fil-educavox-color1

Nous courons tous après le bonheur, que l'on soit jeune ou plus âgé, mais celui-ci est bien souvent insaisissable, fragile car, lorsqu'on le trouve, il reste instable comme un château de cartes. En effet, l'existence nous réserve bien des surprises bonnes ou plus douloureuses dont notre joie de vivre en dépend.

Chaque être humain a sa propre définition du bonheur, cela dépend de sa personnalité, de ses aspirations ou de ses priorités dans la vie.

On entend dire que les gens heureux sont ceux qui se contentent du minimum ou de l'essentiel dans la vie. Ils ne s'attardent pas ou ne se soucient pas de ce qui relève du superflu et qui encombre la tête, mais est-ce si facile à mettre en pratique cette "philosophie" ?!... En effet, une certaine éducation, le milieu dans lequel on évolue, les événements traversés, les rencontres et l'expérience accumulée seront aussi déterminants dans notre façon de voir l'existence. Le bonheur ne se décrète pas et bien des personnes vous diront qu'ils ne l'ont pas souvent connu tellement ils ont été poursuivis par la malchance, les épreuves dont elles n'ont jamais été épargnées.

Ces êtres, écorchés car abimés par les coups du sort, savent que ce sont les petits riens de la vie qui ouvrent la voie au bonheur car ceux-ci sont ce qui a d'essentiel. En effet, si après une maladie vous retrouvez la santé ou quand une famille désunie recommence à se parler ou encore, alors que vous dormiez à la rue, vous retrouvez enfin un toit et des amis, vous comprenez où se trouve le bonheur ! Moi, comme bien d'autres, même si j'ai toujours trouvé cela important, je ne sais pas encore suffisamment apprécié ces petits riens qui sont ce qu'il y a de plus précieux dans l'existence. Dans cette société de consommation à outrance, nous cherchons vainement le bonheur dans la soif de posséder, dans les sensations fortes, dans le paraître et l'étalage indécent de notre vie, ne faisant plus la différence entre ce qui relève de la sphère privée et celle plus publique. Jamais rassasiés et aussi les victimes consentantes d'une civilisation matérialiste où coule l'abondance, nous sommes bien souvent envieux en croyant que le bonheur se trouve dans cette vision pourtant si chimérique.

Pourtant ces petits riens de la vie courante comme le fait de dire bonjour à son voisin, de donner un petit coup de main à une personne en difficulté, d'apprécier un bon repas en famille ou entre amis, d'être subjugué par un beau coucher de soleil ou un beau paysage, sont sans doute le début d'un bonheur si simple. De le dire ainsi, cela paraît évident, mais chacun de nous peut pourtant se demander s'il prend vraiment le temps d'apprécier tout cela comme un cadeau inestimable. Oui, ces petits riens, qui sont quelque part l'essence même de la vie, il faut apprendre à nos enfants et nos jeunes, à la maison ou en classe, à les apprécier à leur juste valeur, c'est si important dans l'éducation !

Il s'agit là en quelque sorte de mettre en avant une "pédagogie" du vivre ensemble pour plus de convivialité en permettant un meilleur épanouissement pour chacun.

Tous ces bonheurs de la vie de tous les jours, il faut savoir les goûter avec délice et ceci au moment même où nous les vivons. Ils ne sont en aucun cas un dû, mais une chance énorme dont des millions d'êtres humains désireraient en bénéficier tellement ils sont malheureux. C'est peut-être aujourd'hui ce que nous avons tous ensemble à remettre au goût du jour pour espérer une société plus conviviale, plus solidaire aussi et surtout plus fraternelle.

Guy GILLET
Blog d'éditos humanites sur : http://echangessolidaritefraternite.centerblog.net

Dernière modification le samedi, 17 août 2019
Gillet Guy

Initiateur de l'asso festive et humanitaire "Je bouge pour les autres"  Site : http://pourlesautres.fr - Ancien Responsable-bénévole (au Téléthon - au Secours Catholique - à Saint Vincent de Paul) - Editorialiste libre à vocation éducative, pour défendre des valeurs fondamentales, afin de susciter le débat et l'engagement de tous - E-mail : g.gillet@libertysurf.fr
 
Mes Editos sont LIBREMENT utilisables par tous pour lancer le débat, la réflexion en direction de la jeune génération et ceci à partir de mon blog que vous pouvez faire connaître autour de vous, MERCI : http://echangessolidaritefraternite.centerblog.net/

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.