fil-educavox-color1

Suivre depuis plusieurs années les éditions de RuraliTIC - Ruralitic : le Smart village – 10 ans !- permet de se rendre compte des avancées objectivement importantes dans la transformation du milieu rural en milieu rural numérique.

Ecouter Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat au numérique livrer son message d’un « numérique partout, pour tous et par tous » devant élus, responsables d’entreprises, acteurs de la ruralité, enseignants, est encourageant.

Au-delà des références sur nos valeurs : Liberté, Egalité, Fraternité les annonces prévues dans la future loi sur le numérique portant sur les attentes des citoyens qui vivent en milieu rural sont immenses et légitimes.

« La ruralité est une priorité du gouvernement, le numérique aussi. C’est encore mieux quand on allie les deux ! » A-t-elle dit.

Relevant les  difficultés de déploiement des réseaux  rencontrées en zone rurale et vécues parfois comme une" double peine par les populations et les entreprises concernées", Axelle Lemaire a également souligné le dynamisme de la région : « L'Auvergne fait partie des précurseurs, des très bons élèves. Aujourd'hui en France, ce sont 87 départements qui bénéficieront d'une couverture certaine en très haut débit d'ici 2022. » Souvent, a t-elle ajouté "la créativité, l'invention, l'expérimentation viennent des zones rurales".

lemaire2

La grande école numérique

Dans ce contexte la plénière sur le thème « La grande école Numérique » a réuni 7 intervenants : Dominique Bru, Vice-présidente du Conseil régional d’Aquitaine, Michelle Laurissergues, présidente de l’An@é, Anne Lechène, responsable des partenariats BIC Education, Etienne Anquetil, président de la Fédération nationale pour l’Ecole rurale, Jacques Chabot, président de communes Barbezieux, Baignes, Blanzac, Brossac, Gilbert Touzot,  président de la communes Barbezieux, Baignes, Blanzac, Brossac, Gilbert Touzot,  président de la  Fondation UNIT et Anna Stepanoff, fondatrice de la Wild Code School.

L’animateur a formulé une série de questions :

Pourquoi les collectivités territoriales encouragent-elles la numérisation des écoles ?  Dès lors que les contenus sont accessibles en ligne, hors les murs de l’école, quelle est la valeur ajoutée de l’école et de l’enseignant ?  Une pratique pédagogique émergente : la classe inversée. De quoi s’agit-il ?   Quelles sont les conséquences de la numérisation des supports et de la dématérialisation des contenus sur l’apprentissage ?  En matière de supports et de contenus, quelles sont les attentes des enseignants ?  Formation des codeurs : le privé est-il en train de préempter le secteur ?  Qu’est-ce que la e-citoyenneté, peut-on l’enseigner et si oui comment ?

grouperuralitic

La richesse et la complexité des interventions ont montré que si la situation de la grande école numérique devient réalité de nombreuses questions se posent encore entre les divers acteurs de notre smart village.

Comment prendre en compte notre environnement ouvert intégrant internet, les lieux de médiations, la télévision, le monde ludique en développement ?

Comment intégrer les révolutions qui touchent tout autant les collectivités, les entreprises, les responsables politiques tout en respectant nos valeurs républicaines,

Comment aider, accompagner certains enseignants qui souffrent et ceux qui changent de posture ne sont-ils pas parfois être rejetés par leurs collègues ?

L’enseignant cependant, est bien toujours un "guide" indispensable et il s'agit de travailler en termes de compétences. "Les compétences nécessaires aujourd’hui dans un monde connecté se développent dans les interactions, les échanges et les partages, les pratiques collaboratives. Elles se perçoivent dans les façons d'appréhender l’information et les connaissances, de développer créativité et capacité d’innovation, de savoir publier et utiliser les réseaux découvrir des outils en adéquation avec ses projets, pouvoir s’auto-évaluer"

L'école s'est toujours adaptée aux exigences et à l'évolution de la société et la relative lenteur de la mise en oeuvre permet à la fois de réduire les effets inégalitaires de pédagogies différentes au sein des écoles et de déjouer les effets de mode.

 

Comment gérer le temps global éducatif qui concerne autant l’élève, l’enseignant, les parents et les strates successives de l’administration ?

C’est ainsi que les outils numériques, les web docs, les twits classes, les classes inversées, les cours en ligne, les formations hybrides, les actions périscolaires par exemple participent de l’enrichissement de l’éducation dans le contexte mondial de l’écosystème numérique.

Nous devons accompagner toutes les mutations en cours, certes dans le milieu rural, mais nous l’avons bien intégré durant plusieurs plénières, dans l’ensemble de la population.

Il a été parfois exprimé les réalités des métropoles par rapport aux départements ou petites villes, mais l’univers numérique remet en cause quelques unes de nos analyses issues du temps des bastides et l'école rurale connectée est bien elle aussi une smart école !

Marcel Desvergne

Article de Michelle Laurissergues en amont de la table ronde :

http://www.educavox.fr/accueil/debats/une-grande-ecole-numerique

Reportage France Televisions Auvergne :

Ruralitic, le rendez-vous de l'innovation numérique avec les territoires ruraux

Dernière modification le lundi, 13 juin 2016
Desvergne Marcel

Citoyen numérique migrant, vice- président de l’An@é, responsable associatif accompagnant le développement numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.