fil-educavox-color1

 Forum Educavox 15 juin Bordeaux - Les inscriptions sont ouvertes

Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 3597

Une conférence s'est déroulée à Bordeaux le 7 mars 2018 à l'UGC CINE CITE, en partenariat avec Sud-Ouest pour une rencontre Version Femina,  Marcel Rufo, pédopsychiatre, était invité à répondre aux interrogations inquiètes des parents : « Nos enfants et les écrans : comment gérer ? » Voici quelques une de mes notes que je livre ici. Des questions que chacun se pose.

Que faut-il penser des jeux vidéo ?

Les écrans font partie de notre vie aujourd’hui. 70% des histoires amoureuses se font sur la toile. Quand on a beaucoup d’amis virtuels, on a beaucoup d’amis en vrai ensuite (C'est un + pour les timides). Les jeux vidéo sont très bien faits. Il est normal que les ados se plongent là dedans !  Ça passera. Aujourd’hui les enfants aident leur parents, grands parents à comprendre internet, les réseaux sociaux...

A partir de combien de temps dit-on qu’un enfant est addict au jeu vidéo ?

Le jeu n’est que la révélation d’une fragilité et c’est là la vraie question.

Pourquoi a-t-il besoin de cela pour exister ? Il fuit les contacts amicaux, est agressif ou autogressif ? La trop grosse consommation de jeux est un signe d'un mal être.

Il faut limiter à 2h/jour. Il faut savoir dire « non » aux écrans comme dans toute autre action d’éducation.

Les attitudes sont souvent irrationnelles ou paradoxales. Il donne un témoignage :  « ma mère m’appelait tout le temps quand j’étais enfant (pour savoir si j’étais bien rentré notamment) et maintenant elle ne veut plus que je sois sur le portable…

Est-ce qu’il faut être radical, éteindre le wifi, etc. ?

Avec les ado qui sont syndicalistes, il faut négocier. L’ado syndicaliste répond = je ne travaillerai plus si on coupe (mais il a besoin de cadrage et de règles !)

Quels sont les effets d’une conso excessive sur les tous petits ?

Moi j’ai regardé Papa Pig et… j’ai aimé ! Il vit des situations que l’enfant vit : va à l’école, marche sous la pluie, a des frères et sœurs…

Jusqu’à 3 ans, il faut être attentif car il peut y avoir un  décalage au niveau du langage. Il vaut mieux raconter un conte chaque soir, raconté par papa un soir, maman un autre. Le contact, la parole c’est + sympa.

(question en rebond) Des zones du cerveau ne sont-elles pas susceptibles d’être endommagées ?

Il n'y a pas de modification, un trouble de l’attention s’il y a déjà un terrain favorable. Mais cela peut être aussi vu comme un avantage, un enfant souffrant de trouble de l’attention pourra se concentrer sur un dessin animé.

Une utilisation de plus en plus importante ne peut-elle pas amener à de l’hyperactivité mentale ?

Comment favoriser l’ennui, l’imaginaire ?

Les Ados sont corporatistes, ils ont besoin d’une communauté, d' un désir extrême de communiquer.

Ils sont dans le moment présent, tout de suite ! La « présentification » et le moyen le plus  efficace d’être dans le moment présent, ce sont les réseaux sociaux.

Ainsi va Google :  tu ne sais pas = tu tapes = tu sais immédiatement !

A quel âge peut-on donner un tel portable à son enfant ?

A l’entrée au collège (6ème) sauf qu’il ne doit pas avoir son téléphone pendant les cours ni à la récré. L’école est un lieu d’apprentissage, de sociabilisation et d’apprentissage des contraintes sociales.  Il doit accepter les règles de son école. On peut dire à  l’enfant : "ton téléphone est un outil de communication car tu es pré-ado mais tu n’as pas le droit de ne pas te sociabiliser ".

Quand un ado est fragile, il rentre chez lui, va dans sa chambre et téléphone à ses amis. Il fuit ses parents. Il faut chercher alors à comprendre pourquoi ce malaise existe. L’adolescence c’est une 2ème chance de parentalité. Là le parent est vu sous son vrai visage (Il n'est plus le super héros vu pendant la période du primaire…)

Peut-on pousser vers un équilibre écrans & activités ?

Les ado choisissent leurs activités !

Comment gérer l’agressivité d’un ado suite à une trop grande exposition aux écrans ?

Pourquoi est-il agressif ? Il faut chercher la cause. On ne peut pas dire que tous les films de guerre rendent (fou ?),  que les films d’amour rendent romantiques…

Faut-il couper le wifi le soir ?

Les ado adorent l’autorité, mais ils peuvent s’y opposer.

Il faut négocier (un peu) mais à l'heure dite on coupe !

Qu’en est-il des images porno ?

Le porno expose des enfants trop petits à une sexualité perverse. Ils n’ont pas les moyens de comprendre.

… Ça a changé les relations sexuelles ?!

