fil-educavox-color1

Psychologie, orientation, éducation 7 : une profession, une formation

Michel Huteau dans sa conférence présentée au congrès de l’ACOPF du Mans (en 1998), a fait état de la stratégie victorieuse d’Henri Piéron. A l’issue de la seconde guerre mondiale celui-ci fait reconnaître l’INETOP comme l’organisme de formation des conseillers d’orientation. Ainsi, d’après Huteau, la conception « scientifique » de l’OP a gagné sur la conception des empiristes. Et dans une remarque courte, il a précisé que cette victoire a été facilité parce qu’il n’y avait pas d’autres organismes de formation. Cécité, ignorance de sa part ?

En savoir plus...

Psychologie, orientation, éducation 5 : réformes et répartition scolaires

Que se passe-t-il dans les années 20 du côté de l’orientation scolaire ? Je vais poursuivre pour cela en m’appuyer sur le livre d’André Caroff que je vais citer abondamment et ajouter quelques remarques et commentaires personnels.

En savoir plus...

Psychologie, orientation, éducation 4 : la mise en forme de l’OP à partir des années 20

C’est au cours des années vingt, suite à la première loi créant l’apprentissage en France en 1919, que l’orientation professionnelle s’organise. Pour retracer quelques éléments je m’appuie en particulier sur le livre d’André Caroff : L’organisation de l’orientation des jeunes en France, Evolution des origines à nos jours. Editions EAP,  1987.[1]

En savoir plus...

Psychologie, orientation, éducation 3 : le contexte du début du siècle

Inutile de refaire l’histoire de cette période. On en trouve d’excellents développements dans deux textes, l’article de Huteau et Lautrey, déjà cité dans l’introduction de cette série, ainsi que dans le livre de Jean-Pierre Maniez et Claude Pernin[1].

Je me bornerai à quelques remarques néanmoins sur cette période de la fin du XIXème siècle et du début du XXème.

En savoir plus...

Le ciel s'assombrit au dessus de la plateforme Parcoursup

La plate forme APB est morte : vive son successeur "Parcoursup". Plus que d'un simple toilettage, il s'agit véritablement d'une réforme en profondeur, porteuse de nouvelles règles du jeu auxquelles les familles, comme les personnels chargés de les accompagner en matière d'orientation scolaire et professionnelle, vont devoir se familiariser, et avec un délai fort court puisque le nouveau site n'a ouvert que le lundi 14 janvier, et que c'est entre les 22 janvier et le 13 mars que les familles devront exprimer leurs vœux d'orientation vers l'enseignement supérieur.

En savoir plus...

Psychologie, orientation, éducation 2 : début de réflexion

Je commencerai par développer quelques remarques sur les origines de mon interrogation sur l’histoire de l’orientation en France. Cet intérêt m’a accompagné tout au long de ma carrière, mais c’est assez tard qu’un cadre organisateur s’est imposé.

En savoir plus...

Psychologie, orientation, éducation 1 : introduction générale

La création du corps unique des psychologues de l’éducation nationale donne une nouvelle occasion de réflexion sur les évolutions de la profession de « conseiller d’orientation ». Le Club des Anciens Psychologues (CAP) et le Groupe de recherches sur l’évolution de l’orientation scolaire et professionnelle (GREO) ont organisé une session d’étude le vendredi 8 décembre 2017 intitulée : « Une longue marche vers le corps unique des psychologues de l’Education Nationale au XXe  siècle ». Les vidéos des interventions se trouvent notamment sur la page du GREO

En savoir plus...

Les "attendus" dans la nouvelle plateforme "Parcours sup" : de quoi s'agit-il ? A quoi cela servira-t-il ?

Comme beaucoup le savent désormais, en France, il a été décidé de mettre en œuvre une nouvelle plateforme télématique de gestion des candidatures des bacheliers désireux de passer dans l'enseignement supérieur.  Nommée "Parcours sup", elle vient remplacer en 2018 la plateforme "admission post bac" (APB") qui existait depuis 2009. Au moment où nous rédigeons cet article, la version définitive de cette nouvelle plateforme n'est pas encore connue : elle fait l'objet d'un débat parlementaire qui doit aboutir à une loi dont on espère qu'elle sera votée avant le 15 janvier 2018, date officielle du lancement de la nouvelle plateforme.

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.