fil-educavox-color1

Ou comment accompagner le changement à l'école avec le numérique. 

"Twitter a changé ma vie"

Avec ses + de 5000 abonnés et ses + de 70000 tweets sur le célèbre réseau social de microblogging Stéphanie de Vanssay peut affirmer que les réseaux sociaux n'isolent pas : ils lui ont permis dit-elle de rencontrer dans la "vraie vie" nombre de celles et ceux qui la suivent sur Twitter -
Le très grand nombre de "followers" s'explique d'abord par l'indéniable expertise de cette professeure des Écoles, titulaire d'un master 2 en Sciençes de l'éducation. Expertise confortée par une expérience pédagogique acquise en RASED (Réseau d'Aides Spécialisées aux Elèves en difficulté) et un intérêt personnel porté aux enjeux du numérique à l'école, en particulier, et dans la société en général
Mais une expertise " résolument optimiste tendance bisounours" comme elle l'écrit sur son compte https://twitter.com/2vanssay, qui révèle en creux une disponibilité, une empathie et une réelle ouverture d'esprit, particulièrement appréciées des collègues.
Compétences et engagement font bon ménage sur la toile. Cette présence "militante" s'explique également par les fonctions qu'elle occupe depuis 2011 comme conseillère technique d'une organisation syndicale, l'UNSA Education, où elle est plus particulièrement chargee des questions du premier degré et du numérique à l'école. Membre du Conseil supérieur de l'éducation elle siège fréquemment dans les multiples réunions institutionnelles qui concernent son expertise.

Sachant écouter elle sait aussi partager.
Vice Présidente de l'association e-l@b qui regroupe les acteurs de l'éducation souhaitant utiliser les nouvelles technologies pour faire évoluer la pédagogie, elle vient de lancer twittMOOC, un MOOC pour apprendre à tweeter en tweetant, qu'elle met au service des enseignants - mais pas uniquement - qui souhaitent découvrir ou se perfectionner dans l'usage de cet outil.

Car dit- elle, " un enseignant qui a les outils, les moyens, l'aide qu'il lui faut pour mieux faire réussir ses élèves est un enseignant qui sera mieux dans son travail dans son métier. On ne peut pas opposer le bien être d'un enseignant et la réussite de ses élèves "

Et le numérique, s'il n'est pas encore totalement dans l'école, commence à y entrer grâce aux enseignants qui cherchent, expérimentent, innovent.
"On ne peut envisager l'école sans numérique" insiste-t-elle. Un numérique qui bouscule les pratiques pédagogiques.
En fait le numérique ce n'est pas qu'une mode même s'il a aussi ses modes.

" Le numérique interroge notre métier comme il interroge d'autres métiers. "
Permet -il une autre approche pédagogique où l'élève devient acteur de ses apprentissages ?

Le numérique interroge t il l'école par la place qu'il peut donner aux parents ? Pourquoi la twittclasse rencontre-t-elle un réel succès en maternelle et au primaire ?

Le numérique fait il "tomber les murs de l'école" ?

Il faudra du temps pour que l'école évolue, car le chemin sera long...
Mais c'est bien l'action, sur le terrain et auprès des institutionnels, d'enseignants comme elle qui permettront d'accélérer et surtout, d'accompagner le changement.

Claude TRAN

Dernière modification le lundi, 23 février 2015
Tran Claude

Agenais de naissance Claude TRAN a été professeur de Sciences Physiques en Lycée, chargé de cours en Ecole d’Ingénieur, Inspecteur pédagogique au Maroc. A 34 ans il accède aux fonctions de chef d’établissement puis s’expatrie à nouveau, cette fois en Algérie comme proviseur du lycée français d’Oran ; en Aquitaine il dirigera les lycées Maine de Biran de Bergerac, Charles Despiau de Mont de Marsan et Victor Louis de Talence. Il a été tour à tour auteur de manuels scolaires, cofondateur de l’Université Sénonaise pour Tous, président de Greta, membre du conseil d’administration de l’AROEVEN, responsable syndical au SNPDEN, formateur IUFM et MAFPEN, expert lycée numérique au Conseil Régional d’Aquitaine, puis Vice Président de l’An@é, actuellement administrateur de l'An@é et de l'association Inversons la classe, journaliste à ToutEduc, chroniqueur à Ludomag.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.