fil-educavox-color1

Communiqué Jexplore : Savez-vous que, selon une étude conjointe de Pôle Emploi et de l'INSEE, une personne change de métier entre 5 et 13 fois au cours de sa carrière ? Un chiffre qui illustre, au moins en partie, les problématiques liées à l'orientation.

"Il n'y a pas d'orientation choisie ni d'opportunités d'emploi durables, s'il n'y a pas une solide connaissance des métiers dès le collège puis tout au long de la vie", souligne Guennadiy Pak, le fondateur de Jexplore.

Or, actuellement, la découverte professionnelle reste :

  • Théorique : elle est effectuée via des fiches métiers, brochures, et témoignages de professionnels ;
  • Limitée : elle se cantonne aux visites d’entreprises, stages d’observations en milieu scolaire, voire aux mises en situation professionnelles pour les adultes.

Dans ce contexte, la start-up EdTech française Jexplore propose des services innovants pour permettre, grâce à la réalité virtuelle, un accompagnement sur mesure à l’orientation et à l’emploi.

Ses solutions s’adressent aux jeunes qui se questionnent sur leur orientation, aux adultes à la recherche d’un emploi et aux entreprises qui cherchent à développer l’attractivité de leurs métiers.

Un concept qui séduit !

Depuis la rentrée scolaire 2023, la Direction de Région Académique du Numérique pour l'Éducation (DRANE) de l'Académie de Nancy-Metz déploie dans le cadre des Territoires Numériques Éducatifs (TNE), la ressource d’aide à l’orientation Jexplore sur les territoires de Mirecourt-Dompaire et Gérardmer. Une innovation pédagogique mise en place dans les Laboratoires Numériques au bénéfice des élèves de collège et lycée qui se questionnent sur leur orientation.

Une réponse concrète aux difficultés liées à la construction du projet d'orientation.

... Pour les élèves

Pour les élèves, construire un projet d'orientation pertinent est loin d'être une évidence. Les professionnels de l'éducation relèvent en effet de nombreux blocages.

Au Collège

Rares sont les jeunes qui ont une opinion établie sur les métiers. On constate d'ailleurs la persistance d'images préconçues sur le rôle des femmes dans le monde professionnel, notamment auprès des garçons. Pourtant, ceux-ci se révèlent moins ambitieux que les filles. Un autre obstacle, et non des moindres, tient aux inquiétudes sur le coût des études et la distance à parcourir pour faire le métier.

Au Lycée

Depuis le collège, les élèves ont rarement le temps d'explorer les différentes possibilités et de développer une culture générale des métiers.

Or, cette situation va avoir une double conséquence :

  • Lorsqu'ils choisissent leur spécialité en seconde, les lycéens cherchent surtout à maximiser leur bulletin, sans mettre à profit le temps qui reste pour penser à leur orientation ;
  • Les nouveaux métiers du présent et du futur sont difficilement pris en compte.

... Pour les équipes pédagogiques

Le manque de connaissance et de compétences

Les professeurs de collège et lycée ont le sentiment de ne pas être formés à l'orientation. Ils se retrouvent donc à proposer des activités de quelques heures sur le sujet, sans en être spécialistes. Ils n'ont aussi qu'une connaissance limitée des possibilités professionnelles, ce qui les conduit à présenter uniquement les filières en lien avec leur propre matière ou leur précédent métier.

Le manque de temps

Les enseignants consacrent un quart de leur temps aux élèves ayant des troubles avérés ou supposés, en plus des thématiques liées à la santé, les préventions, la citoyenneté, l'esprit critique, le harcèlement, le parcours artistique, les compétences à évaluer. Ils ne peuvent donc pas accorder les ressources nécessaires à l'orientation des futurs travailleurs. Pourtant, face à un monde économique qui évolue très vite, il s'agit d'un véritable enjeu national.