1er rapport à 17,5 ans avant maintenant à 17 ans, le changement n’est pas énorme.

… Dans les pratiques si !

Là il y a danger, danger à faire n’importe quoi et à être blessé(e) toute sa vie.

Remarque : la sexualité et les parents ne font pas bon ménage. (J’espère que vous ne savez rien de la sexualité de vos parents… c’est la même chose pour vos enfants = ne rien savoir de leur sexualité) PUDEUR. Mon corps est à moi et même mes parents doivent ne pas toucher quand vient l’âge de la pudeur. Laver l’enfant : stop pudeur ! S’habiller seul.e c’est grandir.

A quel âge faut-il parler sexualité avec les enfants ?

Au CM1, des équipes peuvent leur en parler, ensuite ils poseront (eux-mêmes) des questions aux parents. Inviter l’enfant à discuter du sujet avec un pédiatre (à cet âge-là ; pas avec un parent donc, une personne extérieure). Une sexualité précoce est un signe de fragilité.

Israël Nisand à  Strasbourg : par des actions de communication il a fait baisser de 50% les IVG chez les adolescents.

Encore quelques questions

Une question par rapport à ce que le numérique apporte de « mal »

Il répond par Spinoza :  il ne faut pas être triste, il faut être optimiste. On s’adapte plutôt que d’être dans la nostalgie. L’imprimerie est un progrès par rapport aux tablettes de pierre / parchemin.

Le côté positif : Retrouver une concentration, une confiance par un outil (l’écran) ça peut redonner confiance !

Ma petite fille est youtubeuse à 10 ans… c’est grave !?

C’est intelligent. Moi je lui dis « continue » !

Comment utiliser les écrans par rapport à la protection des données / personnes ?

Il faut donner les outils pour bien utiliser les écrans.

Témoignage de cette dame qui pose la question : des enseignants (de talent dit Marcel Rufo) ont créé un avatar avec les élèves.

Oui il faut protéger du cyberharcèlement (un élève filme un élève se prenant une coup et met sur la toile). Le problème c’est au collège. La vraie réforme de l’éducation nationale est là. Elle doit  s’intéresser au collège => assouplir les règles du collège car c’est le moment où les enfants sont les plus instables et fragiles.

La dame dit s’adressant au public : il faut demander une éducation numérique en France !

Une grand-mère témoigne : ma petite fille m’a montré des vidéos pour me présenter le monde du cheval puis elle m’a dit " la suite tu ne regardes plus ". Que regarde-t-elle après le cheval ?

Ça ne vous regarde pas, c’est déjà bien qu’elle vous ai montré le cheval. Si elle vous avez dit " maintenant je vais écrire mon journal secret " vous n’auriez rien trouvé à redire probablement.

La maman d’un ado en 3ème avec des résultats en baisse explique que son seul intérêt actuellement est : " les sous sur Fortnight " un jeu célèbre a priori. Doit-on supprimer la console  et exiger qu'il se concentre sur ses devoirs?

Les devoirs ? c’est mort. Les parents veulent souvent que leur enfants fassent les études qu’ils auraient aimé faire eux. Il faut lui dire " je crois en toi dans les études que tu vas faire maintenant pour les études de demain ".

Les garçons sont plus accro que les filles non ?

Les garçons veulent être des champions. Les filles sont plus normales. Les garçons sont faibles, ils ont besoin de ça pour se réaliser. Heureusement il y a les filles pour les aider.

Témoignage d’une maman dont la fille est accro à Snapchat avec le système de flammes à conserver elle se lève la nuit… Et elle ne veut pas sortir car elle est " une arnaque ". "Elle ne correspond pas à ses photos".

Elle rêve de la vie des autres, les autres c’est toujours mieux. Elle a une vraie difficulté par rapport à son image, elle ne s’est pas acceptée en tant que personne. Conseil : aller voir un professionnel. Il faut un soutien externe.

Témoignage d’une maman qui d’après les médecins devrait retirer sa Switch (Nintendo Switch)

La communauté ado ne peut pas vivre sans son portable ! Il faut lui donner sa Switch (et négocier le temps passé dessus).

Question par rapport à la séduction des écrans par rapport à l'austérité de l’éducation (relation parent / enfants)

Le rapport à l’écran est plutôt la traduction que l’enfant est en difficulté par rapport à sa vie d’enfant.

La frustration est nécessaire, grondez-les ! Les enfants ont besoin de « non ! ».

Si vous faites confiance = tu laisses ton portable au salon la nuit et si ce n’est pas le cas, on prend des dispositions encore plus  fermes.

Donc, que du bon sens ! Vigilance accrue, dialogue, règles d'éducation ...écrans...ou pas. Peut-être faut-il cependant que les parents soient bien au fait des potentialités du numérique...Des risques, et des possibilités de communiquer...Et d'apprendre aussi .

 

Dernière modification le jeudi, 24 mai 2018

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.