fil-educavox-color1

Frackowiak Pierre

Frackowiak Pierre

Inspecteur honoraire de l’Education nationale. Vice-président de la Ligue de l’Enseignement 62. Co-auteur avec Philippe Meirieu de "L’éducation peut-elle être encore au cœur d’un projet de société ?". Editions de l’Aube. 2008. Réédition en format de poche, 2009. Auteur de "Pour une école du futur. Du neuf et du courage." Préface de Philippe Meirieu. La Chronique Sociale. 2009. Auteur de "La place de l’élève à l’école". La Chronique Sociale. Lyon. Auteur de tribunes, analyses, sur les sites educavox, meirieu.com. Prochainement, une BD avec les dessins de J.Risso :"L"école, en rire, en pleurer, en rêver". Préface de A. Giordan. Postface de Ph. Meirieu. Chronique Sociale. 2012.

Le triomphe du technicisme

J’avais écrit un texte pour le site de Philippe Meirieu sur le thème « Désintoxiquer pour refonder » J’y expliquai que les idées ultra libérales avaient fait des dégâts considérables dans les écoles en termes de démobilisation des enseignants victimes d’une oppression hiérarchique croissante ...
En savoir plus...

La formation des enseignants… On n’y comprend rien.

Parlons-en ! avec Pierre Frackowiak - On affirme dans les cérémonies officielles que la formation des enseignants est une priorité de la refondation.
En savoir plus...

Résultats et pratiques pédagogiques

Parlons-en… avec Pierre Frackowiak - On en parle, on en parle, on en parle. Mais de quoi parle-t-on ?
On parle sans cesse des résultats scolaires. Mais on est incapable de les mettre en rapport avec les pratiques qui, au moins en partie, les produisent. Est-il alors bien sérieux d’en parler ?
En savoir plus...

Retourner la veste

Parlons-en… avec Pierre Frackowiak - La haute administration s’étant engagée fortement sous la bannière du libéralisme autoritaire, elle se trouva fort dépourvue quand la refondation fut venue.
En savoir plus...

Graines d’espoir et urgences

La concertation nationale pour la refondation de l’Ecole a été généralement perçue comme une réussite, malgré ses faiblesses et sa tendance au scolaro-centrisme, et le rapport remis au premier ministre comme une bonne base de réflexion.
En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.