fil-educavox-color1

Tous les pays ne sont pas égaux face aux évolutions technologiques et à l'introduction du numérique dans les systèmes scolaires. François Jarraud, rédacteur en chef du Café Pédagogique, dans un article révèle un retard de la France en ce qui concerne le matériel mais aussi pour ce qui est de l’usage pédagogique qui en est fait. En effet, la France se situe en avant-dernière position des pays européens en la matière. L’auteur souligne notamment qu’à peine 20 % des élèves du CM2 à la 4ème peuvent emmener leur propre outil informatique (ordinateur portable ou tablette) à l’école.
 Les avantages du numérique à l’École

Or, les possibilités offertes par l’utilisation pédagogique du numérique ne sont pas à négliger. Son enjeu majeur est de permettre au plus grand nombre d’élèves de réussir en donnant à accès à tous l’enseignement. Cela permet également d'individualiser l'enseignement, c’est-à-dire de s'adapter aux particularités de chaque élève et donc de réduire les inégalités. Des dispositifs sont malgré tout mis en place en France. Stéphane Justeau, sur le site Scaleup, présente des salles PECT (Pédagogie en Environnement Collaboratif et Technologique), salles innovantes inspirées du modèle américain. Elles sont équipées d’outils technologiques innovants de manière à favoriser à la fois les cours magistraux, le travail personnel et collaboratif. Cependant, la présence de telles salles de classe sur le territoire reste très minime et est surtout réservée à l’enseignement supérieur. Le retard en France est donc considérable. Ce retard naît principalement de la réticence de la société (parents, élèves, citoyens) et des professeurs à l’usage des technologies à l’école.

Mettre en place des changements pédagogiques

Marcel Lebrun, dans un article publié sur le site letudiant.fr, rappelle un point essentiel. L'introduction du numérique ne permet pas de changer en profondeur le système éducatif français. Pour cela, l’École doit aussi revoir ses pratiques pédagogiques : un changement de pédagogie est nécessaire. Plusieurs méthodes innovantes sont à développer : classe inversée, apprentissage à distance, exercices personnalisés, …

Participez à cette refondation de l’École !

Sarah OUAJA

Nieves MARTIN

Dernière modification le vendredi, 16 janvier 2015
Ouaja

Dans le cadre de la formation à l'ESPE, nous écrivons des articles variés.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.