fil-educavox-color1

 Source de l’image :  Source : http://csedweek.org/
L’heure du code ( #Hourofcode sur Twitter) est une campagne provenant des États-Unis qui a lieu depuis plusieurs mois afin de promouvoir les sciences informatiques chez les jeunes.
Du 9 au 15 décembre se tiendra l’événement « Computer Science Education Week » pendant lequel les éducateurs à travers le monde s’engagent à faire vivre à leurs élèves une heure d’activité de programmation. Le but ultime est d’obtenir 10 millions de participants à travers les États-Unis.
Avec des célébrités telles que Bill Gates et Mark Zuckerberg (créateur de Facebook) et plusieurs autres comme porte-étendards, cet événement prend des proportions planétaires. Sur cette vidéo, on peut même voir Barack Obama lancer cet événement.
Pour s’y inscrire, il s’agit de se rendre sur le site qui, malheureusement, est en anglais. Cependant, une fois inscrit, quelques tutoriels sont disponibles en français. Voici la vidéo d’introduction :
En naviguant sur le site, on retrouve un cours complet de 20 heures sur les sciences informatiques, adapté aux jeunes. Même si les instructions sont données en français, le contenu est encore uniquement en anglais, bien sûr, mais le cours est très instructif pour la néophyte que je suis dans ce domaine.
J’ai trouvé dans l’onglet tutoriel du site quelques activités en français, à faire avec les petits. Premièrement, ce jeu de labyrinthe dans lequel on doit programmer les mouvements du personnage « Angry Bird » afin qu’il attrape le fameux cochon. On peut choisir le langage désiré pour cette activité au bas à gauche.
Une autre suggestion du site est l’application Kodable pour iPad dans laquelle les bases du codage sont apprises à l’aide de petits personnages qui se déplacent en roulant, chez les 4 ans et plus. Offerte en version gratuite pour tester les premiers niveaux, elle me semble bien valable et je compte bien l’utiliser avec mes élèves.
Le dernier logiciel qui me hante depuis quelques années est Scratch. Ayant vu sur Twitter que des collègues, comme Yolanda Galvez de la maternelle, l’utilisaient en classe, je me donne comme but personnel de l’utiliser au TNi avec mes élèves. Je ne serais pas du tout surprise qu’ils prennent la relève après leur avoir enseigné les bases. Voici à ce sujet plusieurs ressources publiées par le RÉCIT MST.
Voilà une excellente initiative prise par nos voisins Américains. Je ne saurais rêver à un événement d’une telle envergure au Québec, mais en m’y inscrivant, je m’engage tout de même à donner plus de place aux sciences informatiques dans ma classe et ce, pour le reste de l’année. Avec l’arrivée d’ensembles de robotique WeDO à notre école, l’occasion est bonne pour préparer mes élèves à programmer leurs propres constructions Lego.
 
Dernière modification le jeudi, 23 octobre 2014
Léonard Brigitte

Je suis enseignante de 1er cycle au niveau primaire. Passionnée surtout par les enfants, je tente d’offrir à chacun la chance de s’exprimer et de vivre des expériences d’apprentissage et de création authentiques à l’école, à l’aide des outils technologiques. 

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.