fil-educavox-color1

Roux Delphine

Roux Delphine

Deputy Head du collège EIB Monceau à Paris

L’éloquence : Le grand défi de la formation initiale

Dialogue entre un comédien et une cheffe d’établissement : J’ai rencontré le comédien Pierre Aufrey au collège alors qu’il venait former les élèves de 4ème à l’éloquence. J’ai participé à un de ses ateliers, le premier, pour voir…j’ai fini par faire tous les autres ! Pourquoi ? Parce que j’ai découvert, ce que j’aurais dû apprendre il y a 20 ans, à savoir, un élément clef des métiers de l’éducation : l’éloquence.

En savoir plus...

Le déclic ou la motivation intrinsèque

Combien d’infortunés parents d’élèves avons-nous rencontrés attendant ce fameux “déclic” de leurs enfants à l’école ?

 “Anne, ma sœur Anne, ne vois-tu rien venir ?” demandait l’épouse de Barbe bleue à sa sœur, espérant sa propre libération d’une source extérieure au lieu de prendre ses jambes à son coup et de se libérer soi-même...

En savoir plus...

Traumatismes, stress et enseignement : Prévention des risques psycho-sociaux en milieu scolaire

Qu’est-ce qui déclenche la peur, l’anxiété voire le stress ? L’incertitude ! La période actuelle n’est qu’incertitude(s) pour le milieu enseignant, ce qui génère des émotions négatives ou contradictoires, diminuant ainsi confiance et motivation. Un cercle vicieux que l’on peut essayer, non pas de rendre vertueux, mais moins néfaste en attendant de sortir de la phase traumatique que nous vivons de plein fouet.

En savoir plus...

Le café : Symbole polysémique de l’Education Nationale ou comment abreuver son leadership

Le café est intimement lié au monde de l’Education, en plus d’être très symbolique, il est polysémique. Voici mon regard de cheffe d’établissement sur ce breuvage probablement originaire d’Ethiopie et cultivé pour la première fois au Yémen. Au  XVe siècle des moines auraient commencé à consommer du café dans le but d’avoir l’esprit clair et éveillé. Au XXIème siècle, il peut sauver votre carrière de chef d’établissement.

En savoir plus...

La démarche BYOD ou l’utilisation du smartphone en classe pour un continuum éducatif et professionnalisant

« Aujourd’hui, un enfant entre 0 et 20 ans aura passé autant de temps sur son smartphone qu’à l’école » selon Joël Chevrier, enseignant-chercheur en physique à l’université de Grenoble et au Centre de Recherche Interdisciplinaire de Paris. [1]

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.