fil-educavox-color1

Offrir un tremplin pour une reprise d’étude, un projet dans le monde professionnel et une meilleure intégration dans la société française, tel est l’objectif du Dispositif Langues Accueil Migrant (DILAMI), qui accompagne depuis cinq ans des exilés (demandeurs d’asile, bénéficiaires de la protection subsidiaire et réfugiés) dans leur projet d’insertion sociale et professionnelle.

En 2020-2021, sur une promotion totale de 60 étudiants, 46 ont validé leur année, soit un taux de réussite de 77%. À l’issue de leur formation, 24 d’entre eux sont passés dans le niveau supérieur pour consolider leurs acquis, 15 poursuivent leurs études en licence ou master (11) ou en formation professionnelle (4). Sept étudiants ont été contraints de renoncer à leur projet pour des raisons personnelles ou administratives.

Le DILAMI s’appuie sur les compétences linguistiques des étudiants organisés en trois niveaux : débutant (A2), intermédiaire (B1), avancé (B2). 

En 2020-2021, avec l’aval du ministère de l’Enseignement supérieur, l’équipe DILAMI a mis en place, à titre expérimental, le DU DILAMI Passerelle pour les niveaux B1 et B2. L’objectif de dépasser 70% de diplômés est atteint avec 29 récipiendaires sur 41. La cérémonie, organisée le 2 décembre 2021, a permis à l’Université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées et à la Région Occitanie de saluer le travail mené par les étudiants, leur implication et leur volonté de réussir autant que leurs résultats.

"La cérémonie de remise des diplômes du DILAMI offre l'immense plaisir de voir incarnée la réussite d'étudiants migrants auxquels nous avons pu offrir un apprentissage du français et des modules d'ouverture culturelle et de formation à la citoyenneté leur permettant de poursuivre leurs études ou de bénéficier d'une insertion professionnelle adaptée à leur formation."

Philippe Raimbault, président de l’Université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées.

Accompagner chaque étudiant dans la réussite de son projet

Les apprenants suivent tout au long de l’année des cours intensifs de français langue étrangère, des activités interculturelles, des ateliers sur la citoyenneté, des modules d’orientation et des certifications de compétences linguistiques.

Inscrits dans une démarche de projet, les étudiants participent également à l’élaboration de spectacles. C’est l’opportunité pour chacun d’entre eux d’engager leur corps et leur voix sur les mots d’écrivains, des images d’artistes, des sons de musiciens et de partager des moments d’efforts individuels et collectifs. Cette année, le thème des rêves a été retenu et se traduira par une lecture à voix haute, le 13 avril 2022 à la Cave Poésie, et un spectacle de marionnettes-musiques, le 22 avril 2022, à La Fabrique de l’Université Toulouse – Jean Jaurès.

Depuis cinq ans, plus de 300 étudiants ont été accompagnés par le DILAMI.

L’accès à la formation est conditionné par la constitution d’un dossier d’inscription (le niveau d’un baccalauréat ou l’équivalent est nécessaire), d’un entretien et d’un test d’évaluation linguistique. Pour certains étudiants, le DILAMI leur permet d’ajouter la langue française à leurs compétences et expertises déjà acquises. Pour d’autres, c’est l’opportunité de se réorienter.

Le DILAMI est soutenu financièrement (chiffres pour 2021-2022) par la Région Occitanie (129 366€), l’Université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées (31 730€), l’Agence universitaire de la francophonie ( 17 000€) et la Préfecture de la Haute-Garonne (10 000€)

"L'Occitanie est une région ouverte sur le monde, qui chaque jour réaffirme à travers ses actions ses valeurs humanistes et universelles. En solidarité avec les demandeurs d’asile et les bénéficiaires d’une protection internationale accueillis en France, la Région Occitanie se mobilise et participe, aux côtés des acteurs du territoire régional, à l’effort collectif pour améliorer leurs conditions d’accueil, leur intégration et leur insertion professionnelle en Occitanie. Plus d’un million d’euros sont mobilisés chaque année sur ces sujets par la Région pour ces projets, dont fait partie DILAMI, avec un formidable travail d'accompagnement à la reprise d’études grâce à des cours de français."

Nadia Pellefigue, vice-présidente de la Région Occitanie, en charge de l’enseignement supérieur, la recherche, l’Europe et les relations Internationales.

En septembre 2021, le dispositif toulousain s’engage dans une nouvelle étape : le diplôme universitaire devient un diplôme inter-universitaire (DIU), concrétisant ainsi la co-délivrance de diplômes pour les trois niveaux du DILAMI par l’Université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées et les universités respectives :

  • DIU DILAMI - Passerelle A2, à l’Université Toulouse I - Capitole pour le niveau débutant ;
  • DIU DILAMI - Passerelle B1, à l’Université Toulouse III – Paul Sabatier pour le niveau intermédiaire ;
  • DIU DILAMI - Passerelle B2, à l’Université Toulouse – Jean Jaurès pour le niveau avancé.

Chaque année, l’équipe du DILAMI s’engage à accompagner chaque étudiant dans la réalisation de son projet, insertion professionnelle ou études. Le DILAMI représente une première étape vers le devoir de solidarité et d'assistance à destination des populations exilées.

Données à retenir :

  • Dispositif lancé en 2017
  • 300 étudiants formés depuis cinq ans
  • Étudiants âgés majoritairement de 26 à 35 ans
  • Principaux pays d’origine : Syrie, Soudan, Iran, Géorgie, Libye, Afghanistan, Yémen
  • Niveaux d’étude lors de l’entrée dans le dispositif : du niveau baccalauréat à bac+5

 En savoir plus

https://www.univ-toulouse.fr/ouverture-sur-monde/dilami-dispositif-langue-accueil-migrants

Dernière modification le samedi, 08 janvier 2022
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats avec les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.