fil-educavox-color1

Du point de vue mondial, les risques semblent omniprésents, conflits, environnement…Les fissures s’accroissent dans nos murs, dans nos sols, dans nos esprits, dans nos cultures…L’éducation est désignée à la fois comme remède et comme cause de tous les maux…Les " chocs" et "réarmements"  comme solutions ? Plutôt chocs idéologique. Le choc est dans le constat qu’on a ignoré trop longtemps notamment : une société qui prend le pas sur l’école, tant du point de vue médiatique que culturel, une impossibilité de créer de vrais changements, des formations parcellaires sans réel transfert entre les apports de formation et les réalités du terrain, des enseignants qui peinent à avoir confiance en eux…Patrick Figeac :  https://www.educavox.fr/chroniques-de-figeac/mal-considere-e-s

Mondialisation et information

Alain Jeannel : Au niveau mondial, le 20ème siècle et le premier quart du 21ème siècle ne sont-ils représentatifs d’un abandon de la valeur que représentent un homme et une femme ?  Des conflits territoriaux, des génocides, des destructions de population civile dépendent le plus souvent d’une politique liée au choix d’une théorie économique et/ ou à une option cultuelle.

Enfants et adolescents subissent les conséquences de la mondialisation des informations et des produits d’une industrie commerciale numérique.

A titre d’exemples : la diffusion d’images et sons de scènes violentes concernant la vie collective et personnelle, la mise en réseau de messages personnelles impactant la vie privée, les images de violence présentes sur les médias traditionnels, les fictions (tortures, viols.) et les reportages, guerres, génocides, famines sur les médias traditionnels.

Les passages à l’acte des jeunes, meurtres, menaces armées des personnels de l’éducation nationale, harcèlement, tournante, ne peuvent être attribués à la seule immersion dans cette mondialisation des informations dont la présentation virtuelle et écranique supprime toute la réalité des souffrances, toutes les notions d’espace et de temps, cependant il est attesté qu’elle a une part de responsabilité.

Le CLEMI en charge d’une éducation aux médias et à l’information en milieu scolaire :

« Par l’éducation aux médias et à l’information (EMI), les élèves apprennent à devenir des citoyens responsables dans une société marquée par la multiplication et l’accélération des flux d’information. Ils développent leur esprit critique et sont capables d’agir de manière éclairée pour chercher, recevoir, produire et diffuser des informations via des médias de plus en plus diversifiés. ».

https://www.educavox.fr/innovation/recherche/la-recherche-en-science-de-l-education-la-mondialisation-par-le-numerique

Organisée par le CLEMI, la Semaine de la presse et des médias dans l’Ecole est devenue en 35 ans le rendez-vous incontournable de tous les acteurs de l’éducation aux médias et à l’information. Avec 1 800 partenaires, 280 000 enseignants – professeurs des écoles, professeurs documentalistes et enseignants de toutes les disciplines, – et 4,7 millions d’élèves mobilisés, c’est l’action la plus importante au sein du système éducatif français, dont le rayonnement s’étend désormais au-delà de nos frontières.  

Enseignante d’un lycée professionnel de Nevers (58) :

« [La Semaine de la presse et des médias dans l’Ecole est] une excellente manière d’appréhender la presse dans toute sa diversité et de familiariser les élèves avec les médias. [C’est aussi] un bon moyen de leur apprendre à avoir un esprit critique et à ne pas prendre pour "argent comptant" toutes les informations et surtout celles qui circulent sur les réseaux sociaux. »

Serge Barbet, directeur du CLEMI :

« Ce dispositif en constante évolution révèle l’importance de l’éducation aux médias et à l’information en France, en Europe et dans le monde, pour que chacun, et dès les plus jeunes âges, puisse apprendre à s’informer à l’ère des sociétés numériques et maîtriser des compétences essentielles en démocratie, d’esprit critique et de culture du débat. » 

https://www.educavox.fr/accueil/agenda/l-info-sur-tous-les-fronts-35e-semaine-de-la-presse-et-des-medias-dans-l-ecole

Dommage cependant que ce dispositif mis en place pour une durée d'une semaine par an ne concerne pas toutes les classes et dommage que l’information ne soit pas un moment privilégié de chaque jour dans chaque classe…

Des orientations stratégiques ont été soumises aux membres du Conseil d'Orientation et de Perfectionnement du CLEMI. La restitution de leurs échanges sera présentée en amont de la 35e Semaine de la presse et des médias dans l’École, qui se tiendra du 18 au 23 mars 2024, sur le thème « L’info sur tous les fronts ».

Nathalie Sonnac, présidente du COP du CLEMI, spécialiste de l’économie des médias, de la culture et du numérique souligne l’importance de cette démarche collégiale dans un contexte de fragilisation des démocraties liée aux désordres informationnels. Elle est l'autrice du rapport « Renforcer l’éducation aux médias et à l’information et la citoyenneté numérique 

https://www.educavox.fr/accueil/des-breves/

Intelligence artificielle : un nouveau défi

L'IA et l'éducation numérique dans la stratégie de l'UE : défis et importance de donner aux enseignants les moyens d'une transition réussie.

De l'IA fiable à la loi sur l'IA, des projets Erasmus sur l'IA aux lignes directrices éthiques sur l'utilisation de l'IA et aux données pour les éducateurs, de l'IA d'assistance à l'IA générative, les cinq dernières années ont accéléré les questions et les initiatives éducatives en Europe et dans le reste du monde.