“Leur bouée de sauvetage est "Oriaction" - un salon d’orientation annuel - organisé à Metz ou à Nancy selon les années. Tous les élèves devraient y aller, mais cela coûte une fortune pour l'établissement. Alors la proposition de Jexplore peut être un début de solution”, témoigne Laurent Rattini, coordinateur du Laboratoire de Mirecourt-Dompaire.

Plus de 100 métiers à vivre en immersion, grâce à la réalité virtuelle

Jexplore propose une ressource aux acteurs de l'orientation (professeurs documentalistes, psyEN, directeurs de CIO) du territoire du Laboratoire numérique de Mirecourt-Dompaire et Gérardmer.

Cette start-up de l'Edutech invite chaque élève à se questionner sur ses goûts, les qualités et les compétences à avoir grâce à :

  • Plus de 100 des immersions métiers en réalité virtuelle ;
  • Des scénarios pédagogiques à mettre en place ;
  • Et des propositions de séances clé en main.

Ses ressources contribuent à ouvrir l'horizon professionnel des élèves et à faire tomber les préjugés qu'ils peuvent avoir sur un métier.

La puissance de l'immersion professionnelle en réalité virtuelle

La force de Jexplore ? Permettre aux bénéficiaires de découvrir de nouveaux métiers et milieux professionnels à la première personne.

Il est désormais possible de se projeter les publics au cœur de l'entreprise et vivre concrètement le quotidien et la réalité des métiers. Cette possibilité d’immersion ouvre le champ des possibles, offre une meilleure capacité de projection pour les publics accompagnés, et fait de la réalité virtuelle un outil efficace pour leur orientation professionnelle.

1 2 j 64e35440a59b703f7ce3f8d0 img 1 p 1080

Un déploiement dans le Grand Est en partenariat avec l'Académie de Nancy-Metz

Lancer la solution d'orientation Jexplore dans le Grand Est est le fruit d'une démarche collective qui se fera au bénéfice de 4 000 élèves.

Ce projet commun rassemble une équipe dynamique de professeurs motivés, à l'affût des ressources pertinentes à proposer au Laboratoire, ainsi que des acteurs du monde scolaire et extrascolaire (associations locales).

Il est impulsé par :

Le Laboratoire de Mirecourt-Dompaire

Orienté vers la mise en place d'activités locales, il s'est fixé quatre missions principales :

  • Dynamiser un environnement éloigné des poumons économiques de la Lorraine ;
  • Donner accès aux dernières ressources numériques et technologiques aux jeunes de la "campagne" ;
  • Réduire les inquiétudes des élèves, parents, professeurs autour du numérique, grâce à un accompagnement et une formation des usagers ;
  • Favoriser une orientation éclairée des élèves de collège et de lycée.

La Direction de Région Académique du Numérique pour l'Éducation (DRANE)

Elle est chargée d’accompagner le développement des usages du numérique au service de la pédagogie.

La DRANE met en œuvre la politique numérique éducative de la région académique et des académies en partenariat avec les collectivités locales, les services académiques et départementaux de l'Éducation nationale. Elle accompagne les établissements au quotidien, impulse des projets et des actions, encourage les innovations et expérimentations et participe à leur diffusion et leur valorisation. La DRANE organise, en lien avec les écoles académiques de la formation continue (EAFC) et les partenaires associés, la formation des enseignants et des personnels “au” et “par” le numérique. Elle coordonne un réseau d'acteurs du numérique sur l'ensemble du territoire régional.

Les Territoires numériques éducatifs (TNE)

Ils permettent la mise à disposition d'équipements numériques et de leur accompagnement, de formations adaptées aux besoins locaux et de ressources pédagogiques. Cette impulsion va avoir des effets tangibles sur les pratiques pédagogiques et les apprentissages des élèves. L'action des TNE suppose la convergence d’actions menées par l’État, les collectivités et les parents d’élèves.

