fil-educavox-color1

Dans le cadre du Rendez-vous des écoles francophones en réseau (REFER), qui aura lieu les 19 et 20 mars prochains, deux classes se sont jumelées afin de débattre virtuellement de 4 affirmations liées au numérique dans leur vie, inspirées de l’œuvre Petite Poucette, du philosophe Michel Serres.

Les enseignants Annie Turbide (éthique et culture religieuse, 5e secondaire, École Cardinal-Roy à Québec) et François Jourde (philosophie 16-17 ans, École européenne Bruxelles 1, en Belgique), ont invité leurs élèves à réfléchir à leur rapport au numérique. Pour ce faire, ils ont d’abord lu l’œuvre Petite Poucette, du philosophe français Michel Serres, parue en 2012, dans laquelle il interroge justement cette nouvelle « ère du numérique ».

Ils ont ensuite pu y réagir à travers différentes activités pédagogiques, dont un débat virtuel autour des 4 affirmations suivantes :

  1. Avec Internet, plus besoin d’aller à l’école.
  2. Aujourd’hui, apprendre par cœur est inutile.
  3. Avec les réseaux sociaux, on n’est plus jamais seul.
  4. Internet rend l’humanité plus tolérante.

En cliquant sur les liens, il est possible de revoir le déroulement du débat, qui a eu lieu par le biais de l’outil Google Hangout et diffusé en direct le 17 février dernier sur YouTube. Il y avait 2 débatteurs par équipe, en plus de 2 coachs par équipe, un président de séance et ses 2 assistants, un chronométreur et 4 journalistes sur Twitter. L’assistance (toute personne connectée) pouvait aussi clavarder et voter sur l’issue des débats. Le tout s’est déroulé en utilisant la balise Twitter « #Refer_PP »

L’ensemble de ce projet fera l’objet d’une présentation bien spéciale à l’occasion du Rendez-vous  des écoles francophones en réseau (REFER), les 19 et 20 mars prochains.

Voici quelques arguments marquants proposés par les élèves . Lire l'article

Dernière modification le vendredi, 27 février 2015
Miller Audrey

Sur Twitter : @millaudrey
Audrey est rédactrice en chef de L'École branchée. Elle s'implique dans l'organisation d'EdCamp Québec et du Rendez-vous des écoles francophones en réseau (REFER), ainsi qu'au sein du conseil d'administration de l'AQUOPS. En dehors de cela, elle est consultante en communication et formatrice en technologie éducative.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.