Les éducateurs et les étudiants sont en première ligne d'une transition numérique qui secoue tous les secteurs de la société, ainsi que les relations et les méthodes d'apprentissage. Leur formation et leurs compétences numériques sont essentielles pour s'attaquer calmement aux controverses et aux nouveaux défis que l'omniprésence de l'IA impose à l'éducation et à d'autres secteurs d'activité.

https://educavox.fr/alaune/le-projet-ai4t-l-intelligence-artificielle-pour-et-par-les-professeurs

Nous le constatons, des milliers de lecture de cet article de Yan Houry indiquent l’intérêt des enseignants pour l’innovation et une autre pédagogie. 

https://www.educavox.fr/innovation/pedagogie/15-exemples-concrets-d-utilisation-en-classe-de-l-ia

Mooc’s et auto-formation suffiront-ils alors que la complexité s’accroit ?

Les inégalités

Les premiers résultats de l’observatoire métropolitain des inégalités numériques

Les premiers résultats de l’Observatoire ont été dévoilés à l’occasion de la manifestation « Digital Society, Digital Cities », à Bordeaux, révélent l’importance de la persistance d’une fracture numérique.

L’observatoire montre la persistance d’une véritable “dette numérique” contractée auprès de la population, notamment auprès des 18% de personnes qui souffrent du numérique plus qu’elles n’en bénéficient. Il témoigne aussi de ce sentiment de fragilité face aux démarches en ligne de l’administration pour un quart d’entre nous (25%). L’Observatoire des inégalités numériques de Bordeaux Métropole donne aussi des motifs d’espoir : ce sont notamment les données sur les aidants numériques, inédites et massives, qui augurent de nouveaux leviers d’action publique, ou la connaissance des lieux de médiation numérique.

Le corpus de données généré par l’enquête auprès de 5000 habitants est publié en ligne sur le portail open data de Bordeaux Métropole. Il pourra bénéficier au monde de la recherche, aux porteurs de projets désireux d’explorer les données. Bordeaux Métropole va conduire régulièrement des focus sur certains volets thématiques définis en lien avec la communauté des acteurs de l’inclusion numérique.

https://www.educavox.fr/accueil/breves/bordeaux-metropole-les-premiers-resultats-de-l-observatoire-metropolitain-des-inegalites-numeriques

La force du destin : poids des héritages et parcours scolaires

Lieu de construction des destinées, l’école en France peine à déjouer le rôle exercé par l’origine sociale, le sexe et l’ascendance migratoire sur les performances et les parcours des élèves. Cette Note d’analyse est publiée sous la responsabilité éditoriale du commissaire général de France Stratégie. Le caractère inégalitaire de l’école française fait l’objet d’un assez large consensus politique et scientifique.

1 loadimg

https://www.educavox.fr/formation/analyse/la-force-du-destin-poids-des-heritages-et-parcours-scolaires

6 associations alertent sur les inégalités sociales et territoriales qui continuent de déterminer le futur des jeunes Français

Près de la moitié des jeunes de familles CSP- sont en risque de décrochage en orientation comme le révèle une étude Viavoice pour l’Afev, Article 1, Chemins d’avenirs, JobIRL, Tenzing et 100.000 Entrepreneurs. Ces jeunes, massivement concentrés dans les quartiers populaires et les territoires ruraux aspirent beaucoup moins à faire des études supérieures et doutent fortement de leur capacité à réussir.

https://educavox.fr/accueil/des-breves/6-associations-alertent-sur-les-inegalites-sociales-et-territoriales-qui-continuent-de-determiner-le-futur-des-jeunes-francais

Ce début d’année 2024 est marqué par la gronde des professeurs :

Que ce soit contre leur ministre de tutelle, contre leurs conditions de travail, contre le non-remplacement des professeurs absents… Les enseignants n’en finissent plus d’exprimer leur mal-être et leur inquiétude pour le futur de la profession.

https://www.educavox.fr/accueil/des-breves/96-des-enseignants-francais-ont-au-moins-une-raison-de-vouloir-quitter-l-enseignement-30-envisagent-de-le-faire-prochainement-1

Qu'avons-nous retiré des Etats Généraux pour l’éducation ?

Nous y avions participé : https://educavox.fr/les-reportages/content/384-egne/

Nous rappelons ici les sept défis (education.gouv)...

1 Capture décran 2024 02 02 104020

1 2 Capture décran 2024 02 02 104138

https://etatsgeneraux-education.fr/nos-defis (Avec les propositions)

Et depuis 2020, des défis se sont accrus ou rajoutés ! L'intelligence artificielle, les questions éthiques, les questions environnementales, les fausses informations...

L’éducation est dans de nombreuses impasses. Les constats sont faits, les difficultés identifiées.

Pouvons-nous concevoir " un choc de programmation " d’une ligne claire, adaptée aux défis d’aujourd’hui, recrutement, formation, décentralisation, innovations structurelles et culturelles, hors des architectures de pensée issues d’un autre temps, pour ne pas en rester aux constats ?

Aller plus loin :

Société : Sélection

Inclusion : Sélection

Vie sociale/vie scolaire : Sélection

Politiques éducatives : Sélection

https://www.acteurs-ecoles.fr/2024/02/01/la-lettre-d-infos/

Michelle Laurissergues

 

Dernière modification le mardi, 06 février 2024
Laurissergues Michelle

Présidente et fondatrice de l’An@é, co-fondatrice d'Educavox et responsable éditoriale.