Des ateliers pour découvrir le potentiel de cette solution française

1 3 j 20230802103057 p3 document rwjz

L'Académie de Nancy-Metz, le Laboratoire Numérique et l'Espace Service Jeunesse de Mirecourt-Dompaire organisent un atelier d'orientation professionnelle avec la solution de réalité virtuelle Jexplore.

Destiné aux élèves de collège et lycée du territoire, il sera animé par l'enseignant et le coordinateur du Laboratoire. Une démonstration de la solution, suivie d'un échange avec les élèves, sera possible à l'issue de l'atelier.

50 minutes d'immersion au cœur des métiers

Chaque atelier se déroule en plusieurs étapes :

  • 10 minutes d'introduction : présentation, les élèves décrivent l'image d'un métier choisi par l'enseignant sans informations supplémentaires, puis lecture du questionnaire à remplir après le visionnage de l'immersion ;
  • 5 minutes de visionnage de l'immersion métier puis réalisation d'un portait chinois du métier ;
  • 15 min d'exercices : questionnaires et descriptions d'images métiers ;
  • 10 min de restitution orale : différence d'image du métier avant/après, éléments marquants du métier, remarques sur le portrait chinois ;
  • 5 minutes de visionnage de l'immersion métier puis réalisation d'un portait chinois du métier et remplissage d'un questionnaire de satisfaction ;
  • 5 minutes de visionnage de l'immersion métier puis réalisation d'un portait chinois du métier et remplissage d'un questionnaire de satisfaction.

1 4 JexploreImmersionVR

Informations pratiques

Les ateliers sont prévus du 12 au 24 janvier 2024. Ils se dérouleront à l'Espace Service Jeunesse du Collège Guy-Dompaire 213 Chem. de la Tourelle, 88500 Mirecourt.

1 5 jex

Jexplore, une autre vision de l'orientation

    "La mission de Jexplore ? Que l’orientation ne soit plus subie et que l’inégalité d’accès à l’information ne soit plus une fatalité !"

Guennadiy Pak, le fondateur

Jexplore propose une solution numérique en réalité virtuelle qui donne accès à un catalogue de 100 immersions en vidéo 360°, des trames de séances pour les enseignants et des supports d’exercice papiers pour les élèves.

Elle est déployée sous la forme d'un kit de réalité virtuelle (casques VR, application VR et ressources pédagogiques pour élèves et enseignants). Les référents des structures mènent les séances d'orientation en autonomie après une formation à la prise en main technique et pédagogique. À la demande, Jexplore propose également un service d'animation des ateliers dans les établissements.

Des ateliers pour aborder les thématiques propres à chaque métier

Rendus concrets grâce à l'immersion en réalité virtuelle, les ateliers sont riches en moments d'approfondissement pour découvrir les multiples facettes de chaque métier : les enjeux d'un secteur, la posture professionnelle, les conditions de travail, travail sur les stéréotypes.

Durant les ateliers, l’animateur mène un travail de valorisation des filières (nouvelles conditions de travail, évolution de carrière précoce, possibilité d’entrée par la voie de l’apprentissage), tout en présentant les réalités professionnelles de chaque secteur.

Des contenus ciblés en fonction des besoins

Chaque intervention est préparée en amont avec l’équipe pédagogique de Jexplore : définition des axes pédagogiques, choix des métiers et de la thématique de la séance parmi un catalogue de 25 séances clés en main.

Une fois l'atelier réalisé, les bénéficiaires et l'équipe pédagogique des écoles ont accès aux fiches de synthèse des métiers découverts et à une carte des formations possibles du territoire. La contextualisation des métiers durant l'atelier aide à naviguer en autonomie dans l'étendue des informations disponibles.

