fil-educavox-color1

ou l’âge des maîtresses et maîtres vu par des élèves de maternelle primaire.
"Maîtresse, tu as quel âge ? demande l’élève de maternelle du haut de ses 5 ans à une maîtresse en Primaire.
- 8 ans ? 9 ans ?
- Non, plus, beaucoup plus ! lui dit-elle.
- Ah ! Alors... c’est vraiment beaucoup !"
Maîtresse aurait-elle - comme diraient des grands en Primaire - 22 ans ou 50 ans ? Ils ne le sauront pas car elle ne veut surtout pas donner son âge, elle préfère mieux le garder rien que pour elle, pourtant c’est bien quand on peut donner quelque chose ! Il paraît même qu’elle ne fait pas son âge et ça , ce n’est pas bien du tout lui diront les élèves car quand on ne fait pas son travail en classe, hum ! Alors quand on ne fait pas son âge... Pire encore, d’autres maîtres ou maîtresses préfèrent cacher leur âge ou le dissimiler, pourvu qu’ils ne le perdent pas !
 
Le maître est comme la maîtresse, il ne veut pas dire son âge et pourtant, c’est facile à dire quand on est en maternelle, on dit 3 ans, 4 ans, 5 ans... Certaines grandes personnes, au lieu de dire 3 ans ou 4 ans, disent 3ème âge, 4ème âge, c’est pareil mais plus beaucoup plus léger puisque, bien souvent, ils ne portent pas leur âge ! Pourtant, ils sont nés il y a très très longtemps, peut-être même à l’époque des pyramides... des âges ! Vous savez, en bas de la pyramide, là où il y a les enfants en bas âge, puis après en moyen-âge (pas de quoi en faire une Histoire) et tout en haut le grand âge !
Ce qui est sûr, c’est que, plus la maîtresse ou le maître avancent en âge et moins ils vont vite de peur de se faire rattraper par l’âge ! Ce qui n’est pas grave car quand ils auront atteint un âge certain, il paraît (personne n’en est sûr) qu’on pourrait abaisser l’âge... de leur retraite.
 
Ce que tous les élèves (surtout en primaire) ont remarqué à cause du vocabulaire, c’est que les maîtres et maîtresses doivent surveiller leur âge car à tout moment, il peut se transformer en fleur de l’âge, en âge d’or, en âge critique, en âge mûr... Ceci dit, cela peut aussi arriver aux élèves avec l’âge de raison, l’âge ingrat, l’âge...
 
Comme quoi, il n’y a vraiment pas d’âge pour enseigner même si nous (enseignants actuels), venons d’un autre siècle, d’un autre millénaire commençant une carrière en âge de grand frère ou soeur de nos élèves pour la terminer en âge de grand... père ou grand-mère d’élèves toujours du même âge. C’est peut-être cela notre force... la force de l’âge !
 
G. Després (professeur des écoles)
Després Gaëtan

Gaëtan Després, Professeur des écoles, enseigne depuis plus de 20 ans aussi bien en maternelle qu’en primaire dont 8 années en direction d’école et publie sur Educavox des billets d'humour sur l'univers scolaire illustrés par Mickaël Roux et Dawid auteurs de bandes dessinées.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.