fil-educavox-color1

Nous sommes passés en quelques décennies de la civilisation de l'“Etre” à celle de l'“Avoir” et nous assistons aujourd'hui à l'émergence de celle du “Voir” dans notre société où l'image est reine. Internet lui procure une place de choix. Et certains de nos concitoyens, surtout les plus jeunes, sont prêts à tout pour attirer les regards et être “vus”. Beaucoup sont en grande souffrance, en quête de reconnaissance. Et le plus grave, c'est que la culpabilité n'existe pas sur la Toile et que toute honte est contournée.

L'important est d'avoir une visibilité coûte que coûte, une existence factice et tous les moyens et artifices sont bons pour arriver à cette fin ultime.

Mais, savez-vous que les sujets “reconnus” dans la vie courante sont les moins menacés par ce type de comportement ? Pour éviter que nos enfants, nos adolescents ne s'exposent ainsi sue les réseaux sociaux, il est essentiel qu'adultes, parents, enseignants les gratifient, les valorisent au quotidien;

Par ailleurs, toutes les recherches menées dans ce domaine montrent qu'il n'existe aucune corrélation entre l'affichage de pratiques délictueuses sur la Toile et l'augmentation de la délinquance. Les caïds en “col blanc” ne s'exposent pas sur Internet !!! Ce sont au contraire les “petits”, les plus vulnérables, les moins aguerris qui s'exhibent pour tenter d'acquérir une renommée mais ce ne sont pas les plus dangereux. Ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut rien faire. Le drame, c'est que personne n'a encore la possibilité de supprimer en temps réel un message dont le contenu est répréhensible.

La régulation ne peut venir que des usagers. Internet n'est pas un média qu'on regarde, c'est un espace collectif au sein duquel chacune et chacun d'entre nous doit être invité à contribuer avec bien sûr, le concours des Etats et des géants du Net.

Cette responsabilité doit s'apprendre dès l'école pour que l'extraordinaire liberté que procurent les réseaux sociaux nous permette de vivre ensemble et "de faire société."

Dernière modification le jeudi, 11 juillet 2019
Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.