fil-educavox-color1

 Forum Educavox 15 juin Bordeaux - Les inscriptions sont ouvertes

L'Ecole Polytechnique de Herstal (Belgique) a lancé un projet de visite virtuelle de l'école et de vidéos destinées à faire découvrir ses sections, les métiers auxquels elles préparent et ainsi favoriser l'orientation de ses élèves.

Partant du postulat que les élèves qui viennent de s'inscrire ont parfois du mal à percevoir la palette de l'offre de formation de leur propre école, et surfant sur la vague de l'utilisation des technologies de l'information dans l'enseignement, l'Ecole Polytechnique (EP) de Herstal a décidé de se lancer dans l'aventure de l'appel à projets "Ecole Numérique" lancé par le Gouvernement wallon, dont la troisième session vient de commencer.

Eviter une spirale de l'échec et un décrochage précoce

Dans l'enseignement secondaire, les élèves ne connaissent pas toujours bien un métier ou une formation et se fient souvent aux idées préconçues qu'ils en ont. Ils choisissent parfois "mal" leur section et renoncent peu après, par manque d'intérêt. Afin d'éviter une spirale de l'échec et un décrochage précoce, l'information doit être de qualité et pertinente.

Comment intéresser les élèves à ce sujet ? En les impliquant dans un projet interdisciplinaire dans lequel ils sont acteurs et dans lequel ils produisent des choses qu'ils pourront montrer, exposer et dont ils pourront être fiers. L'outil informatique est en ce sens séduisant et motivant.

C'est donc dans cette optique que l'école a répondu à l'appel à projets lancé en 2014 par le Gouvernement wallon et que, après dépôt d'un dossier aussi complet que solide, l'EP a été retenue pour son projet qui se déroulera sur 18 mois. Son but : réaliser une visite "virtuelle" de l'école et surtout de ses ateliers afin d'en présenter les métiers.

Visite virtuelle de l'école, QR codes et vidéos

Les principaux acteurs de ce projet intitulé "Visite virtuelle de l'école, QR codes et vidéos dans le cadre de l'approche orientante" seront donc les enseignants, sous la guidance de Ghislain Sauvage, leur personne-ressource multimédia et porteur du projet, ainsi que les élèves du premier cycle. Le résultat obtenu pourra cependant être utilisé par les autres membres de l'école et aussi servir pour informer les jeunes sur les choix possibles dans l'école lors de ses activités.

Dans le cadre du cours de français, les étudiants prépareront des mini-scénarios qu'ils filmeront ensuite dans les différents ateliers à l'aide des tablettes déjà utilisées dans le cadre du projet "Tablettes" lancé lui aussi dans le premier cycle. Les classes terminales seront donc sollicitées pour être les acteurs de ces séquences filmées.
Lors du montage vidéo, une traduction sera proposée en néerlandais et en anglais, traduction qui sera travaillée dans le cadre des cours de langue.

Certaines vidéos pourraient retracer l'histoire des différents métiers et délivrer d'autres informations importantes. Une visite sera imaginée à l'aide des plans de l'école (cours de géographie) et des QR codes renvoyant vers les vidéos seront placés aux différents endroits stratégiques de l'établissement.

Une approche orientante

Au final, les élèves seront capables de créer des mini-films à l'aide des tablettes, ils connaîtront l'établissement et ses différentes sections. Ils sauront ce que l'on apprend au sein de celles-ci et les métiers auxquels elles préparent : ils pourront ainsi, le moment venu, choisir leur section en toute connaissance de cause, ce qui rejoint l'ambition que l'EP a de faire de l'approche orientante son cheval de bataille.

L'interdisciplinarité recherchée au sein de ce projet permettra également de donner du sens aux disciplines étudiées. Le sens et la pédagogie du projet préconisée ici veulent également motiver ces jeunes élèves et éviter un maximum le décrochage scolaire.

Au sein de l'établissement, des réunions seront organisées entre les enseignants impliqués dans ce projet. Une diffusion interne sera effectuée afin que les partenariats évoluent et que chacun se sente impliqué. La participation à différentes commissions pédagogiques permettra de rendre compte de l'état du projet auprès d'enseignants d'autres établissements du même type.

La diffusion du résultat produit lors de la Journée Portes ouvertes permettra également à un public extérieur de se rendre compte du travail accompli et servira de superbe vitrine à l'EP de Herstal !

Dernière modification le lundi, 19 novembre 2018
Enseignement de la Province de Liège

L'une des 10 provinces de Belgique, la Province de Liège est située dans l'Est de la Wallonie. D'une superficie de 3 862 km², son territoire est divisé en 4 arrondissements (Huy, Liège, Verviers, Waremme) qui englobent 84 communes (75 francophones et 9 germanophones) et comptent plus d'un million d'habitants.

Mais la Province de Liège est bien plus qu'un territoire sur la carte de Belgique ! C'est une institution au service des citoyens, qui emploie près de 6 500 collaborateurs pour exercer ses compétences dans des domaines diversifiés et complémentaires. Elle se concentre sur 5 priorités : le développement scolaire et professionnel, le développement culturel et sportif, la prévention santé et l'action sociale, le développement territorial durable, le soutien aux communes et la supracommunalité.

Né à l'aube du 20e siècle, l'Enseignement constitue le premier métier de la Province de Liège, avec quelque 3 000 enseignants au service de plus de 30 000 élèves et étudiants. C'est donc tout naturellement et avec enthousiasme que la Province de Liège s'est associée à EducaVox, une initiative qui rejoint ses préoccupations et ses valeurs !

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.