fil-educavox-color1

Je m'adresse tout particulièrement aux professeurs oeuvrant dans des classes d'enseignement spécialisé coopératives qui souhaiteraient mettre en place un emploi du temps personnalisé lié à un plan de travail, les deux sous forme numérique, à la rentrée des vacances: un e_EdT_PdT

Il est possible sans souci de mettre en place ce système dans n'importe quelle classe. Toutefois, un peu d'organisation s'imposera en fonction du nombre d'élèves et des outils à leur disposition. (Pensez BYOD ;)

Je ne vous apprendrai rien: les élèves à besoins spécifiques ont des compétences extrêmement hétérogènes, on dit d'eux qu'ils ont un profil dysharmonique.

Le mot dysharmonie est composé du préfixe "dys" tiré du grec "dus" qui veut dire difficulté, manque, et qui introduit une notion privative. Le mot harmonie, quant à lui, vient également du grec "harmonia", il signifie "assemblage" ou "accord des sons". Plus généralement, il s'agit des relations existant entre diverses parties d'un tout pour que ces différentes parties concourent à un même effet d'unité et d'équilibre.

Le terme dysharmonie fait tantôt référence "à la dysharmonie cognitive qui accompagne et caractérise les troubles psychopathologiques de l'enfant : dysharmonie aux tests, dysharmonie entre les performances verbales et les performances visuo-spatiales ou la dysharmonie cognitive pathologique mise en évidence par Bernard Gibello dans son ouvrage "L'enfant à l'intelligence troublée" sur les contenants de pensée.

Ce terme viendra souligner "les écarts entre la maturation instrumentale, le développement fonctionnel et l'évolution libidinale." Dans ce dernier cas, il pourra faire référence également aux situations dans lesquelles la dysharmonie concerne l'organisation libidinale elle-même "où co-existent des positions oro-ano-phalliques hétérogènes, plus ou moins mal investies et intégrées, et derrière lesquelles se profile une angoisse de déstructuration, de destruction de la cohérence du soi.(Lang, 1977)

Du fait de ce profil atypique, il apparaît que mettre en place tout d'abord un emploi du temps collectif avec des plages individualisées et personnalisées est une solution pour répondre à leurs besoins, différencier encore plus votre pédagogie et se situer encore plus près des élèves. Tout enfant a des compétences hétérogènes. Une classe homogène n'existe pas et n'existera jamais.

Mais c'est encore plus vrai dans le spécialisé. Vous avez constaté que certains n'ont pas encore acquis le stade opératoire selon la théorie piagétienne, d'autres n'infèrent pas, quelques uns ne peuvent écrire 2 lignes quand la majorité a un raté de la fonction symbolique marqué. Un même élève peut être performant dans l'apprentissage des fractions ou des pourcentages alors qu'il ne maîtrise pas la lecture de consignes ou la lecture tout court ou que son vocabulaire est défaillant.  Un véritable patchwork... Alors, suivre un emploi du temps édicté par l'enseignante avec des plages de traitements thérapeutiques au milieu de tout ça... un vrai casse tête. Votre quotidien est fait d'élèves qui entrent et sortent régulièrement de la classe pour aller à des séances de groupe ou individuelles, d'élèves qui refusent de penser ou qui fuient tant leur estime d'eux-mêmes est au plus bas. Je n'invente rien, n'est ce pas?

Pour aller plus loin et en lien avec la pratique quotidienne, les observations des élèves mettent en évidence des fatigabilités diverses, des surcharges cognitives de sources multiples. Un emploi du temps qui ne prendrait pas en compte ces facteurs est à mon sens une faute professionnelle grave et une maltraitance avérée du public accueilli.  C'est pourquoi les élèves se doivent d'avoir déjà leurs outils d'apprentissage de prêts, un emploi du temps à la carte qui se décide en début de semaine et qui se modifie d'heures en heures en fonction de leurs besoins, demandes et contraintes.

L'objectif avec l'e_EdT est que ce soient eux qui choisissent toutes leurs activités au cours de la journée. Existeront sur la semaine des plages institutionnalisées imposées pour les grands projets type radio, blog, twittclasse, thématique particulière liée à un évènement historique etc ... qui demandent une synchronisation des activités. Le conseil de coopérative offre aussi un espace de régulation. Mais ils choisiront aussi à l'intérieur même de ces plages les activités. Ce qui donne un emploi du temps très général autogéré de manière individuelle. Il va sans dire que ne pas avoir d'horaire de programmation imposée est une chance inestimable. A vous de convaincre et d'argumenter auprès de votre hiérarchie.

Voici des exemples d'emploi du temps faisant apparaître les plages de travail collectif, les traitements externes et leur propre emploi du temps: ce sont tout simplement des cartes, insérées dans des portes vues plastiques modulables, interchangeables.

©cavaoubien
©cavaoubien
©cavaoubien
©cavaoubien

Mais allons plus loin! Transposer les cartes correspondant aux plages de plan de travail, chantier d'écriture, blog, radio etc... en version numérique sous la forme d'un tableau individuel dans Evernote? Vos élèves peuvent avoir  en main leurs cartes le lundi matin, ils créent leur emploi du temps manuellement, l'affichent sur les murs de la classe, puis ils passent au remplissage de leur e_EdT_PdT. Vous pouvez garder les 2 formats, papier et numérique au départ, puis vous constaterez qu'ils verseront dans le numérique très rapidement.

L'utilisation d'Evernote est particulièrement propice à la construction de ces outils: création d'un tableau avec petites cases à cocher, prise en main ultra rapide, ergonomie idéale pour le public ciblé, simplicité des manipulations, gestion en totale autonomie par les élèves. Multiplateformes, interface Web, IOS, Android, peu importe, la synchro peut aussi se faire à la maison. Il suffit qu'ils fassent une capture d'écran en fin de semaine pour l'insérer à leur carnet Evernote/portfolio.

Se mettre en projet, décider de son temps, rester maître de ses apprentissages, répondre à leurs besoins, à leurs demandes, à leurs rythmes... on co-construit, on collabore main dans la main. La pédagogie liée à la littératie numérique au service de vos élèves.

©cavaoubien
Exemple numérique ©cavaoubien

A votre clavier ;)

Références bibliographiques

  • Lang J.-L. (1977), cité par Birraux A. (2001), Psychopathologie de l'enfant, Paris, Press Editions, p. 118.
  • http://theses.univ-lyon2.fr/documents/getpart.php?id=lyon2.2009.manin_s&part=167951
  • GIBELLO (Bernard). (1984). L'enfant à l'intelligence troublée. 4ème éd. - Paris, Centurion éd., 1984, Collection Paiedos
 Crédit image : by ca-va-ou-bien ©canva
Dernière modification le vendredi, 26 décembre 2014
Andrist Anne

Enseignante spécialisée
- Lausanne Suisse

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.