fil-educavox-color1

Vers un nouveau conflit démocratique autour de l’orientation

L’orientation scolaire s’est développée dans notre pays dans le cadre d’une conception particulière de l’Etat. Il est non seulement éducateur mais aussi garant de la formation professionnelle, en très grande partie au travers des diplômes, mais aussi des modalités de formations. L’organisation de l’orientation initiale relevait de l’Etat. La loi pour la liberté de son avenir professionnel modifie le champ des acteurs et en donne la responsabilité à la Région.

En savoir plus...

De nouvelles formes de citoyenneté ?

Bousculé par le mouvement des Gilets Jaunes, le fonctionnement de notre démocratie est en train de changer, notamment à travers un Grand Débat national inédit qui a soudainement fait redécouvrir les vertus de la proximité et de la petite échelle autour de la figure fédératrice des Maires. Comment faire fonctionner une démocratie locale qui se veut représentative sans être totalement délégative et comment répondre de façon organisée au désir d’implication des citoyens 2.0 tout en s’assurant que chacun dispose des mêmes chances et moyens d’accéder à ces nouvelles formes de vie citoyenne ? Un débat au coeur de Ruralitic.

En savoir plus...

Sébastien Côte : L'avenir s'écrit dans la ruralité agile, pas dans les villes obèses et concentrationnaires

Sébastien Côte intègre PPP Agency en 2010. Directeur des Opérations, il organise RURALITIC, Les Assises du Numériques, Printemps Numérique, le 5Plus City Forum, Banlieues Numériques, les Etats Généraux des RIP et la Route des Territoires, principaux événements français sur le numérique. En février 2014, il crée Mon Territoire Numérique et devient propriétaire de Ruralitic et des États généraux des Rip. Il accompagne les collectivités dans l'élaboration de leurs politiques numériques. Il assure une mission d'accompagnement des start ups françaises au CES de Las Vegas, le programme STARTUP TRAINER, et travaille pour la présence française au CeBIT de Hanovre, grand salon mondial du digital B2B. L'An@é, partenaire de Ruralitic lui a posé 3 questions.

En savoir plus...

Les Territoires ruraux à l'épreuve du Numérique

Afin de comprendre les interactions entre les différents acteurs à l’échelle d’un territoire, de valoriser les initiatives positives, de diffuser les réussites d'un l’écosystème numérique à l’échelle d’une Région et de recueillir des propositions, l'An@é a entrepris en Aquitaine une série de reportages, tant dans le milieu éducatif, qu'au niveau des collectivités, des lieux de médiation et des entreprises.

En savoir plus...

Dématérialisation des services publics : le Défenseur des droits contre le " tout numérique "

Publié sur le site : https://www.banquedesterritoires.fr. Si la dématérialisation des services publics permet d'améliorer l’accès aux services publics pour une majorité d’usagers, elle conduit à en exclure d’autres. Bien souvent les plus en difficulté, les moins équipés, les plus précaires, regrette le Défenseur des droits dans son rapport présenté ce 17 janvier. 

En savoir plus...

Tiers-lieux : des opportunités d’avenir pour nos territoires

Par Philippe Mallard, Directeur Général chez Manutan Collectivités : A l’heure où nombre de collectivités territoriales cherchent à créer de nouvelles dynamiques économiques et sociales sur leurs territoires, les tiers lieux laissent entrevoir des opportunités d’avenir structurantes au service d’une ambition partagée : mieux vivre ensemble.

En savoir plus...

Territoires " apprenants " : comment les promouvoir dans la ruralité?

Dans le cadre du Salon Educatec-Educatice, le 22 novembre 2018, sur l’espace « Banque des territoires », du Groupe Caisse des Dépôts, l’An@é a participé à cette table ronde sur le thème d’une ruralité réinventée dans le cadre de Territoires apprenants, dans ce cas portés par le numérique.

En savoir plus...

Inclusion sociale, le développement économique à l’aide du numérique, le “long life learning”, les défis d’une ruralité apprenante

Oui, la " société apprenante " est un peu à la mode. Oui, la ruralité n’est pas apprenante si l’on oublie que le principe métonymique permet de parler du contenant pour le contenu ou autrement dit le territoire pour les habitants qui l’habitent. Et encore oui, on trouve ce concept souvent à toutes les sauces, surtout si l’on ajoute résilience, agilité, pivot… Alors pourquoi parler de ruralité apprenante ? Vous l’aurez compris, je vais avoir beaucoup de questions et j’ai besoin de vous pour nous aider à y répondre.

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.