fil-educavox-color1

Desclaux Bernard

Desclaux Bernard

Conseiller d’orientation depuis 1978 (académie de Créteil puis de Versailles), directeur de CIO à partir de 90, je me suis très vite intéressé à la formation des personnels de l’Education nationale. A partir de la page de mon site ( http://bdesclaux.jimdo.com/qui-suis-je/ ) vous trouverez une bio détaillée ainsi que la liste de mes publications.
J’ai réalisé et organisé de nombreuses formations dans le cadre de la formation continue pour les COP, , les professeurs principaux, les professeurs documentalistes, les chefs d’établissement, ainsi que des formations de formateurs et des formations sur site. Dans le cadre de la formation initiale, depuis la création des IUFM j’ai organisé la formation à l’orientation pour les enseignants dans l’académie de Versailles. Mes supports de formation sont installés sur mon site.
Au début des années 2000 j’ai participé à l’organisation de deux colloques :
  • le colloque de l’AIOSP (association internationale de l’orientation scolaire et professionnelle) en septembre 2001. Edition des actes sous la forme d’un cd-rom.
  • les 75 ans de l’INETOP (Institut national d’étude du travail et d’orientation professionnelle). Edition des actes avec Remy Guerrier n° Hors-série de l’Orientation scolaire et professionnelle, juillet 2005/vol. 34, Actes du colloque : Orientation, passé, présent, avenir, INETOP-CNAM, Paris, 18-20 décembre 2003. Publication dans ce numéro de « Commentaires aux articles extraits des revues BINOP et OSP » pp. 467-490 et les articles sélectionnés, pp. 491-673
Retraité depuis 2008, je poursuis ma collaboration de formateur à l’ESEN (Ecole supérieure de l’éducation nationale) pour la formation des directeurs de CIO, ainsi que ma réflexion sur l’organisation de l’orientation, du système éducatif et des méthodes de formation. Ce blog me permettra de partager ces réflexions à un moment où se préparent de profonds changements dans le domaine de l’orientation en France.
Après avoir vécu et travaillé en région parisienne, je me trouve auprès de ma femme installée depuis plusieurs années près d’Avignon. J’y ai repris une ancienne activité, le sumi-e. J’ai installé mes dernières peintures sur Flikcr à l’adresse suivante : http://www.flickr.com/photos/bdesclaux/ .
URL du site internet: http://bdesclaux.jimdo.com/

Le cadre et le partage des territoires de l’orientation

Après ma lecture à chaud[1] du cadre national de référence entre l’État et Régions de France  ainsi que la publication de ma tribune sur le Monde.fr  où je m’interroge sur la conception de l’orientation qui « inspire » le ministère : « L’Etat français considère-t-il encore l’orientation scolaire comme relevant de sa responsabilité ? », je vais essayer de repérer ce qui se dessine.

En savoir plus...

Les différentes conceptions de l’évaluation sont-elles culturelles ? IV

Je poursuis ma réflexion concernant cette question avec ce petit article à partir de celui d’ Alain Bouvier «Pourquoi, en France, l’évaluation des acquis des élèves est-elle si difficile ? » Mais cette évaluation est-elle réellement si difficile  quand on voit que la France se trouve caractérisée par un emploi particulièrement important du redoublement ? Et je commencerais par une histoire suisse.

En savoir plus...

Les différentes conceptions de l’évaluation sont-elles culturelles ? III

Poursuite de ma réflexion concernant cette question avec ce petit article à partir de celui d’ Alain Bouvier Pourquoi, en France, l’évaluation des acquis des élèves est-elle si difficile ?

On s’interrogera sur la docimologie.

En savoir plus...

Les différentes conceptions de l’évaluation sont-elles culturelles ? I

Le 1 janvier 2019, sans doute pour nous adresser ses vœux, Alain Bouvier, ancien recteur, mais pas que, publiait sur son blog Questions taboues sur notre système éducatif un article  au titre interrogatif : Pourquoi, en France, l’évaluation des acquis des élèves est-elle si difficile ?

En savoir plus...

L’orientation scolaire, un non-dit quasi universel

Les jeudi 8 et vendredi 9 novembre, se tenait la conférence de comparaisons internationales sur l’éducation à l’orientation, organisée par le CNESCO[1]. Nathalie MONS, Présidente du Cnesco, professeure de sociologie à l’université de Cergy-Pontoise vient d’être associée à Pascal Charvet, pour une mission de réflexion sur l’orientation décrite dans une lettre de mission. Curieusement on ne la trouve pas sur le site du ministère, mais certains ont pu se la procurer et la publier[2]. De son côté, le Café pédagogique fait l’annonce d’une mission sur l’éducation à l’orientation tandis que la lettre ne donne aucun titre à cette mission et liste toute une série d’objectifs.

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.