Les (grands) petits plus

Jexplore se positionne avec deux avantages par rapport aux outils d’orientation traditionnels (forums, salons, journées portes ouvertes, brochures, fiches-métiers, vidéos) et aux stages de découverte en entreprise :

Expérimenter et se projeter sans risques

En situation réelle, le bénéficiaire est plongé au cœur du service d’un restaurant, d’un milieu hospitalier, d’un chantier, etc. Le professionnel présente de façon synthétique son métier et l’illustre avec les compétences clés à développer pour y parvenir (par exemple, notions de savoir-être et de savoir-faire dans le secteur des services).

Cette nouvelle méthodologie est plébiscitée par les jeunes car elle associe les nouvelles technologies à la découverte d’un métier. L'apprentissage devient ludique, concret, sans risque et 100 % zen : il est réalisé sans avoir à subir la pression du choix d’orientation imposé.

Une meilleure mémorisation de l’information

Ce contenu pédagogique est adapté à une première découverte, notamment pour les publics présentant des difficultés d’apprentissage. Les chiffres parlent d'eux-mêmes !

Selon la pyramide de l’apprentissage, l'information retenue suite à un cours est de l'ordre de :

  • 5 à 10 % pour un cours magistral ;
  • 20 % pour un cours audiovisuel ;
  • 30 % pour un cours par démonstration ;
  • Jusqu'à 70 % pour une découverte expérientielle avec réalité virtuelle.

1 6j 64ec6694cdbfa4e558eb3061 crea 3 p 1080

De belles perspectives de croissance

Lancée en mars 2020, Jexplore intervient déjà sur 7 territoires en France : Île-de-France, Hauts-de-France, Grand Est, Nouvelle-Aquitaine, Auvergne-Rhône-Alpes, Occitanie et Île de la Réunion.

Depuis sa création, elle a ainsi accompagné 15 000 bénéficiaires élèves, jeunes décrocheurs et adultes en recherche d’emploi bénéficiaire du RSA. Elle propose plus de 100 immersions métiers dans 20 secteurs professionnels et elle a noué des partenariats avec plus de 30 collectivités et organisations professionnelles en France.

Et ce n'est qu'un début !

Portée par une forte demande, elle vise d'ici la fin de l'année 2024 :

  • L'accompagnement de plus de 30000 bénéficiaires supplémentaires ;
  • 150 immersions métiers disponibles ;
  • Et un doublement du nombre de partenaires.

1 j7 20230802103057 p1 document dvnwÀ propos de Guennadiy Pak, le fondateur

Diplômé de l'Université Paris Dauphine et d’HEC, Guennadiy PAK est engagé sur les sujets de l’orientation et l’insertion professionnelle depuis plus de 10 ans.

Au sein de l’association Article 1 et de l’Institut de l’Engagement, il a mené par le passé des projets en faveur de l’égalité des chances et de l’accès à l’éducation pour tous.

La genèse de l'innovation Jexplore

Avant son premier réel choix d’orientation au lycée, Guennadiy ne s’est jamais vraiment penché sur ses envies, ses motivations et son projet d’avenir. Au cours de ses études supérieures, il s'est donc réorienté à trois reprises, à chaque fois suite à un stage en entreprise.

Il a alors eu un déclic lors de sa dernière réorientation.

    "J'ai réalisé que les jeunes manquent d'expériences professionnelles durant leur parcours au collège et au lycée ! Ils n'ont donc que de faibles connaissances concrètes des métiers et des débouchés qui peuvent s’offrir à eux."

De plus, les jeunes n’ont pas tous le même accès à l’information au cours de leurs études secondaires, en raison de leur origine sociale ou géographique.

Convaincu de la nécessité d’agir, il fonde Jexplore en 2020.

En savoir plus

Le catalogue d'immersions : https://www.relations-publiques.pro/wp-content/uploads/pros/20230802103057-p5-document-ydmh.pdf

Site web : https://www.jexplore.co/

LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/jexplore360/

Dernière modification le jeudi, 08 février 2024
An@é

L’association An@é, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats avec les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique. Educavox est un média contributif. Nous contacter.