nominée aux Molières 2014 pour " Mangez-le si vous voulez "). Caroline à su peindre un univers tout en nuances, qui passe lentement du numérique au charnel. La pièce joue dès lors sur la progression de l'engagement physique, sortant les personnages petit à petit de leur torpeur. Chaque échange, chaque connivence se charge de sens jusqu'à l'instant où face à soi, incrédule de l'heure tardive et des souvenirs hésitants, on se risque vers l'autre. "

 

Une pièce d'Orah de Mortcie sur une musique de Cédric Le Guillerm.

"Le Prochain Train" est une comédie romantique, une fable moderne sur la rencontre de deux solitudes.
Vincent est un toxicomane du travail, si occupé que sa femme le quitte sans qu'il ne s'en aperçoive. Incapable de se gérer seul, il décide d'embaucher Karine, une professionnelle des réseaux sociaux, afin qu'elle lui fasse exister une vie.
"Le Prochain Train" est la tendre histoire de leur rencontre, un conte sur ce qu'il advient de nos liens à l'heure du numérique.

Les Critiques

«  Un voyage poétique et attendrissant.  » - VAUCLUSE MATIN
«  Le traitement est fin. Un vrai plaisir  !  » - LIBERATION/ECRANS.FR
«  5 étoiles. Une mise en scène brillante  » - LA PROVENCE
«  Drôle et touchant  » - LA REVUE DU SPECTACLE
«  Les deux comédiens investissent leurs personnages respectifs avec beaucoup de réalisme. Du beau travail.  » - REG'ARTS
«  Un excellent spectacle à mettre entre toutes les mains  » - AVIGNEWS

Venez découvrir un huis clos envoûtant mis en musique par Cédric le Guillerm ("Demain il Fera Jour", "Madame K", ''Vivre'') et mis en lumière par Caroline Gicquel (nominée aux Molières 2014 pour "Mangez le si vous voulez").

"Le Prochain Train" est le premier projet lauréat de l'opération de l'AF&C ''Soutenons la création dans le Off!". La pièce est l'une des 11 lauréates du Fonds Musique en Scène 2014 de la SACD et est subventionnée par la SPEDIDAM.
Le projet est sélectionné pour le Carrefour des Possibles 2014 de la Fondation Internet Nouvelle Génération (FING). Le projet a également été sélectionné comme événement culturel de la semaine de l'industrie 2015.

Dernière modification le lundi, 20 février 2017
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.