fil-educavox-color1

Le projet part du constat suivant : nous vivons indéniablement dans un monde digital. Cela présente de nombreux avantages mais les risques et les problèmes sont nombreux (isolation, addiction, piratage, vie privée etc…). Certains pensent que l’on devrait mettre en place davantage de restrictions voire interdire l’utilisation des appareils connectés dans certaines circonstances. Mais il serait sans doute préférable d’aider les utilisateurs à agir de façon responsable.

1 e b8896c260 opt 002

Une fois qu’ils ont pris connaissance de la situation, les élèves découvrent qu’ils ont été choisis pour participer à une expérience européenne unique.

Pendant quelques mois ils vont vivre dans une ville virtuelle avec d’autres jeunes européens (= sur le TwinSpace) avec lesquels ils vont devoir collaborer, prendre des décisions, accomplir des tâches ensemble. Le but étant bien sûr d’apprendre à vivre dans le monde virtuel de façon sécurisée et responsable et de montrer que cela est possible.

Lien vers l'espace sécurisé de travail, le TwinSpace : https://twinspace.etwinning.net/121528/home 

ENSEIGNANT PORTEUR DU PROJET : Lucie MANFROY
DISCIPLINE(S) ENSEIGNÉE(S) : Langues vivantes, Sciences Numériques et Technologie (SNT)
NIVEAU : Lycée général et technologique
ÉTABLISSEMENT : Lycée Gustave Eiffel
ACADÉMIE : Lille
TYPE DE PROJET : Production collaborative, Recherche et analyse d'informations, Interdisciplinaire et collaboratif
DURÉE : 5 mois
LANGUES UTILISÉES : Anglais
PAYS PARTENAIRES : Slovaquie, Pologne

Outils:  

  • Outil de traitement de texte collaboratif en ligne
  • Padlet
  • Tricider
  • JamBoard
  • Book-Creator
  • Poll-Maker
  • Genial.ly

RÉCOMPENSES OBTENUES : Label de qualité national, Label de qualité européen

Objectifs

Le projet a été réalisé avec une classe de seconde, dont une partie en section européenne.

1 e bd7be56ca opt 002Les objectifs pédagogiques et éducatifs étaient simples et réalistes

Permettre aux élèves de s’ouvrir sur l’Europe et de pratiquer l’anglais autrement tout en développant leurs compétences numériques de façon concrète et responsable.

Développer leurs compétences psycho-sociales (CPS) et socio-comportementales (savoir communiquer efficacement, être habile dans les relations interpersonnelles, respecter les autres, faire preuve d’ouverture d’esprit, de curiosité, de créativité…). 

Pour cela les élèves ont été répartis en différentes équipes (= différents appartements) sur le TwinSpace (=la ville virtuelle).

Le projet a été réalisé essentiellement en cours d’anglais mais aussi en cours de SNT (Sciences Numériques et Technologie) pour certains aspects plus techniques comme la prise en main du TwinSpace, la réalisation de certaines tâches, la réflexion sur « Safer Internet Day » etc… 

Organisation du travail

  • Présentation du scénario / prise en main du TwinSpace et création des profils
  • Mise en place des équipes internationales (= recherche de « colocataires »)
  • Par équipe : discussion sur les règles de communication du projet (poster) et choix d’un nom d’équipe

 

 

  • Célébration de la journée européenne des langues en traduisant et apprenant une phrase dans les 4 langues (français, slovaques, polonais, anglais)
  • Débat sur le « vivre entre générations » et création d’un évènement par équipe visant à rassembler les générations.
  • Discussion sur l’art et le bonheur et créations artistiques dans la ville virtuelle pour Noël
  • Discussion sur la protection de l’environnement et réalisation d’une vidéo pour sensibiliser et promouvoir une action pour une ville plus respectueuse de l’environnement.
  • Célébration de « Safer internet Day » en réalisant une présentation par équipe pour un usage plus responsable d’internet

Bilan

Le projet est une réussite. La meilleure des preuves est bien sûr l’évaluation finale. La réussite est d’autant plus grande que nous avons réussi à mener à bien nos objectifs malgré le contexte sanitaire compliqué et le travail à distance de certains partenaires.

1 c09e652f6 opt 002Les productions des élèves sont nombreuses et de qualité et l’on voit bien qu’ils ont fait bien plus qu’un travail langagier. Ils ont aussi pu échanger, débattre, confronter leurs points de vue, faire preuve de créativité etc…. Les élèves ont trouvé cela motivant et valorisant pour eux. Certains élèves, plutôt sur la réserve en classe jusque là, se sont d’ailleurs particulièrement “révélés”. Ils ont fait preuve d’autonomie et ont pris des initiatives pour mener à bien les activités d’équipe.

Les élèves ont progressé en anglais. Ils ont pu utiliser les outils numériques de façon responsable et s’ouvrir sur l’Europe. Ils ont gagné en autonomie et en confiance et ont appris à travailler en équipe. Ils ont notamment tiré les leçons des problèmes et difficultés rencontrés.

Pour les enseignants, les échanges ont été nombreux et intéressants. C’est enrichissant de pouvoir échanger et aussi de pouvoir faire découvrir aux nouveaux eTwinneurs des outils ou des idées d’activités collaboratives.

Vu le contexte sanitaire, c’était une bonne chose de pouvoir mener ce projet et de permettre aux élèves de rencontrer de nouvelles personnes et de « voyager » au moins virtuellement. Bien sûr nous n’avons pas pu organiser d’évènements au Lycée, la semaine culturelle n’a pas eu lieu, les Journées Portes Ouvertes non plus.

La dissémination du projet a quant à elle été limitée, mais les élèves ont rédigé un article qui a été publié sur le site du Lycée.

Article publié sur le site : https://www.etwinning.fr/decouvrir/les-projets-etwinning/projet/the-ecity-challenge#bilan

 

 

 

 

 

 

 

 

Dernière modification le jeudi, 07 juillet 2022
Riou Anthony

Chargé de formation et d’accompagnement au Bureau d’Assistance National (BAN) eTwinning France à Réseau Canopé, site de Chasseneuil-du-Poitou, je m’occupe particulièrement de l’assistance technique et pédagogique des enseignants ainsi que de l’animation et la conception de séminaires nationaux et européens. Professeur d’anglais certifié (CAPES externe) de formation initiale, détaché au Ministère de la Défense pendant 7 ans au sein des écoles militaires (Ecole des Mousses et Ecole de Maistrance) du Centre d’Instruction Naval (CIN) de Brest, et 5 ans dans l’Education nationale (académies de Poitiers, Créteil et Rennes). Je suis également responsable associatif des écoles et centre de loisirs depuis 2017.